Afin d’en apprendre plus sur les composants de la transmission, consultez La transmission du virus Zika.

Les recommandations officielles à propos du virus Zika sont nombreuses. Tout voyageur dans les régions tropicales ou subtropicales devrait se protéger contre les piqûres de moustiques pour plusieurs virus possible : Zika, malaria, Nil, dengue, fièvre jaune, chikungunya.

Si vous envisagez voyager enceinte ou dans le désir de le devenir, voyez les précautions à prendre :

  • consulter votre médecin ou encore une clinique Santé‑Voyage au moins 6 semaines avant votre voyage pour la prévention;
  • les femmes enceintes et celles qui envisagent le devenir devraient ÉVITER tout voyage dans les pays ou dans les régions identifiées « zones à risques » du virus Zika. Si le voyage ne peut être évité ou reporté, il faut mettre de l’avant des mesures de protection importantes contre les piqûres de moustiques;
  • les voyageurs devraient se protéger contre les piqûres de moustiques en tout temps (voir la suite pour les suggestions, les moyens à prendre);
  • n’avoir aucun contact sexuel non protégé. Utilisez toujours des condoms correctement ou évitez d’avoir des relations sexuelles lorsque vous voyagez dans des pays ou des zones où on signale la propagation du virus Zika par les moustiques. Utiliser le condom pendant 3 mois après le retour du voyage en zone endémique out tout le long de la grossesse si sa conjointe est déjà enceinte.

Pour lire la suite, consultez Les mesures de protection contre les piqûres et les morsures d’insectes.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu