Bonjour les parents,

C’est connu : tout parent veut offrir ce qu’il y a de mieux à son enfant. Que ce soit en termes de nutrition, de soins de santé, de développement psychologique et social, mais aussi quand vient le temps de penser à son éducation à venir. Souvent on souhaite qu’il réalise ses ambitions et on veut l’encourager en lui facilitant les choses le plus possible. Quel métier pourrait-il bien faire? Quels seront ses rêves de carrière comme jeune adulte? Photo - bébé avec chapeau de graduation - REEE : Planifiez l’avenir de votre enfant dès maintenant!Comment vais-je pouvoir l’aider à ce moment comme parent?

Planifier l’avenir de votre enfant dès maintenant, est-ce possible? Et bien oui! Je comprends toutefois que ce ne soit pas nécessairement la première chose à laquelle on pense en mettant au monde notre bébé. Mais cela vient vite à l’esprit par la suite, quand on pense à plus tard, à plus loin dans sa vie. Moi-même, comme parent, je me suis posé la question quand mon deuxième enfant est venu au monde. C’est à ce moment que j’ai réalisé que l’investissement valait la peine plus tôt que trop tard. Savoir épargner dans le quotidien n’est pas évident pour tous mais lorsqu’on contribue régulièrement à un régime enregistré d’épargne-études (REEE) planifié dans son budget, on remarque vite comment ce dernier peut s’avérer fort avantageux! Comment? Lisez ce qui suit :

Qu’est-ce qu’un REEE?

Photo - Graduation - REEE : Planifiez l’avenir de votre enfant dès maintenant!Le régime enregistré d’épargne-études, mieux connu sous son abréviation REEE, est un type de placement spécialement conçu pour économiser en vue des études postsecondaires d’un enfant. Ce peut être un parent, un grand-parent, un parrain ou une marraine et même un ami de la famille qui investit des sommes qui génèrent des retours d’argent (des subventions) et qui donnent des intérêts (des rendements) en retour. Avec le passage des années, le montant croît avec le bébé, jusqu’à ses études postsecondaires. Sommes que vous n’aurez pas à débourser à ce moment pour son éducation.

Quels sont les avantages du REEE?

Il y a plusieurs avantages à investir dans un REEE. Premièrement, ce type de placement permet d’accumuler de l’argent à l’abri de l’impôt.

En plus, le REEE bénéficie de généreuses subventions. Pour chaque dollar investi, les gouvernements du Québec et du Canada viennent bonifier le montant mis de côté d’un minimum de 30 %1. Selon le revenu familial, les subventions peuvent atteindre 60 %1. La limite de cotisation totale dans un REEE pour un même enfant est de 50 000 $. Chacun y va avec ses capacités. Petit montant aujourd’hui deviendra grand demain!

Si votre revenu est plus modeste, saviez-vous que vous pouvez ouvrir un REEE sans y mettre un sou et recevoir le Bon d’études canadien? Une première somme de 500 $ sera versée au bénéfice de votre enfant, qui pourrait recevoir 100 $ supplémentaires par an, jusqu’à ses 15 ans, pour un maximum de 2 000 $2. Si vous vous questionnez à ce propos, il est bien de consulter les spécialistes dans ce domaine pour avoir l’heure juste face à votre situation et aux possibilités qui s’ouvrent à vous.

Quand commencer à investir?

Photo - Étudiante avec cahier de notes - REEE : Planifiez l’avenir de votre enfant dès maintenant!Que vous soyez enceinte, un nouveau parent ou déjà parent déjà de plusieurs enfants, il est toujours temps de planifier l’avenir d’un ou de plusieurs enfants.

À retenir simplement qu’en ouvrant un REEE dès le jeune âge de votre poupon, vous pourrez profiter pleinement de tous les avantages du REEE, notamment des revenus accumulés sur une plus longue période. Ceci étant dit, « mieux vaut tard que jamais! » Si votre enfant est un peu plus vieux, c’est encore le temps d’épargner. Dans ce cas, si vous le désirez, vous pourrez faire du rattrapage de sommes non utilisées dans le passé, afin, encore une fois, de maximiser le plein potentiel du REEE et d’avoir le plus de sous accumulés.

Ceci n’est qu’un court texte pour ressortir les avantages de planifier à long terme et de faire des économies en vue des études futures de votre enfant. Je vous encourage fortement à communiquer avec un professionnel pour en savoir plus sur les REEE.

Je vous dis à bientôt et portez-vous bien les parents!

Marie
La spécialiste des bébés

  1. Subvention canadienne pour l’épargne-études de 20 % à 40 %. Selon le revenu net familial rajusté. Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE) de 10 % à 20 %. Selon le revenu net familial rajusté. Certaines conditions s’appliquent.
  2. Bon d’études canadien (BEC), pouvant atteindre 2 000 $ par bénéficiaire, pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille est financièrement admissible. Certaines conditions s’appliquent.

 

Ce billet est également disponible en: English

2 Commentaires. Leave new

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu