Que de changements dans notre organisme lorsqu’arrive un bébé dans notre utérus! À partir du moment où un être vivant est en train de parfaire son nid dans notre corps, nos pensées se bousculent. Nous devons à la fois tenir compte des besoins de ce petit être et des nôtres.

Pour toute personne, qu’elle soit enceinte ou non, on recommande une alimentation équilibrée et variée, du repos, des activités et la pratique régulière d’exercices.


Dans ce billet :


Une alimentation équilibrée

Le Guide alimentaire canadien est la référence pour vous guider vers une alimentation équilibrée. Voici les principes de base qui y sont présentés :

  • Favoriser la prise d’une variété d’aliments pour aller chercher toutes les valeurs nutritives de chacun;
  • Axer davantage sur les portions de légumes et de fruits pour toutes leurs richesses nutritionnelles avec peu d’effets indésirables pour la santé;
  • Ne pas oublier les aliments riches en fibres qui facilitent le transit intestinal et l’élimination des déchets de l’organisme;
  • Consommer le plus possible des aliments frais et peu transformés;
  • Les gras consommés doivent être de grandes qualités (les bons gras correspondent aux lipides insaturés);
  • Limiter au maximum les aliments pauvres en valeur nutritive;
  • Manger de façon régulière 3 fois par jour sans sauter de repas, afin de garder votre énergie et stabiliser votre glycémie sanguine. Des collations peuvent s’ajouter pour combler les besoins de la femme enceinte;
  • Boire de l’eau régulièrement puisque cela aidera grandement à hydrater les tissus, faciliter le transport des nutriments et aider l’élimination;
  • Manger à un rythme plus lent et dans le plaisir.

Idéalement, pour optimiser la fertilité et améliorer la santé en général même en préconception, les femmes sont encouragées à avoir une alimentation équilibrée, un rythme de vie sain, avoir un poids santé et ne pas prendre d’alcool et de drogues. De plus, la prise de multivitamines contenant de l’acide folique (0.4 mg de base) et une concentration de fer (16 à 20 mg)  est indiquée pour toutes les femmes et ce, trois mois avant la grossesse.

Je vous invite pour la suite à L’alimentation de la femme enceinte

Source de la photo : Pixnio

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu