Lisez le billet précédent de Chantal en consultant La semaine des longues heures…On ne contrôle pas bébé Émile!

Photo - Quel soulagement et quel bonheur - journal intime de ChantalAprès 9 jours de retard, il aura fallu provoquer la venue de bébé Émile qui semblait bien déterminé à demeurer dans le ventre de maman. En raison de quelques décélérations cardiaques, l’accouchement a été assez rapide et aura nécessité l’utilisation de forceps. Ce fut une expérience belle mais stressante de voir le petit cœur ralentir, la tension artérielle de maman diminuer, mais une fois sortie du cocon, les cris et pleurs de notre petit chou ont tout effacé. Beaucoup d’émotions pour les mamans qui enfin pouvaient voir sa petite bouille pour la première fois. Sa santé est parfaite, et bien qu’on ne peut expliquer trop pourquoi il ne sortait pas, on n’a plus à s’inquiéter maintenant.

Évidemment, depuis, notre vie tourne autour de ce petit bonhomme et pour l’instant on ne s’en lasse pas. On est passé par la poussée de croissance de 3 jours, avec des boires aux 45 min – 1 h, en se disant… oufff… si c’est le rythme pour plusieurs mois, on ne dormira plus. Mais après cette journée moins reposante, Émile a repris un rythme plus normal, buvant aux 3-4 h. Ce qui nous permet de petites périodes de dodo que nous apprécions et qui pour l’instant nous permettent de récupérer une heure à la fois chaque jour. Nous trouvons que notre bébé est un très bon bébé. Il boit bien, prend du poids, dort bien et ne pleure pas trop souvent. Bien sûr, une maman ça s’inquiète, alors deux mamans ça s’inquiète encore plus. Parfois, un peu de lait dans la gorge, des petits rêves agités et nous sommes tout ouïe pour s’assurer qu’il reprend une respiration normale. Il a de petits hématomes sur la tête, qui nous dit-on partiront après un mois environ. On se demande toujours si on fait tout comme il faut, mais comme il va bien, on suppose que l’on ne fait pas trop mal.

On a vite réalisé que les tous petits pyjamas ne font déjà plus et on a fait le tri déjà. Il grandit et change très vite. Ses yeux s’éclaircissent, il a de belles phases d’éveil. On le remplit d’amour et il nous donne plein d’amour en retour en nous collant et s’endormant sur nous comme un petit ange. Des heures innombrables à le regarder et à donner des bisous. Nous sommes très fières de le présenter à la visite qui apporte des cadeaux et de bons petits plats. On continue à être privilégiées par la vie et notre entourage pour toutes ces attentions et pour la belle évolution chaque jour. Nous avons commencé les couches lavables. Un peu d’adaptation pour ajuster comme il faut au bébé naissant, mais ça semble bien fonctionner et il semble aimer le confort de la couche en coton. On apprend à le comprendre chaque jour et il apprend aussi à reconnaître nos gestes et la maman qui s’occupe de lui, comment demander ce qu’il veut. Le début d’un petit brin de vie qui nous espérons sera longue et heureuse et nous allons tout donner pour que ce soit le cas. Et tranquillement, tout en consacrant nos moments à ce petit bonhomme, on se redonne du temps pour nous deux, et on trouve de plus en plus de moments pour penser l’une à l’autre. Sans un retour à la vie d’avant, un bel équilibre s’installe pour que Émile puisse s’épanouir dans une famille aimante. On souhaite que tous les prochains jours soient à la hauteur de cette première semaine de câlins!!!

Retour aux colleux, on ne s’en lasse pas….

Pour la suite, consultez Apprendre la vie à travers bébé!

Chantal
Les opinions émises dans ce billet n’engagent que l’auteure.

Photo - Échographie 20 semaines - journal intime de Chantal et Rachel

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu