Mise à jour du billet le 31 octobre 2018

Idéalement, il est préférable que toutes femmes enceintes entre en travail par elles-mêmes pour amorcer la venue de son bébé afin de prévenir les complications potentielles à la stimulation artificiellement des contractions. On parle d’induction, de provocation ou de déclenchement lorsque le travail vers l’accouchement ne vient pas spontanément et naturellement.


Dans ce billet :


Selon les statistiques disponibles, les taux d’inductions sont autour de 24% autant au Québec qu’au Canada mais il faut dire que ces pourcentages varient d’un centre hospitalier à l’autre.

Avant de procéder à un déclenchement, il faut évaluer la raison qui motive le déclenchement, la méthode de déclenchement à utiliser et les risques pour la mère ou son bébé. La société des obstétriciens et gynécologues du Canada est formelle, il faut une indication obstétricale ou médicale pour procéder à une induction.  La raison la plus courante pour opter pour un déclenchement est sans aucun doute, la grossesse prolongée.

Il y a plusieurs situations qui nécessitent que l’on stimule les contractions pour amorcer un travail, notamment lors :

  • de complications comme la prééclempsie, maladie de la mère, hémorragie;
  • d’une grossesse post-terme qui arrive dans 6 % des grossesses (à près de 42 semaines);
  • de la rupture de la poche des eaux si les contractions ne viennent pas seules après plusieurs heures;
  • d’un retard de croissance  intra-utérin chez le bébé
  • ou lorsque la maman fait du diabète de grossesse ou de l’hypertension mal contrôlés.

Il faut en parler dans vos cours prénataux, cela touchera plusieurs mamans à venir.

Prédicteurs de réussite pour un déclenchement du travail

Il y a différents signes qui donnent confiance à réussir le déclenchement du travail. Lorsque la femme a déjà accouché vaginalement cela aide déjà et aussi la cotation de Bishop qui fait référence aux conditions favorables à un accouchement vaginal en considération aux éléments suivants: l’effacement du col de l’utérus (la longueur en centimètres), la dilatation du col (en %), la consistance du col, la position du col (si en antérieure ou postérieure) et finalement la station du bébé qui correspond à la descente du bébé par rapport aux épines du bassin. Si on voit une belle progression de ces éléments, c’est-à-dire, un col favorable, mou et travaillé déjà en effacement et en dilatation, on peut voir positivement la réalisation potentielle de l’accouchement vaginal, on peut espérer que tout se passe bien lors du déclenchement.

Les données actuelles sur le déclenchement du travail motivé nous relatent que le fait d’induire n’est pas associé à un risque plus grand de césarienne.

Pour lire la suite, voir Facteurs qui peuvent empêcher la réalisation d’un déclenchement.

Ce billet est également disponible en: English

6 Commentaires. Leave new

  • bonjour Julie,

    Tu as une bonne question. En fait, cela peut dépendre des pratiques médicales utilisées dans les centres hospitaliers mais en général, on ne permet pas de bain lorsqu’il y a des prostaglandines en place. Mais, les experts consultés ne sont pas unanimes sur le pourquoi et les inconvénients.
    au plaisir et bonne continuité dans ta formation
    Marie

  • Julie LINA
    12/03/2018 4:51 am

    Bonjour, merci de vos conseils !
    je suis sage-femme en formation et je m’intéresse au travail dans l’eau.
    je me questionne sur la possibilité de continuer le travail dans l’eau en cas d’induction avec des prostaglandines administrées dans le vagin,

    merci de votre retour !

  • Bonjour Tania,

    Pour ta question sur la pilule pour déclencher ton travail, il serait préférable que tu demandes à ton médecin ce qu’il t’a prescrit car je ne peux pas savoir exactement ce que tu as reçu et je risque de ne pas te donner la bonne information. Vaut mieux voir cela avec ton médecin qui t’a suivi durant ta grossesse ou à ton accouchement et tu auras l’heure juste. C’est sûrement des hormones artificielles données par la bouche au lieu de via la voie sanguine mais avec un même résultat.

    au plaisir, Marie

  • Bonjour,
    J’ai une question concernant l’induction pour la spécialiste des bébés! J’ai accouché en 2016 à 40 sem. 6/7, car on a crevé mes eaux accidentellement en effectuant un décollement des membranes (stripping). Après quelques heures d’attente, voyant que le travail ne commençait pas, on m’a administré une pilule (par voie orale), ce qui a déclenché efficacement les contractions. On a continuer de me donner des comprimés similaires à intervalles réguliers et c’est ainsi que j’ai pu entrer en travail (sans avoir recours à une intraveineuse, ni un ballon, ni aucun médicament appliqué sur le col). Les sources d’informations consultées ne m’indiquent pas de quelle pilule il s’agit et rarement il est question d’une pilule comme une méthode de déclenchement du travail… j’aimerais savoir de quoi il s’agit et pourquoi n’y a-t-il pas plus d’information sur cette méthode de déclenchement qui s’est avérée efficace pour moi et qui permet de demeurer mobile pendant le travail (pas d’intraveineuse)?

  • MarieFortier
    06/12/2015 4:35 pm

    c’est vraiment un mythe. Ce qui est vrai c’est que la femme enceinte ressent souvent une élévation de son énergie juste avant que le travail commence et peut-être que cela est le lien à faire avec le fait de laver les planchers hihihi,
    pour l’huile de ricin, c’est aussi un mythe et cela peut amener de la diarhée pendant quelques jours car ton organisme n’est pas habitué et c’est pas évident en travail et accouchement. De s’activer, marcher (pas courir) ne peut pas nuire mais c’est pas cela qui fait accoucher….

    à bientôt, Marie

  • Anne-Claire
    06/08/2015 2:41 pm

    Que pense tu des moyen de grand-mère:
    Laver les planchers a quatre pattes
    Huile de ricin
    Jumping Jack
    Course / Marche
    Mythe ou réalité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu