Mise à jour du billet le 5 janvier 2017

Même si l’on vous dit que sauf avis contraire, il n’y a aucun risque à avoir des rapports sexuels durant la grossesse, plusieurs futurs parents s’en inquiètent, surtout en début de grossesse. Certains ont peur de provoquer une fausse couche, voire de déranger le bébé dans son petit cocon. Plusieurs n’osent poser la question lors du suivi de grossesse par gêne mais c’est important d’aborder ce sujet à un moment donné dans la préparation à la naissance.

Pourtant, il est clair que l’épanouissement sexuel des parents n’affecte en rien le bébé, c’est même tout le contraire. La grossesse peut en effet être un moment durant lequel le couple enrichit sa communication affective et sexuelle habituelle. Bien que de nombreuses cultures et religions répriment encore aujourd’hui les relations sexuelles lorsqu’une femme est enceinte, rien ne laisse croire que cela est nécessaire, sauf dans les cas de saignements, d’un travail prématuré ou autres particularités médicales identifiées. Toutefois, rien n’empêche alors les caresses et les rapprochements, ce qui peut être très ressourçant pour le couple.

La communication est essentielle pour verbaliser vos ressentis au fur et à mesure de la préparation vers l’accouchement.

La communication

Il est vrai que la grossesse modifie la vie sexuelle d’un couple. Les transformations physiques et psychologiques tout au long de la gestation peuvent mener à un changement de l’image corporelle et de la perception que la femme a d’elle-même, et cela peut interférer avec ses besoins sexuels et sa libido. La communication est essentielle pour verbaliser vos ressentis au fur et à mesure de la préparation vers l’accouchement.

En fait, les besoins sexuels d’un couple et de chaque personne sont variables mais changeants durant la grossesse. Par conséquent, le couple doit faire appel à son imagination et à son dynamisme pour parvenir à surmonter certaines contraintes qui risquent de se présenter au fur et à mesure de l’avancement de la grossesse. Il est par exemple vraisemblable que des pratiques deviennent inconfortables ou impraticables, ce qui incitera les deux partenaires à élargir l’éventail de leurs stimulations ou simplement à varier leurs positions. Cette créativité sera d’autant plus possible si le couple vit un lien amoureux étroit et une communication sexuelle vivante avant la grossesse.

Les bienfaits d’une relation sexuelle

Les relations sexuelles amènent détente et plaisir et engendrent une complicité entre amoureux. Les ressentis orgasmiques de la femme enceinte peuvent être différents de ce qu’elle vit habituellement et, souvent, plus intenses en raison de l’augmentation du volume sanguin, surtout à partir du deuxième trimestre. Des futurs pères vivront pour leur part des sentiments nouveaux vis-à-vis les changements physiques de leur amoureuse. Ce corps qui en contient un autre peut devenir intimidant. Quoi qu’il en soit, vous devez toujours continuer à démontrer à votre partenaire qu’il ou qu’elle est désirable à vos yeux, lui dire qu’il ou qu’elle vous plait encore, même plus, et prendre soin l’un de l’autre par de petites attentions qui font toute la différence dans le quotidien.

Douleur lors de contacts sexuels

Certaines femmes, avant même la grossesse ou enceintes, peuvent ressentir de la douleur lors de contacts sexuels. De 4 à 22 % des femmes manifestent ce genre de ressentis qui peut être soit : superficiel ou profond lors de la pénétration (le frottement) ou à l’occasion seulement ou depuis toujours. Cela peut être lié à une lubrification inadéquate, à une vaginite ou vaginose ou d’autres infections comme une infection urinaire.

Lorsque la douleur se fait sentir à l’entrée vaginale (avec ou sans le clitoris), on parlera alors de vestibulite (ou autre nom : la vestibulodynie provoquée) qui est une douleur sous forme de brûlure aux tentatives de relations sexuelles ou lors de l’insertion d’un tampon et même au contact de vêtements trop serrés. La vestibulite n’a pas de cause bien identifiée et demeure assez fréquente chez une femme jeune adulte et adulte. Pour diagnostiquer la vestibulite, le médecin fera le test « points de pression » avec un Q‑tips et la douleur viendra au simple fait de toucher le site directement.

Si vous vivez cette situation, sachez que les traitements de physiothérapie spécialisés en plancher pelvien pourraient grandement vous aider en désensibilisant la zone qui vous rend si inconfortable. Ils pourraient améliorer de façon très significative vos rapprochements avec votre amoureux sans se rendre à la chirurgie proprement dite, la vestibulectomie.

Il va de soi que certains pères se sentiront plus délaissés que d’autres par leurs conjointes non disponibles, frustrés par le fait que leurs besoins sexuels sont non comblés. La masturbation peut alors être une autre façon de répondre à ces besoins. N’oubliez pas : une atmosphère imprégnée de détente, de rapprochements et de douces caresses peuvent inciter encore plus votre amoureuse à se laisser aller à l’amour avec vous. Gardez toujours de l’humour dans l’amour…

Billets liés : 

Vidéos liées :

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu