Si vous souhaitez connaître les causes de l’infertilité, référez-vous au billet Quelles sont les causes de l’infertilité?

Quoi faire pour vous donner toutes les chances de concevoir? Comme dans toute bonne hygiène de vie équilibrée, il faut, au départ, être au mieux de sa santé. Bien manger, faire de l’exercice, avoir un poids santé, dormir suffisamment, cesser de fumer, boire avec modération, apprendre des techniques de relaxation pour diminuer le stress et l’anxiété peuvent améliorer l’hygiène de vie.

Un bébé arrive plus souvent dans un corps en santé. Les mauvaises habitudes de vie ont été associées à l’infertilité. De nos jours, il y a de plus en plus de problèmes de santé et l’obésité ne cesse d’augmenter. Les couples peuvent aider leur situation en adoptant un bon régime de vie pour maximiser leur chance de concevoir. Bouger 30 minutes par jour peut faire une énorme différence sur notre bien-être et notre santé. La bonne nouvelle c’est que nous savons aujourd’hui qu’un corps en bonne santé au départ qui a un problème de fertilité identifiable, a plus de chance que les traitements fonctionnent, donc, rien n’est perdu!

Il est certain que si vous êtes connu pour avoir un problème hormonal à la base comme femme ou comme homme, il faut d’abord régler cette situation. Et ce, avant de statuer si la difficulté à concevoir persiste ou non et avant d’entreprendre des traitements beaucoup plus invasifs.

Une visite médicale chez votre médecin de famille ou gynécologue est souvent la première chose à faire pour valider certaines données comme le bilan sanguin, votre histoire, vos antécédents, etc. Il faut également mieux choisir vos moments pour avoir des rapports sexuels en fonction de votre cycle pour maximiser les chances d’y arriver. Les intervenants de la santé sont là pour vous guider au besoin, pour évaluer votre cycle et pour mieux vous conseiller. En plus du bilan sanguin, attendez-vous à un examen physique complet. Pour la femme, on ajoutera un examen gynécologique avec prélèvements divers. Pour l’homme, on fera des prélèvements de dépistage des infections transmissibles sexuellement.

Pour la femme, ne vous surprenez pas d’avoir en plus, une échographie pelvienne, des rayons X avec des produits contrastants pour voir les obstructions possibles de votre système gynécologique. Une échographie utérine (la laparoscopie) sera peut-être réalisée pour détecter un fibrome, un polype ou constater l’endométriose mais ce test est de moins en moins pratiqué puisque les traitements d’infertilité aident en même temps à traiter l’endométriose s’il y a, et diminue les risques opératoires.

Pour l’homme, une analyse de sperme est plus que prévisible, je dirais plus, automatique même si ce dernier a déjà des enfants afin de vérifier s’il n’y a pas de nouvelles données de ce côté là aussi. Ensuite, on peut aussi faire des tests génétiques potentiels si on soupçonne une cause génétique.

Finalement, il sera parfois nécessaire de consulter un médecin spécialiste pour subir une chirurgie soit mineure ou plus majeure visant les organes reproducteurs. Le médecin tentera de résoudre la difficulté rencontrée comme par exemple, l’endométriose qui bloque la trompe de Fallope.

Fertilité

La période de fertilité de la femme est en fonction de son ovulation. L’ovulation se produit toujours 14 jours avant les menstruations, mais la durée d’un cycle peut varier d’une femme à l’autre. Un ovule vit 24 à 48 heures et un spermatozoïde de 3 à 5 jours.

Comment savoir si la femme a vraiment une ovulation? Voici quelques moyens pour détecter la période de fertilité :

  • la méthode de la prise de température basale, le matin au lever et faire un graphique correspondant;
  • les tests d’ovulation avec bandelettes réactives qui détectent l’hormone responsable de l’ovulation (hormone LH). Idéalement avec l’urine du matin, car elle est plus concentrée en hormones. On estime que l’ovulation surviendrait environ 24 à 36 heures suivant la hausse de l’hormone LH, ce qui veut dire que si votre test d’ovulation est positif, vous êtes en période fertile pour 1 ou 2 jours;
  • les moniteurs numériques de fertilité ont fait aussi leur apparition sur le marché. Ce procédé permet de déterminer la période de fertilité en détectant la variation de 2 hormones différentes. C’est aussi à l’aide de bâtonnets imbibés d’urine, à faire chaque jour, que le résultat sera enregistré dans l’appareil pour dresser un portrait plus précis encore du cycle ovulatoire et de la fertilité de la femme.

En tout temps, il faut toujours suivre les consignes du fabricant pour l’utilisation d’une méthode ou d’une autre.

Afin de savoir quoi faire si les tentatives échouent consultez Quoi faire si cela ne donne aucun résultat?

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu