Avez-vous consulté la partie précédente Acné de grossesse et formation de kyste?

Définition et explication du pourquoi :

Dans les pays occidentaux, la prévalence des tatouages est d’environ 10-30 % et ne cesse d’augmenter. Il y a plusieurs facteurs impliqués dans le développement d’un tatouage qui peut être un dessin symbolique ou même un maquillage permanent. La décision d’avoir un tatouage devrait être réfléchie, puisque ce geste est habituellement permanent. Par définition, un tatouage consiste à mélanger un produit colorant avec de l’encre (pigment exogène) pour l’introduire ensuite dans le derme de la peau afin de produire un dessin permanent.

  • Les hautes instances de surveillance des produits dangereux en santé (Food and Drug Administration, Santé Canada) ne donnent pas de barèmes de contrôle pour l’encre et les pigments utilisés pour les tatouages, puisqu’ils sont considérés esthétiques et non médicaux.

    tatouage grossesseIl n’existe donc aucune norme à respecter, ce qui signifie qu’on ne peut jamais savoir la composition exacte des encres. Les deux seules contre-indications absolues au tatouage décrites dans la littérature sont la grossesse et l’allaitement.

  • Dans la plupart des encres utilisées pour les tatouages, il y a une présence de produits chimiques ou de métaux lourds qui peuvent amener une toxicité potentielle pour le bébé. Ils sont donc à éviter.
  • Il y a toujours un risque d’infection lors du bris de la barrière cutanée. Environs 1-5 % des patients qui reçoivent un tatouage ont une surinfection bactérienne, habituellement causée par les bactéries normales de la peau.

Risques de santé

Puisque le système immunitaire de la femme enceinte est plus faible en fin de grossesse, une infection pourrait être moins bien contrôlée.

Il y a aussi le risque de transmission d’infections virales sérieuses telles l’hépatite B, l’hépatite C et le VIH.

  • Puisque la femme enceinte a une diminution de sa pression artérielle, elle est plus à risque de faire une hypotension en position debout (orthostatique) qui peut mener à un évanouissement.
  • Se faire tatouer représente un stress pour le corps donc pourrait entraîner des contractions et un travail prématuré.
  • La prise de poids des femmes enceintes durant neuf mois mène à un étirement de la peau ainsi qu’à l’apparition de vergetures. Le tout peut déformer ou modifier l’apparence du tatouage déjà en place.
  • Les tatouages du bas du dos pourraient être néfastes lors de l’introduction de l’épidurale puisque les effets des pigments de couleur et les contaminants possibles dans l’espace épidurale sont inconnus.

Les recommandations pour les tatouages durant la grossesse :

  • Les tatouages devraient être évités pendant la grossesse.
  • Présentement, il n’y a aucune littérature qui démontre des risques additionnels au bébé chez les femmes ayant eu des tatouages avant la grossesse. Il y a par contre beaucoup d’inconnu concernant les femmes enceintes et les tatouages. Plusieurs études sont donc nécessaires afin d’établir des guides spécifiques dans la pratique.
  • Les tatouages peuvent se modifier pendant la grossesse, mais reprendront souvent leur allure pré-grossesse.
  • Il n’est pas recommandé non plus de faire enlever un tatouage durant la grossesse et l’allaitement.

Les recommandations pour les tatouages après l’accouchement :

  • Les tatouages devraient être évités pendant toute la durée de l’allaitement.
  • Les tatouages peuvent se modifier pendant la grossesse, mais reprendront souvent leur allure pré-grossesse avec le temps.

On poursuit avec les vergetures durant la grossesse.

Source de la photo : Unsplash

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu