Pour tout connaître sur les purées, voir le début du billet : Tout sur les purées de bébé maison

Il existe plusieurs différences entre les purées maison et commerciales. Il est clair que les aliments utilisés pour faire les purées sont directement proportionnels à leur valeur nutritive. Plus l’aliment est frais et qu’il a subi moins de transformation, plus ses composantes sont riches de nutriments pour le bébé en pleine croissance.

Les purées maisons

Quand vous confectionnez vos propres purées, vous êtes assurés de tout ce qu’elles contiennent. Souvent les aliments sont frais, plus nutritifs par le fait même et aussi avec plus de goût au final. Il ne faut pas non plus négliger le coût qui s’y rattache qui est bien moindre que l’achat des purées commerciales. Enfin, elles ne contiennent pas d’additifs ou d’agents de conservation.

De plus Mélissa, la nutritionniste, a même fait l’expérience de comparer la valeur nutritive de la purée maison avec les constituants de certaines purées commerciales et celle‑ci s’est avérée être 3 fois plus riche en énergie, en protéines et en fer, des éléments essentiels à la croissance du bébé.

Photo - Purées maison pour bébé - Tout sur les purées pour bébé maisonIl est intéressant de noter que les purées maison vous permettent d’évoluer vos textures afin de suivre les besoins de votre bébé. Lors de la préparation, il est facile de rendre vos purées plus épaisses ou granuleuses selon l’évolution de la mastication de votre bébé. De plus, la variété offerte à la maison est beaucoup plus intéressante alors que vous pouvez offrir entre autres des avocats, mangues, ananas, bananes, légumineuses ou œufs.

Certains aliments frais comme l’avocat, banane mangue, papaye, cantaloup, melon d’eau et l’ananas n’auront même pas besoin d’être cuits avant d’être mis en purée pour votre bébé. Même que vous pouvez oublier le mélangeur pour l’avocat et la banane qui pourront être tout simplement écrasés à la fourchette et donnés au bébé. Puisque ces deux derniers aliments s’oxydent à l’air, il n’est pas conseillé de les congeler, puisqu’ils auront tendance à noircir plus facilement et leur texture pourrait en surprendre plusieurs et pas nécessairement positivement, si vous voyez ce que je veux dire hihihihi!

Les aliments en boîte de conserve (en canne) sont aussi possibles. Ils ont cependant subi de multiples transformations. Ces aliments sont souvent additionnés de sel ou autre additifs. Comme ils ont déjà été chauffés pour être conservés ils possèdent déjà moins de vitamine C. Ils peuvent également avoir été oxydés puisque nous les faisons chauffer à nouveau pour les mettre en purée. Ils perdent ainsi encore plus de leur valeur nutritive.

De ce fait, si vous pouvez choisir des aliments surgelés qui ont été emballés rapidement après la cueillette, c’est un choix judicieux comparativement aux boîtes de conserve.

Les purées commerciales

Il est vrai que l’emploi de purées commerciales peut rendre service à bien des parents considérant vos occupations et leur côté pratique et rapide. En dépannage aussi à l’occasion c’est parfait.

Il y a des purées commerciales qui sont très bonnes au goût, parfois bio et certaines très équivalentes à la purée maison outre le prix, bien évidemment.

Mais, pour un grand nombre de marques, le contenu des purées montre des ingrédients qui contiennent souvent des additifs alimentaires comme : la farine (pour épaissir), l’amidon, la crème et souvent les sucres ajoutés.

Les sucres ajoutés peuvent se traduire par différentes appellations comme : dextrose, sucrose, maltose, glucose, fructose, sirop et même le miel parfois. Les purées en pot, ont souvent ce genre d’additifs alimentaires pour les rendre plus lisses, plus épaisses, plus sucrées et plus esthétiques et stables au niveau de la couleur. Ça va jusque là!

Parfois, un bébé prendra difficilement la purée maison s’il a auparavant goûté à la purée commerciale qui est souvent plus homogène et a un goût plus sucré, salé et une texture plus lisse que les purées maison. Je vous invite à goûter vous‑même les purées que vous offrirez à votre bébé. Vous constaterez que le goût des purées de viandes et de légumes plus particulièrement laisse souvent à désirer… hihihi, du moins, à mon goût à moi!

Cela dit, vérifiez toujours les ingrédients contenus dans la purée pour guider vos achats. Le plus simple à retrouver c’est l’aliment lui‑même et l’eau. Aussi, il faut noter que les purées commerciales mixtes, c’est‑à‑dire qui contiennent à la fois une viande et un légume dans le même contenant offrent très peu de viande, donc, très peu de fer comparativement à la portion de légumes incluse. Ce qui veut dire que si vous choisissez de nourrir votre bébé avec des petits pots commerciaux, il est préférable d’acheter les pots de viande séparément des pots de légumes et de faire vous‑même les mélanges afin de s’assurer que votre poupon reçoive l’apport de fer nécessaire à son organisme et à sa croissance.

Les purées vendues avec l’appellation junior sont conçues avec des morceaux, sont plus épaisses et destinées à l’enfant grandissant afin de l’amener progressivement à différentes textures et vers ce que vous mangez à la table en famille.

Photo - Yogourt - Tout sur les purées pour bébé maisonEn ce qui concerne les produits laitiers, il est recommandé d’offrir du fromage ou du yogourt seulement lorsque bébé consommera des aliments riches en fer au moins 2 fois par jour. Parce que, si pris en grande quantité, les produits laitiers peuvent nuire à l’absorption du fer. Le lait de vache, quant à lui, peut être introduit entre 9 et 12 mois.

Selon l’âge du début de l’introduction des solides pour votre bébé, on peut dire que s’il est âgé entre 4 et 6 mois, les purées doivent être plus lisses pour lui permettre de bien faire la transition du liquide au solide. Et plus votre bébé avance en âge, la texture deviendra de plus en plus épaisse puis les morceaux apparaîtront pour manger les même repas que la famille, à 9 mois environ.

Même si votre bébé n’a pas encore de dents, cela ne l’empêche aucunement de mastiquer différentes textures de purées et même les petits morceaux avec ses gencives qui deviennent très dures avec le temps.

Pour lire la suite du billet, consultez le prochain billet : Les allergènes et les réactions possibles

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu