J’ai un problème de réflexe d’éjection de mon lait trop important et je ne sais plus quoi faire. Cela ne s’est pas produit à mon premier bébé et je l’ai allaité durant 1 an mais lui, ouf, c’est vraiment différent. Il boit souvent, très vigoureusement et là, mes seins restent engorgés tout le temps et c’est vraiment inconfortable. De plus, le bébé s’étouffe presqu’à chaque boire et il pleure, se choque de la situation. C’est vraiment difficile à gérer pour moi, peux-tu m’aider? Merci tellement, j’en peux pu! Claire


Claire, je te le dis, il y a des solutions! Ce n’est pas rare que ça arrive, et ce, surtout chez les femmes qui ont déjà allaité, puisque les glandes mammaires sont déjà bien entraînées. Le bébé reçoit trop de lait et trop rapidement à la fois. Sa tétée efficace stimule au maximum ta lactation et la quantité fabriquée est toujours plus grande. C’est pourquoi tu restes engorgée même après certains boires. Maintenant, comment rendre l’allaitement plus agréable pour vous deux, voici quelques conseils de base :

  • Allaiter le bébé fréquemment, car plus le délai est long entre les boires et plus le réflexe d’éjection sera fort.
  • Allaiter d’un sein seulement à la fois. Vous pouvez exprimer un peu de lait du second sein juste pour votre confort si douloureux, afin de diminuer tranquillement la stimulation, donc la production. La production devrait s’équilibrer à la longue et en lien avec la demande du bébé.
  • Ne pas attendre que le bébé soit en colère ou en crise pour donner le sein. S’il est calme, la tétée ira mieux et sera moins forte possiblement.
  • Utiliser une position d’allaitement qui aide à réduire le réflexe ou la gestion de ce dernier, soit : la position football, mère couchée sur le dos et bébé sur le ventre de maman, et s’il a plus de 3-4 semaines de vie, position assise à cheval sur la cuisse de maman et ventre à ventre (position anti-reflux). Ainsi la gérance du réflexe est plus facile à faire puisqu’il est à la verticale pour boire.
  • Tenter les rots fréquemment pour diminuer l’air s’il y a.
  • Si tes seins sont trop engorgés, il faut en tirer légèrement avant la mise au sein pour les assouplir et diminuer le réflexe d’éjection par le fait même.
  • Ne pas tirer son lait entre les boires car augmente la stimulation.
  • Évaluer si le bout de sein ou protège-mamelon pourrait aider :

Je pense qu’avec cela Claire, tu auras des trucs à tenter si tu ne les avais pas encore expérimentés. Si la situation ne s’améliore pas malgré tous tes efforts, n’oublie pas de consulter une intervenante en lactation de ta région. Il y en a dans le réseau public de la santé.

Lâche pas,

Marie

La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu