Avez-vous lu la partie précédente? Nettoyer les voies nasales d’un nourrisson

Mise à jour de l’article : 22 juin 2020

Avant de parler des différentes façons de nettoyer le nez d’un bébé dans sa première année de vie, j’aime «mettre la table» avec les considérations de base à respecter au départ. Nettoyer les voies aériennes d’un jeune enfant n’est pas chose facile, surtout s’il a la bougeotte comme on dit, et cette technique demande, sans contredit, de la délicatesse et de l’habileté. C’est pourquoi:

  • Il faut prendre le temps de lire les indications avant de procéder à l’hydratation des muqueuses nasales (irrigation nasale ou toilette nasale) et aussi avant l’usage d’un mouche-bébé.
  • Avant de faire une toilette nasale, toujours se laver les mains.
  • Pratiquer la technique avec un adulte avant de le faire à un jeune bébé.
  • Il est souvent indiqué d’être deux personnes pour faire le nettoyage nasal d’un jeune enfant jusqu’à ce que l’habileté soit acquise.
  • De préférence, faire le dégagement des voies respiratoires avant un boire ou le repas ou le sommeil.
  • Des aspirations répétées trop souvent pour un bébé de moins de 4 à 6 semaines peuvent causer des rhinites néonatales avec congestion et écoulement du nez.
  • Prendre toujours le temps de positionner le bébé de façon sécuritaire et le plus confortable possible.
  • Il faut y aller avec délicatesse en évitant les mouvements brusques.
  • Il est impératif d’utiliser les outils appropriés selon l’âge du bébé.
  • Lors de l’utilisation d’un mouche-bébé, on aspire dans une narine à la fois et on n’a pas à boucher l’autre.
  • Toujours hydrater les muqueuses nasales du bébé avec de l’eau saline avant l’usage d’un mouche-bébé pour éviter les irritations ou l’inflammation des muqueuses.
  • Il est prévisible que plusieurs bébés se plaignent ou pleurent lors de la technique de nettoyage, c’est pourquoi, il faut être précis et rapide et le calmer au besoin avant de poursuivre la procédure.
  • Si l’enfant est plus âgé, l’applaudir à la fin pour le féliciter de sa collaboration et ce, même s’il a été moins participatif qu’attendu, afin de l’encourager pour la prochaine fois.
  • Enfin, nettoyer tout l’équipement avec de l’eau savonneuse, rincer à l’eau claire à chaque fois et plus encore selon les appareils utilisés et les indications des fabricants.

Comment hydrater les sécrétions d’un bébé?

Source de la photo : rkbe.fr

Il y a plusieurs façons d’hydrater des sécrétions chez un jeune enfant.
On peut profiter de ce besoin pour lui donner un bain par exemple, ou une douche avec vous les parents selon l’âge et vos habitudes. On peut aussi faire couler l’eau chaude dans le bain et rester tout près avec le bébé, porte fermée, pour maximiser le taux d’humidité des lieux.
L’eau saline est le liquide qui ressemble le plus à notre liquide corporel, physiologique. Cette eau peut être utilisée pour aider à liquéfier des sécrétions plus épaisses d’un jeune enfant afin d’en faciliter leur expulsion. Toujours utiliser de l’eau bouillie si vous préparez votre solution saline à la maison. Ne jamais utiliser de produit médicamenté pour dégager un bébé, sauf avis contraire de votre médecin traitant.

Quoi utiliser?

  • On peut faire la recette d’eau saline à la maison et utiliser un compte-gouttes que vous avez à la maison pour réduire les dépenses. On peut faire bouillir huit onces (ou 240 ml) d’eau et la laisser reposer pour ensuite mélanger ½ c. à thé de sel ou 2.5ml si vous préférez. Ce mélange se conserve 7 jours au réfrigérateur, mais il est préférable de sortir la quantité souhaitée par jour sur le comptoir, à température pièce, avant de l’administrer pour plus de confort pour votre bébé.
  • On peut utiliser les sachets spécifiques pour la toilette nasale qui vendus sur tablette comme : Sinus Rinse, NetiRinse, souvent à peu de frais. Il suffit d’y ajouter 240 ml d’eau bouillie au préalable pour un sachet.
  • On peut prendre des fioles plastiques vendues contenant le liquide à mettre et habituellement, 1 à 3 ml d’eau saline par narine est suffisant et ce, 2 à 4 fois par jour si besoin.
  • Ou encore on peut utiliser un vaporisateur, brumisateur avec un jet ultra-délicat pour jeune enfant (vapo bébé). Un spray par narine. Plus facile d’usage habituellement et la bruine ainsi libérée peut atteindre plus facilement les parois nasales dans tous les sens.

Découvrez la suite : Cinq façons de dégager les voies nasales d’un nourrisson : irrigation nasale et poire nasale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu