Pour en apprendre encore plus sur les techniques pour l’engorgement, consultez Quelques trucs pour l’engorgement des seins.

La technique des ultrasons permet de faire des micromassages à l’aide d’une sonde. Pour ce faire, le physiothérapeute applique une gelée communiquante, un peu comme à l’échographie. Le spécialiste partira de la base du sein en exerçant une pression sur le sein vers le bout du mamelon, en suivant le trajet du blocage qui est soit rouge ou plus endolori. Si nécessaire, il peut aussi procéder de façon circulaire en faisant le tour du sein.

L’action du micromassage fragmentera directement les caillots qui auraient pu se former avec le lait et qui bloquent le conduit. Le micromassage peut aussi avoir un impact en libérant de la chaleur pendant le traitement. La chaleur dilatera les vaisseaux et aidera à libérer le liquide à l’intérieur des seins. C’est pourquoi, on favorise la mise au sein du bébé immédiatement après le traitement, car le lait coulera abondamment. Si bébé prend le sein, il est plus facile de vidanger les seins comme il faut. Si bébé n’était pas dû pour boire, on suggérera d’utiliser le tire‑lait et d’extraire le maximum de lait.

La technique des ultrasons est à privilégier pour des engorgements monstres ou très distendus et douloureux. C’est rapide et efficace. La séance dure une douzaine de minutes et occasionne très peu de douleur chez les mamans. La plupart du temps, les mamans ressentent plus ou moins la chaleur durant le traitement.

Souvent, on répétera le traitement le lendemain et le surlendemain pour s’assurer que l’engorgement est dissipé. Les traitements sont alors plus cours et moins intenses pour la maman.

Pour en apprendre plus sur les ultrasons et l’allaitement, lisez mon autre billet sur le sujet.Photo - brosse à dents électrique

À la maison, au début des symptômes, si vous avez un canal bloqué avec du lait coagulé, vous pouvez utiliser une brosse à dent électrique. Comme les ultrasons, la brosse à dent électrique permettra la microvibration et pourrait aider à déloquer le caillot.

Si on intervient précocement et qu’on arrive à vous soulager et à prévenir les récidives, c’est très bien, on a réussit. Mais si on réussit pas, il y a aussi des complications possibles qui peuvent arriver avec des engorgements pathologiques :

  • engorgements à répétition;
  • blocage régulier des canaux lactifères;
  • ou encore, plus à surveiller, des mastites inflammatoires à un sein (unilatéral) ou aux deux (bilatéral), des mastites infectieuses et même, des abcès.

Un engorgement est un processus normal après la naissance de votre bébé. Certaines circonstances font que cet engorgement prend des proportions hors normes et qu’il peut nuire à votre allaitement.

L’important c’est que les quelques lignes de ce billet puissent mieux vous informer et mieux vous orienter dans votre allaitement si cela se présentait dans votre vie.

À bientôt et belle continuité!

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu