Bonjour les parents, 

Avec ce billet sur les bébés secoués, je veux ajouter à vos connaissances. Je me joins à vous pour mieux vous informer de certaines situations d’urgence et pour briser le tabou entourant le syndrome du bébé secoué (SBS).


Dans ce billet : 


Être un parent fatigué, ce n’est pas nouveau avec un petit bébé dans la famille. Avec les pleurs persistants des enfants, on constate que certaines personnes ont plus de mal que d’autres à gérer leur frustration, leur impatience et leur colère devant quelque chose qu’elles ne peuvent pas contrôler. Même si ces sentiments sont tout à fait normaux, il est essentiel de reconnaître nos limites et de trouver des moyens pour baisser la tension avant de poser des gestes incontrôlables. L’expression d’un sentiment, même négatif, comme celui d’être plus que tanné d’entendre pleurer son bébé, est souhaitable pour se libérer de ce senti mais on ne l’exprime pas de n’importe quelle façon.

Pourquoi bébé pleure-t-il?

Les pleurs d’un bébé sont un signal, une expression, un moyen de communiquer. Des bébés vont pleurer plus que d’autres et avec une plus grande intensité, mais tous les bébés du monde pleurent. On sait aujourd’hui que le système nerveux des bébés continue son développement après la naissance. Les pleurs sont considérés comme très normaux et liés à la croissance neuro-développementale du cerveau de bébé. Le pic des pleurs, en lien avec son développement neurologique, arrive souvent autour de 6 à 8 semaines de vie. Même le bébé ne sait plus ce qu’il veut hihihi!

Photo - papa épuiséPrès de 30 % des bébés en santé pleurent plus de trois heures par jour pour diverses raisons comme la faim, l’inconfort, la chaleur, le froid, la fatigue ou l’ennui. Vous pensez que vous êtes les seuls parents à entendre le bébé pleurer davantage en soirée? Et bien non. Nous remarquons que cette période est souvent la plus difficile dans la famille, soit entre 17 h et minuit. Bébé peut pleurer facilement une bonne demi-heure et parfois plus. À ce moment, il est inconsolable. C’est aussi le moment où papa et maman sont souvent les plus fatigués avec l’accumulation des tâches de la journée. C’est là qu’ils doivent composer avec cette situation, disons-le, pas très facile.

Les pleurs des bébés ne sont pas dangereux pour le bébé même s’il est en crise et que son visage devient tout rouge.

Les parents s’inquiètent souvent beaucoup d’un bébé qui pleure et qui reste en sanglots plusieurs minutes et même parfois quelques heures sans que l’on puisse y changer quoi que ce soit. Dans pareilles circonstances, il faut s’assurer que le bébé n’a pas d’autres symptômes qui pourraient être présents et qui nécessiteraient une démarche auprès d’un intervenant de la santé comme : il fait de la fièvre, il ne boit pas bien, son état général a changé, il est apathique, il vomit davantage, il pleure tout le temps, il a de la diarrhée ou des plaques rouges sur le corps, etc.

Pour lire la suite, voir Des trucs pour calmer un bébé qui pleure.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu