Pour vous informer sur les tests relatifs au diabète, rendez-vous au billet précédent Le test diagnostique du diabète de grossesse

Les classifications des diabètes gestationnels se divisent en deux catégories. Les deux classifications que je vous présente pour le diabète gestationnel ne correspondent en rien à celles des femmes diabétiques avant leur grossesse. Voici les explications pour la classe A‑1 et la classe A‑2 :

Classe A-1

Photo - Femme enceinte qui lave des légumes - Diabète gestationnel ou diabète de grossesseLe diabète gestationnel de classe A‑1, fait référence à une femme enceinte qui présenterait un ou plusieurs résultats hors des standards attendus lors du test d’hyperglycémie provoquée orale, mais qui garde une glycémie à jeun normale. Dans ces circonstances, un suivi sera fait auprès de votre médecin ou infirmière, d’un endocrinologue et d’une nutritionniste. Ils vous aideront à équilibrer vos repas afin de stabiliser la glycémie le reste de la journée.

Dans la plupart des cas, à ce niveau, une diète suffit et le régime sera ajusté avec l’évolution de la grossesse en suivant aussi l’augmentation croissante de la résistance à l’insuline de l’organisme de la femme enceinte.

Classe A-2

Le diabète gestationnel de classe A‑2, touche 20 % des femmes enceintes qui font du diabète de grossesse. Celles‑ci doivent prendre une médication pour maintenir leur glycémie. Dans cette classe, les modifications à l’alimentation ne suffisent pas à stabiliser la situation.

Pour poursuivre la lecture de ce sujet, voir Le traitement et le suivi du diabète gestationnel.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu