Marie, mon médecin vient de me dire que mon bébé a un torticolis et il a 2 mois aujourd’hui. Je ne sais pas vraiment pourquoi mon bébé a ce problème et je me demande ce que je dois faire en attendant de voir l’ostéopathe qui m’a été référé?

Merci d’avance, Agathe


Bonjour Agathe,

tu as là une très bonne question qui touchera bien des parents qui, comme toi, s’inquiètent lorsqu’on identifie un torticolis chez leur bébé. Un torticolis peut se voir à la naissance lié à une pression in utero, à un malpositionnement, à un bébé engagé dans le bassin très tôt dans la grossesse, etc. mais on peut l’identifier 3 semaines seulement après la naissance puisque la tension peut amplifier après l’accouchement pour devenir plus visible et éloquente.

La présence d’un torticolis est la cause principale d’une plagiocéphalie (tête plate chez les bébés), puisque le bébé tournera vraisemblablement sa tête toujours du même côté, côté qui est plus facile pour lui. Par le fait même, cela créera une pression plus importante d’un côté de la tête du bébé puis l’aplanira.

La tête du bébé peut être fléchie d’un côté ou en rotation en raison de la tension des muscles du sternum et de la mâchoire, ce qui amène une asymétrie faciale. On remarque l’asymétrie faciale avec l’alignement des yeux qui ne sont pas égaux, une joue plus grosse que l’autre, la bouche « croche » quand il baille ou sourit.

Vous pouvez également remarquer de petits « nodules dans le muscle », des bosses dures à la base du crâne derrière la tête de votre bébé. Dans les faits, c’est une tension des tissus fibreux qui peut se dissiper à un endroit et réapparaître à un autre selon les tensions. Rien de grave à ce niveau même si on appelle ces nodules « des pseudo‑tumeurs ».

Vous pouvez soupçonner un torticolis quand le bébé refuse un sein pour l’allaitement, a une succion plus faible, de la difficulté à ouvrir la bouche ou à avoir une bonne position et bien sûr la tête tournée très souvent du même côté.

Agir rapidement est toujours la meilleure solution. Les résultats sont très rapides et efficaces avant 3‑4 mois de vie. Ensuite, le traitement physique demandera davantage de séances pour y arriver, puisque les os du crâne sont de plus en plus soudés ensemble avec moins de mobilité lors de l’intervention. L’ostéopathie, la physiothérapie et la chiropratique sont des pratiques intéressantes pour ce genre de problématique mais toujours avec un intervenant qui a une spécialité avec les bébés ou en pédiatrie bien entendu.

En attendant, change souvent ton bébé de position, mets‑le sur le ventre plusieurs fois par jour même si pas longtemps. Quand il dort, essaie de changer sa tête de côté et tu aussi peux aussi voir notre vidéo Ostéopathie et bébé avec Marie Panier.

J’espère que cette réponse t’aide à voir plus clair dans ta situation.

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu