Pour lire sur les aspects à prendre en compte pour le choix de suces et tétines, rendez-vous au billet précédent Choix de suces et tétines

L’entretien des suces et tétines est essentiel. Lors de l’achat de tétines ou sucettes d’amusement, il est préférable de les faire bouillir en suivant les recommandations des fabricants avant l’usage pour les désinfecter de la bonne façon.

Après usage de la tétine de biberon, la rincer chaque fois à l’eau froide pour enlever les résidus de lait et la désinfecter jusqu’à ce que le bébé soit âgé de 4 mois. Ensuite, la nettoyer à l’eau savonneuse et rincer à l’eau claire du robinet la plus chaude possible.

Pour la sucette d’amusement, la désinfecter aussi au départ et la nettoyer à l’eau savonneuse puis rincer à chaque fois avant de la mettre dans la bouche du bébé. Évitez de mettre la sucette dans votre bouche à vous, soit disant, pour la nettoyer avant de la mettre dans la bouche de votre petit. Vous pouvez lui transmettre ainsi plusieurs microbes qu’il n’est pas en mesure de combattre comme vous le faites adulte.

Des recommandations pour les tétines de biberons?

En ce qui concerne les tétines pour biberons, il est difficile de suggérer un modèle plutôt qu’un autre puisque l’ensemble des tétines testées semble laisser couler le lait trop rapidement et facilement et ne fait que très peu travailler le bébé musculairement.

On peut remarquer que certaines tétines pour biberon sont plus faciles à utiliser pour un bébé allaité qui reçoit à l’occasion son lait d’un biberon. La tétine NaturaLatch et Calma sont des modèles de tétines qui demandent au bébé d’ouvrir grand la bouche pour que le lait vienne comme lors de la bonne prise au sein risquant moins ici, de confondre le bébé face à la reprise du sein de sa mère par la suite. Toutefois, les bébés à petite bouche ou prématurés, auront besoin d’une tétine adaptée à leur situation durant un moment avant de pouvoir prendre une tétine régulière vendue pour les bébés en général.

Sevrage de la suce et de la tétine

La littérature ne cite pas d’âge précis pour le sevrage, mais en général, il est suggéré de délaisser progressivement l’utilisation de la suce après l’âge 2 ans avec un usage limité aux dodos. Puis, continuer au rythme de votre enfant et avec des messages positifs jusqu’à maximum 3 ans afin de prévenir les risques potentiels pour la dentition et la prononciation.

Alors voilà, j’espère que cet article saura vous aider à vous démêler devant l’embarras du choix que l’industrie nous offre, mais aussi vous aider à mieux comprendre l’importance que ce choix peut avoir sur la santé de votre trésor.

Voici une petite vidéo très intéressante expliquant ce qu’est la malocclusion chez les enfants :

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu