gtag('config', 'AW-970745833');

Pour lire la partie précédente, rendez-vous à Bas support enceinte, oui ou non?

  • Elle a une hérédité de troubles vasculaires, troubles d’insuffisance veineuse;
  • Elle a déjà des varices ou jambes enflées et symptômes d’inconforts;
  • Elle a déjà fait une thrombophlébite (caillot dans un vaisseau sanguin);
  • Elle a plus de 35 ans;
  • Elle a un indice de masse corporel supérieur à 30, obésité;
  • Elle fume;
  • Elle porte des jumeaux, plus de poids, plus de risque;
  • Elle va prendre l’avion (voyager enceinte idéalement entre 18 et 24 semaines).

Fonctionnement des bas et collants de soutien, de compression ou de contention

  • Photo - Bas de compression enceinteLes collants de soutien exercent une compression plus importante en bas et de moins en moins en remontant vers le haut pour jouer un peu un rôle de pompe qui repousse le sang vers le haut. Ce mécanisme améliore ainsi la circulation sanguine de bas en haut
  • En comprimant les vaisseaux sanguins, on espère réduire la dilatation des vaisseaux et en même temps l’accumulation de liquide dans les membres inférieurs.
  • La compression de la jambe peut compenser une déficience des parois veineuses des vaisseaux sanguins et diminuer par le fait même la rétention.

Rôles visés par le port des bas de soutien

  • Soulager les jambes lourdes, les élancements et l’accumulation de liquide, l’enflure;
  • Diminuer les risques de thrombose veineuse profonde (phlébite);
  • Prévenir les troubles veineux, l’insuffisance.

Lisez la suite : Conseils pour améliorer l’insuffisance veineuse des membres inférieurs durant la grossesse

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu