Pour lire la partie précédente, consultez Quand faire manger bébé?

Les aliments à privilégier pour débuter l’alimentation de bébé sont nombreux. Bien qu’aucun ordre d’introduction n’a de base formelle, voici quelques règles pour mieux vous orienter dans cette étape importante de transition pour votre enfant :

  • Continuer l’allaitement le plus longtemps possible. C’est un aliment complet jusqu’à 6 mois pour votre bébé. Ensuite, on ajoute des aliments complémentaires à l’allaitement maternel. Pour les bébés nourris aux préparations commerciales, on doit aussi commencer les solides à 6 mois ou entre 4 et 6 mois, selon les situations;
  • Ne jamais introduire des solides avant 4 mois (consulter votre professionnel dans le doute);
  • On introduit toujours un nouvel aliment à la fois. Le donner au moins 3 à 5 fois de suite pour voir si votre bébé a une réaction allergique avant de le mélanger avec un autre aliment ou d’en ajouter un nouveau. Des exemples de réactions allergiques : plaques rouge sur le corps, vomissement, hausse de température, diarrhée, crampe avec pleurs intenses;
  • Entre 4 et 6 mois, purées avec céréales simples pour bébé enrichies en fer, fruits et légumes (voir tableau d’introduction des solides dans la boîte à outils du site mariefortier.com en pdf imprimable). Une journée pourrait ressembler à : matin avec céréales et fruit, le midi avec légumes et fruits et le soir, céréales à nouveau avec légumes et fruits pour terminer le repas. Bien entendu, l’enfant est aussi nourri avec du lait, en plus de tous ces aliments;

Photo - allergène fraise dans l'alimentation de bébé

  • À 6 mois, ajouter rapidement les aliments qui sont des sources importantes de fer comme la viande ou les céréales mixtes, œuf, tofu, légumineuse et poisson pour prévenir l’anémie du nourrisson. Selon la progression du développement moteur de votre enfant (qui rampe par exemple), rendre vos purées lisses progressivement plus molles, puis plus pâteuses jusqu’aux petits morceaux pour l’habituer aux différentes textures. Quand il marchera, on peut donner des aliments hachés grossièrement, des morceaux à mastiquer qu’il prendra entre ses doigts pour les amener à sa bouche. Une journée pourrait ressembler à : ( voir calendrier d’introduction des solides dans la boîte à outils du site mariefortier.com en pdf à imprimer ) matin avec céréales (ne pas prendre les céréales multigrains Nature’s Path car trop difficiles à croquer pour un bébé) et fruit, midi avec viande, légumes et fruits et idem pour le souper (la viande le soir remplace la 2e portion de céréales) avec les boires au sein ou au biberon en plus;
  • Les produits laitiers comme le fromage et le yogourt, s’ajoutent habituellement quand le bébé mange deux fois par jour une source de fer (céréale, viande, œuf, poisson, légumineuse);
  • Il n’est pas recommandé de donner du lait 3,25 % avant 9 mois, et ce, si l’enfant mange de tous les groupes alimentaires, qu’il n’a aucune allergie et que ses courbes de croissance sont en lien avec un développement attendu et une croissance normale. La quantité de lait 3,25 % ne doit pas dépasser 750 ml par jour et on donne ce lait jusqu’à l’âge de 2 ans. Après cet âge, le bébé peut continuer le 3,25 % ou recevoir du lait 2 % mais pas de lait 1 % ou écrémé, car le bébé a besoin de gras pour son développement.
  • Aussi, il est recommandé d’éviter les charcuteries comme le jambon, saucisse, salami, bacon puisqu’elles ne sont aucunement nutritives et contiennent de grandes quantités de nitrites et nitrates, de sel et de gras. Rien de bon autant pour vous que votre bébé. N’oubliez pas, si vous mangez des repas précuisinés, la quantité de sel est souvent très importante, donc, à éviter au moins avant 1 an pour le bébé.
  • Les poissons peuvent être maintenant présenté à un bébé à partir de 6 mois et demeure une bonne source de fer, de vitamine D, de protéines et de bon gras pour un poupon comme, le saumon, truite, aiglefin, tilapia et morue pour n’en nommer que quelques-uns. Mais, jamais de poissons crus ni de poissons fumés compte tenu que le bébé reste fragile aux parasites pouvant être contenus dans la chaire.
  • Les œufs aussi peuvent être maintenant donné en entier dès l’âge de 6 mois à condition qu’il soit bien cuit et non coulant. C’est un aliment nutritif pour un jeune enfant. Si le bébé fait une réaction à l’œuf, il est important de consulter le médecin pour un suivi avec l’ingestion des autres allergènes potentiels.
  • Il ne faut plus vous inquiétez de l’eau de cuisson avec nitrites de certains légumes comme les carottes, navets, betteraves et épinards, on n’a plus à la retirer si le bébé est âgé de plus de 6 mois.

Pour vous donnez une idée d’un horaire alimentaire journalier, rendez-vous au prochain billet : Horaire d’une journée en alimentation

Ce billet est également disponible en: English

4 Commentaires. Leave new

  • Bonjour à vous,

    Pour votre question par rapport à un ratio, c’est une bonne question mais cela dépend des bébés pour les quantités à donner. L’important c’est la variété, la fraîcheur et les différents groupes alimentaires de présent. À 6 mois, il mange de tous les groupes et il faut voir la prise de lait aussi pour avoir un équilibre ( pas trop manger pour diminuer trop son lait ). Une portion de viande c’est à peu près un gros cube de glaçon et on peut donner facilement 2 de légumes et 2 de fruits et selon constitution du bébé, appétit, 2 cubes de protéines aussi.
    Pour les assaisonnements, effectivement vous pourrez sous peu en mettre davantage dans ses repas mais on suggère de ne pas le faire dès le début pour qu’il goûte l’aliment, développe ses goûts et pour vous donner une idée, à 9 mois, il mange comme vous habituellement donc, même épice. D’ici là, on y va à petite dose à la fois.
    bonne journée à vous aussi
    Marie

  • Bonjour,

    Pour un bébé de 6 mois et plus, je me demandais quel était le ratio en terme de pourcentage de viande, céréale, fruit et légume à donner à chaque repas. Exemple: pour le souper devrait-on donner 50% viande ou céréale, 25% légumes et 25% fruit ou 33% pour chaque groupe ?

    Aussi, je sais que le sel et le sucre sont à proscrire dans l’alimentation de bébé avant 1 an, mais peut-on assaisonner avec d’autres épices et/ou fines herbes ?

    Merci d’avance pour votre temps et une très bonne journée !

  • bonjour à vous,

    Vous avez bien raison, en fait, on a séparé les outils éducatifs à télécharger en prénatal et les autres en postnatal et le tableau d’introduction des solides est sur le site dans l’onglet en haut: Espace Conseil et dans le déroulé » Trucs pratiques ». En étant abonnée, vous pourrez télécharger le tout sans problème pour mettre sur votre frigo bien à la vue pour vous guider d’un jour à l’autre.
    Belle continuité
    Marie

  • Catherine
    09/05/2019 6:42 pm

    Bonjour,

    Je ne trouve pas la boîte à outils !
    Merci de m’éclairer, hihi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu