Mise à jour 01 juin 2018

Mon nom est Rachèle et j’ai lu ton billet sur le microbiote intestinal du bébé et je me demandais si je pouvais aider à développer cet aspect chez lui dès ma grossesse en prenant des probiotiques en supplément? Je suis à 23 semaines de grossesse et mon chum souffre d’une colite ulcéreuse, alors si je peux aider mon bébé, je vais le faire avec grand plaisir. Merci d’avance pour tout, Rachèle


Bonjour Rachèle,

J’ai vérifié les dernières informations en lien avec la prise de probiotiques durant la grossesse et tout porte à croire qu’il n’y a pas de contre-indications à en consommer s’ils sont homologués par Santé Canada et que le produit possède un numéro de produits naturels que l’on indique par NPN sur les étiquettes.

Les souches

Les souches de probiotiques habituellement rencontrées sont principalement le Lactobacillus et le Bifidobacterium. Tu en retrouves davantage dans les yogourts, le kéfir, les algues, le miso, le chocolat noir et autres produits laitiers fermentés. Les autres variétés de probiotiques devraient être évitées durant la grossesse puisqu’il manque des données au niveau scientifique avant de les recommander.

Pour ajouter à ta consommation de probiotiques durant la grossesse, tu peux choisir des aliments dans lesquels des suppléments de bonnes souches ont été ajouté sous forme de poudre ou bien en prendre en comprimés (ex : yogourt avec probiotiques). Tu n’as qu’à vérifier les étiquettes des aliments que tu choisis en privilégiant ceux qui ont un ajout en probiotiques avec un numéro NPN bien identifié sur l’emballage.

Il faut dire que des probiotiques qui ont été ajoutés pour un effet dit thérapeutique sont plus concentrés en probiotiques, mais ils se distinguent aussi en variété avec des types de bactéries résistantes qui sauront se rendre jusqu’à l’intestin pour l’effet attendu.

Effets bénéfiques sur la femme enceinte

On pense de plus en plus que la femme enceinte qui a un bon microbiote intestinal, pourra également aidé le microbiote à son bébé lors de la naissance. Les probiotiques pourraient même avoir un effet protecteur sur les issues de grossesse comme la pré-éclampsie, le diabète gestationnel, la vaginose bactérienne, le travail pré-terme et diminuerait aussi les cas d’eczéma chez les bébés. D’autres études sont nécessaires pour connaître la dose à recommander plus spécifiquement à une femme enceinte mais les données actuelles sur l’impact possible sont rassurantes.

Je pense Rachèle que tu as là ta réponse à ta question.

Belle continuité,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu