Avez-vous lu la dernière partie sur comment dépister une infection urinaire lors du suivi de grossesse?

Complications possibles:

Marie Fortier infections urinaires Lorsqu’une infection urinaire n’est pas dépister et traiter à temps, elle peut évoluer vers la partie haute du système urinaire et provoquer une infection aux reins (pyélonéphrite de grossesse) dans 20 à 40% des cas. En plus de la fièvre, la douleur d’une pyélonéphrite est très intense et localisée plus spécifiquement à la région lombaire du dos. Des frissons, des nausées et des vomissements peuvent aussi accompagner le portrait de cette infection plus spécifique.

On note également comme complications possibles; une augmentation du travail pré terme, une rupture prématurée des membranes et des retards de croissance chez les bébés in-utéro.

C’est pourquoi, il est impératif que la femme enceinte décrive au professionnel de la santé qui suit la grossesse toutes ses observations qui pourraient mener à la prévention d’une infection urinaire et de ses complications potentielles.

La prévention des infections urinaires

Pour prévenir une infection urinaire, il va de soit que les mesures d’hygiène de base sont indiquées et d’autres initiatives peuvent aussi être mises de l’avant pour aider le système à mieux se défendre au niveau génito-urinaire :

Marie Fortier infections urinaires

Les probiotiques:

Marie Fortier Infections urinairesDe bonnes souches de bactéries peuvent aider à maintenir, à la fois un bon microbiote intestinal (système immunitaire accru) ainsi qu’un bon équilibre du pH au niveau génital, avec une meilleure défense. Probaclac offre même une formule qui joint à la fois les probiotiques et les bienfaits des canneberges (Probaclac canneberges) pour un amalgame plus spécifique dans la prévention des infections urinaires. Sans allergènes, sans gluten, sans soya ni protéines laitières, ces probiotiques peuvent être consommés sans problème durant toutes les étapes de la vie, y compris lors de la grossesse, de la période postnatale et lors de l’allaitement sans aucun danger.

Consultez la dernière partie au sujet des traitements aux infections urinaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu