Pour lire la première partie du billet, voir Comment se protéger des moustiques : bébés, femmes enceintes et qui allaitent.

Utiliser un répulsif (ou insectifuge) pour les insectes, les moustiques et les tiques est à prendre en considération pour les femmes enceintes et les bébés. La plupart des chasse‑moustiques ne visent pas à tuer les insectes mais bien à les repousser. Le fait que le répulsif soit sur la peau crée, en plus d’une odeur nauséabonde, une barrière empêchant les insectes qui se nourrissent de sang de se poser et de piquer. Ces produits sont toutefois inefficaces pour les guêpes, les abeilles et les frelons.

Plusieurs répulsifs sont disponibles sur le marché. Bien que certains produits anti‑moustiques soient approuvés par Santé Canada, il faut demeurer vigilant quant à l’utilisation selon la personne.

Photo - Protéger bébé avec un chapeau contre les piqûres de moustiques : Utiliser un chasse-moustiques pour les bébés, femmes enceintes et femmes qui allaitentSanté Canada précise, tout comme l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), qu’aucun chasse‑moustiques n’est recommandé en application directement sur la peau des bébés de moins de 6 mois. Toutefois, une vaporisation légère d’un anti‑moustiques (ex : DEET, icaridine ou huile de soya) sur le chapeau, casquette, vêtements ou poussette pourrait aider à éloigner les moustiques, tiques et autres.

Des produits visent spécifiquement les moustiques et d’autres les tiques seulement alors que certains agissent sur les deux plans. C’est souvent l’odeur forte qui tiendra les moustiques plus loin. La durée d’efficacité est aussi variable d’un insectifuge à l’autre. C’est pourquoi il faut faire un choix judicieux en fonction de vos besoins, de l’âge et de la durée de l’activité extérieure prévue. Le pourcentage de concentration du produit ne détermine pas l’efficacité de base mais plutôt la durée de la protection.

On trouve les chasse‑moustiques sous forme de vaporisateur/aérosol à appliquer sur la peau ou les vêtements ou sous forme de crème/lotion ou lingettes à appliquer directement sur la peau. Il est préférable d’appliquer la lotion ou crème solaire avant et attendre 30 minutes avant d’ajouter le chasse-moustique. Les formules combinées sont à éviter puisque la protection solaire demande une quantité plus grande et une fréquence à répéter plus souvent que le chasse-moustique.

Pour continuer la lecture, suivez le lien suivant Les produits chasse‑moustiques (insectifuges).

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu