Apprendre que l’on est atteint d’un cancer est déconcertant en temps ordinaire, imaginez lorsqu’on est face à cette réalité durant une grossesse. Quelle dichotomie, être heureux d’attendre un bébé et être dévasté d’apprendre la maladie qui afflige la future mère.

Il arrive que l’on dépiste un cancer lors d’un suivi de grossesse et c’est particulièrement éprouvant, puisqu’on pense à la santé du bébé également. Même si très peu de femmes reçoivent ce genre de diagnostic à ce moment de vie spécifique, c’est toujours un choc, un coup dur, une épreuve à traverser pour la femme, le couple et la famille autour.

Ventre_OmbreLes questions fusent:

  • Est-ce que je pourrai mettre au monde à temps mon bébé et sans séquelles?
  • Est-ce que je pourrai être traitée adéquatement pour ma guérison sans risque pour le bébé? Avec de la chimiothérapie? De la radiothérapie?
  • Est-ce que je devrai accoucher avant mon terme? Par césarienne?
  • Pourrais-je allaiter?

Plusieurs types de cancer n’ont pas d’incidence directe chez le fœtus en formation, toutefois, l’on reconnaît que très souvent, ce sont les traitements nécessaire à la femme enceinte qui peuvent poser le plus de problèmes au bébé.

Il va de soi que lorsqu’un pareil diagnostic est formulé à un couple en attente de leur bébé, toute une équipe se forme autour pour assurer le suivi et le soutien. On peut traiter certains cancers, même durant la grossesse, de façon sûre, mais il est indispensable aux futurs parents de comprendre chaque option avec les avantages et les risques associés.

Pour poursuivre votre lecture, rendez-vous au prochain article Les traitements pour le cancer et la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu