Dans son billet précédent, François nous parle du portage : Porter son bébé et avoir les deux bras libres : magique!

Salut les gars!

Dans le cadre de mon travail, je parle régulièrement avec des mamans et certaines me disent « mon chum n’aime pas jouer avec bébé, car il ne sent pas de connexion possible, il ne sait pas quoi faire, il a peur de le briser ».

Ben vous savez, je comprends ça. C’est vrai, un tout petit bébé ne communique pas beaucoup, ou du moins, ses moyens pour communiquer sont pour le moins limités. En plus, ils sont tout mous, ou tout raides (lol) et leurs petites têtes sont si lourdes, on ne veut tellement pas leur faire de mal!

Photo - Papa et bébé dans les bras - billet papa collaborateur FrançoisQuand je passe du temps avec mon bébé, je n’ai pas le choix, je laisse tout tomber pour être entièrement disponible. Pas de Facebook, pas de texto, rien. En fait, t’as comme pas le choix… Je m’installe par terre et je m’abandonne. On ne fait rien, on fait tout. Je le suis, je le regarde, je lui souris, je le console. Semaine après semaine, l’échange s’intensifie, il me grimpe dessus, me sourit, me fait comprendre qu’il attend que je l’amuse. C’est l’fun!! Mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile. Pas facile de comprendre ce qu’il veut me dire. Mais à force de me donner entièrement à lui, ne serait-ce que 15 minutes par ci par là, on arrive à décoder un peu plus son langage, ses signaux. Pas facile non plus de tout oublier pour passer 15-20 minutes avec lui couché par terre… on est tiraillé de faire autre chose. Normal, notre train de vie nous rattrape rapidement.

Il y a aussi cette crainte de perdre le contrôle sur bébé! Qu’il se fâche vraiment fort!!

Pour un échange plus agréable, moi personnellement y’a une chose que j’ai appris : ne pas lui laisser le temps de tomber dans de grosses colères. Attention, ça ne veut pas dire qu’il faut l’empêcher d’exprimer sa colère! C’est plutôt de prévenir, de l’aider à gérer tout ça en quelque sorte. Par exemple quand je vois qu’il crie, tsé le cri qui tue, ben je focus mon attention pour trouver ce qui le met dans cet état. Y’a toujours une raison. Parfois c’est un jouet qui est inaccessible pour lui, parfois il a faim, parfois c’est sa couche, parfois il est juste tanné, parfois c’est autre chose. L’aider à se calmer, c’est un gros cadeau pour lui.

Vous faites partie de l’environnement direct de votre bébé. Il vous voit, vous entend, il remarque votre humeur. Il aimerait vous connaître, vous toucher mais dans les premiers mois il ne peut pas toujours témoigner de ce besoin. Sachez que tous ses efforts n’ont qu’un objectif : attirer votre attention et entrer en relation avec vous. Ses sourires et ses battements de mains et de pieds indiquent qu’il vous reconnaît et aimerait être avec vous. Prenez-le donc dans vos bras! 

Pour les papas qui ont certaines craintes ou réticences à jouer avec ti-bébé, je vous encourage à essayer, vous verrez que vous y trouverez du plaisir et de la fierté. Sachons aussi que nos conjointes en ont bien besoin, elles qui se donnent cœur et âme avec notre progéniture.

Alors voilà, mettez-vous de la bonne musique (pas juste en sourdine là!), installez-vous sur le plancher et prenez du temps avec votre enfant! C’est l’fun! Vous savez, pas besoin d’avoir une tonne de jouets autour de vous pour l’amuser, pas besoin d’un arc-en-ciel de couleurs, pas besoin d’avoir des coussins partout. Votre présence, une couche propre et n’importe quel bidule l’intriguera. Mais en premier, votre visage souriant sera son plus grand régal.

À +,

Lisez la suite des aventures de François ici : Signer avec bébé

François
Les opinions émises dans ce billet n’engagent que l’auteur.

Photo - Photo de papa collaborateur journal intime de François

Source de la photo : pxhere

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu