Pour mieux connaître le RQAP et la CSST, voir le billet RQAP et CSST : petit guide de survie.

Le billet suivant vise à mettre en lumière les caractéristiques sur le régime de base du RQAP : Congé long ou congé court ?

Le régime de base du RQAP compte au total 50 semaines de congé dont 18 sont allouées au congé de maternité (exclusives pour la mère) et 32 semaines en congé parental divisible entre le père et la mère selon leur choix. Le père a également droit à 5 semaines de congé de paternité (exclusives pour le père).

Le congé de maternité peut être débuté dès 24 semaines de grossesse et vos prestations de RQAP équivaudront à 70 % de votre revenu déclaré pour les 30 premières semaines du congé et 55 % pour les restantes. Selon les normes du travail, vous devez aviser votre employeur de votre congé dans un délai respectable pour assurer votre remplacement, c’est-à-dire au moins 3 semaines avant votre départ. Pour plus de détails sur les normes du travail, vous pouvez avoir accès directement aux services à la clientèle au numéro 1 800 265-1414 ou au www.cnt.gouv.qc.ca.

Le régime particulier du RQAP (congé court)

Le régime particulier du RQAP consiste en un nombre de semaines de congé réduit, mais avec un plus gros revenu. Au lieu de 50 semaines (comme le régime de base), le régime particulier comptera 40 semaines au total soit, 15 semaines en congé de maternité, 3 semaines pour les papas et 25 semaines pour le congé parental. Le pourcentage des prestations sera augmenté à 75 % par rapport à 70 % du régime de base, et ce, pour toute la durée du congé.

Autres congés pour les papas

Avec leur employeur, les papas bénéficient souvent de congés payés suivant la naissance de bébé (parfois appelés congés sociaux). Ces congés de l’employeur s’ajoutent aux cinq semaines de congé de paternité du RQAP. Informez-vous au préalable des modalités auprès de votre employeur. Aussi, les papas peuvent prendre 5 semaines sans solde dans la première année qui suit la naissance de leur bébé.

Prenez note que lorsque vous aurez commencé à recevoir vos prestations, vous ne pourrez plus changer de régime. Le choix du régime est déterminé par le premier des deux parents qui reçoit les prestations, ce qui, par conséquent, lie l’autre parent, même dans le cas d’une garde partagée.

Pour en savoir davantage sur le moment exact pour demander congé, consultez le prochain billet : Quand fait-on la demande de congé au RQAP?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu