Me revoilà les parents! Je suis vraiment en forme et je grossis beaucoup. J’atteins maintenant 1,3 kg et je mesure 34 cm. Je sais Maman que toi tu t’en rends compte puisque ton utérus remonte sous ton estomac et tes reflux augmentent. Il est vrai que cela t’incommode mais tu sais que la grossesse avance bien et que c’est un symptôme temporaire.

Tu penses plus à l’accouchement et même, tu en rêves parfois. Tu crains toujours la douleur décrite par ton entourage mais Papa et moi serons là pour t’accompagner. Tes hormones se préparent aussi à mon arrivée et il se peut que tu aies du liquide jaunâtre qui s’écoule de tes mamelons. Ce liquide s’appelle le colostrum et c’est très bon pour moi, rempli d’anticorps. J’aimerais bien y avoir accès puisque déjà, je pourrais, à mon âge, apprécier son goût et en vouloir davantage. Mes yeux clignotent dans la noirceur de ma petite maisonnette et j’ai bien hâte de voir la lumière et vous, mes parents, en face à face.

Papa toi, tu aimerais bien prendre un congé pour être près de moi lors de ma naissance et j’en serais ravi. Regarde tes possibilités et voit cela avec Maman pour répartir vos congés pour être le plus possible à mes côtés. Parfois, les obligations du quotidien font en sorte que nos décisions ne sont pas toujours en lien avec nos souhaits profonds mais faites de votre mieux tout simplement. Je serai gentil, c’est promis!

Trucs pratiques :

  • Maman, ayez un soutien-gorge confortable pour aider à prévenir les maux de dos.
  • Gardez aussi vos bonnes habitudes alimentaires, de repos et d’exercice puisque vous aurez peut-être à traverser des périodes de fatigue plus importantes.
  • Vous pouvez aussi discuter avec votre intervenant pour voir s’il est possible de faire votre préadmission à votre centre accoucheur avant le grand jour pour faciliter votre entrée et diminuer le stress du moment. Vous pouvez également vérifier s’il est possible de le faire directement en ligne sur le site de votre hôpital. C’est vraiment une bonne idée de remplir toutes cette paperasse tranquillement. Des renseignements vous seront demandés sur vous-mêmes et sur votre couverture d’assurance en vue de l’hospitalisation prochaine. C’est bien de vérifier tout cela avant d’être pris dans le feu de l’action.

Voici des suggestions pour en apprendre davantage sur ce qui vous arrive et mieux vous préparer à ce qui s’en vient :

Vidéos:

Billets éducatifs:

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire.

Reviens vite lire : Ma 31-32 semaines de grossesse pour en apprendre davantage.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu