Voici quelques trucs et astuces pour aider au développement du langage chez votre bébé.

Liés au vocabulaire :

  • Jouez à ce qui l’intéresse pour qu’il apprenne des mots reliés à l’activité. Papa et maman, vous stimulez différemment votre enfant. Il apprend donc des mots de vocabulaire différents. Par exemple, souvent l’homme joue plus physiquement que la femme avec le bébé, favorisant ainsi des mots (des verbes) comme « en haut », « sauter », « lancer ».
  • Parlez‑lui en expliquant ce que vous êtes en train de faire.
  • Regardez des livres colorés, lisez des histoires, pointez une image et nommez l’objet ou faites le son émis par l’objet ou l’animal pointé. Répétez cette activité souvent.
  • Faites des gestes en lui parlant pour lui faire comprendre des mots nouveaux. Exemple : faire bye‑bye.

Liés à la prononciation :

  • Regardez votre bébé nouveau‑né à une distance de 30 cm en lui parlant doucement.
  • Placez votre visage à la hauteur de son visage pour qu’il voit bien votre bouche.
  • Articulez bien les mots sans exagérer.
  • Imitez ses sons, ses vocalises et ses mouvements.
  • Ne faites pas répéter mais rephraser positivement son erreur comme ex : lait‑lait, vous dites « tu veux du lait ».
  • Ajoutez un son ou une syllabe à un geste qu’il fait.
  • Encouragez ses efforts à vouloir produire des sons en lui donnant le temps de vous répondre. Écoutez attentivement ce qu’il prononce, répétez et faites une pause pour le laisser réagir. c’est le jeu du tour de parole chacun son tour.
  • Parlez simplement, mais ne parlez pas en bébé, car vous le priveriez d’un bon modèle. Utilisez les vrais mots prononcés de la bonne façon. Par exemple, ne parlez pas sur le bout de la langue si votre parole habituelle n’a pas cette caractéristique, ne déformez pas les mots comme « lait‑lait » pour lait ou « si‑si » pour assis.
  • Faites des sons qui imitent les animaux, ces mots offrent une belle variété de sons : i‑i‑i de la souris, u_____ pour faire avancer le cheval, o‑o‑o du père Noël, a‑a‑a pour un grand rire, meu____ de la vache, bè_____ du mouton, pout‑pout‑pout pour une petite auto ou un tracteur. Soyez créatifs et amusez‑vous!

Liés avec l’intention :

  • Parlez‑lui souvent pour lui donner le goût de communiquer verbalement.
  • Chantez des comptines simples avec des gestes. Après plusieurs fois, ralentissez avant un mot connu de la comptine et laissez le temps à votre enfant de réagir avant de le prononcer. Il aura envie d’essayer!
  • Encouragez‑le à vous imiter.
  • Faites le jeu coucou.

Liés avec la structure de phrase (sujet‑verbe‑complément) :

  • Parlez‑lui en phrases courtes, mais correctes en mettant l’accent sur l’intonation. N’enlevez pas les petits mots essentiels de la phrase, dites « donne la balle » et non pas « donner balle ».
  • Stimulez le développement du langage en étant un cran plus avancé que votre enfant. S’il utilise un mot à la fois, proposez un modèle à 2 mots. Par exemple, s’il dit : « parti », vous pouvez ajouter « papa parti », s’il dit « chien », vous pouvez proposer « chien dehors ». Une séquence de 3 mots suivra rapidement. Puis, l’enfant émettra des phrases qui contiennent les 3 composantes principales : le sujet, le verbe et un complément. Évidemment, cela arrivera au‑delà de l’âge de 24 mois, mais si ce type de phrase n’apparaît pas naturellement, il est important de consulter un orthophoniste afin d’investiguer de façon plus approfondie le développement du langage de votre enfant.

Pour encore plus d’information, je vous invite à visionner la vidéo diffusée en direct avec l’orthophoniste Johanne Bédard sur le l’orthophonie : développer le langage jusqu’à 1 an.

Marie Fortier
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu