Mise à jour du billet le 01 juin 2018

Bonjour à vous,

Par ce billet, je m’adresse autant aux femmes qui désirent concevoir un petit bébé sous peu ainsi qu’à celles qui en attendent déjà un. Vous le savez ou l’apprendrez ici, lorsqu’une femme a la simple idée qu’un bébé vienne dans sa vie, les professionnels de la santé lui conseilleront aussitôt la prise de multivitamines avec ajout d’acide folique. On veut s’assurer que la femme enceinte puisse bénéficier des dosages nécessaires pour prévenir certaines anomalies ou malformations chez son bébé à naître.

La position de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) et la Société Canadienne en Nutrition (avril 2018) est claire à cet égard et suggère une vitamine adaptée à chaque femme selon son âge, ses antécédents, son histoire médicale, etc., et non une formule unique à toutes les femmes enceintes. Mais, comment faire maintenant pour choisir la vitamine qui convient le mieux? Très bonne question!

Bonne pratique

Depuis bon nombre d’années, le monde scientifique s’entend sur la bonne pratique de recommander une multivitamine à une femme en âge de procréer, avant même la grossesse. La SOGC suggère de prendre au moins 3 mois avant la conception une multivitamine contenant 0.4mg d’acide folique de base et un peu plus, en prévention, si la femme est considérée à risque modéré ou élevé d’avoir un bébé avec une malformation du tube neural (spina-bifida). Toutefois, ce qui m’apparaît plus nouveau actuellement concerne la panoplie de marques disponibles sur le marché. On ne sait plus quoi regarder! Est-ce qu’il y en a des meilleures que d’autres? Laquelle de ces multivitamines serait la meilleure pour moi? Les constituants ou la formule de fabrication est-elle la même pour toutes les compagnies? Vous avez raison d’être un peu mêlées devant toute cette offre de produits.

Après mes recherches sur les recettes de plusieurs compagnies différentes, il est évident pour moi que, NON, les multivitamines, avant ou pendant la grossesse, ne sont pas équivalentes au niveau de l’apport qu’elles donnent à une femme.

En quoi les multivitamines prénatales diffèrent-elles?

Photo - médicamentsLes multivitamines prénatales peuvent différer sous plusieurs aspects, dont :

  1. Les ingrédients et la quantité de chacun;
  2. La combinaison et la séparation des ingrédients;
  3. La tolérance au produit pour les femmes souffrant de nausées et vomissements de grossesse;
  4. Les réactions causées par une intolérance alimentaire;
  5. La conformité aux régimes alimentaires fondés sur la culture ou la religion.

Les ingrédients et la quantité de chacun

En y regardant de plus près, vous constaterez que la quantité et le dosage des ingrédients qui composent les diverses multivitamines prénatales peuvent différer considérablement.Plusieurs femmes ont des carences découlant de conditions médicales, de particularités alimentaires ou tout simplement de leurs choix alimentaires. Il s’avère donc important de discuter du choix de votre supplément vitaminique avec un professionnel de la santé qualifié, comme le recommande la SOGC, afin de faire un choix éclairé et adapté à vos besoins particuliers.

La combinaison et la séparation des ingrédients

La combinaison des ingrédients dans les multivitamines prénatales peut avoir un impact important sur leur efficacité ou sur les effets secondaires. Par exemple, le calcium peut inhiber l’absorption du fer, alors que la vitamine C en facilite l’absorption. Pour cette raison, certains fabricants prennent soin de séparer ou de combiner des ingrédients précis selon l’interaction possible.

La tolérance au produit chez les femmes souffrant de nausées et vomissements de grossesse

Les femmes souffrant de nausées et vomissements de grossesse pourraient avoir de la difficulté à prendre les multivitamines prénatales. Avaler ou respirer l’odeur du comprimé contribue à donner ou augmenter la nausée. Ces femmes devraient en parler à leur professionnel de la santé qui peut leur recommander des comprimés mieux adaptés à leur condition. Habituellement, les comprimés vendus en plaquette sont moins odorants pour la femme enceinte qui est plus sensible aux odeurs.

Les réactions causées par une intolérance alimentaire

Les femmes souffrant d’intolérance alimentaire, comme l’intolérance au lactose ou au gluten, auraient avantage à choisir une multivitamine prénatale qui ne contient pas les ingrédients provoquant des malaises.

La conformité aux régimes alimentaires fondés sur la culture ou la religion

Certaines croyances culturelles ou religieuses s’accompagnent de particularités alimentaires. Ainsi, certaines femmes musulmanes observent un régime halal et certaines femmes juives, un régime casher. Leur professionnel de la santé pourra leur recommander des multivitamines prénatales qui sont certifiées par les autorités compétentes à cet égard.

Comment vous assurer de faire le bon choix?

Photo - suppléments vitaminiquesLa prise de multivitamines prénatale n’est pas indispensables si la femme a une diète très équilibrée, prend de l’acide folique et de la vitamine D quotidiennement, n’a pas de déficit de fer (anémie) dans son sang et consomme au moins 1000 mg de calcium par jour. Toutefois, la supplémentation en multivitamines fait partie des bons soins prénataux si la femme en a besoin. Afin de vous assurer de faire le meilleur choix pour vous et pour votre bébé, il suffit d’en parler avec votre professionnel de la santé, soit votre médecin, infirmière, pharmacien ou diététiste. Il vous aidera à trouver la formule vitaminée la plus adaptée à votre situation personnelle.

Comme vous pouvez le constater, le choix d’une multivitamine, qui semble bien simple à prime abord, ne l’est pas toujours lorsqu’on regarde le tout avec précaution et vigilance.

Je vous invite à être plus alerte devant les différences des multivitamines. Bien entendu, parlez de vos inquiétudes et de vos questions à votre professionnel de la santé afin de déterminer et préciser vos besoins personnels à ce niveau. Un bon choix de multivitamines pour vous maximisera l’effet recherché autant pour votre bien-être que celui de votre bébé à venir.

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu