Pour la partie précédente, rendez-vous à Les facteurs de risques chez la femme enceinte qui suggèrent le port de collant de soutien

En général :

  • Photo - Piscine - Bas de compression enceinteFaire de l’exercice d’intensité faible à modérée de façon régulière comme la marche ou la natation pour favoriser la circulation sanguine;
  • Mettre des chaussures adaptées afin de ne pas nuire à la circulation sanguine;
  • Surélever les jambes en position assise ou couchée pour favoriser le retour veineux et diminuer la charge cardiaque;
  • Éviter la station debout trop longtemps;
  • Pour prévenir l’augmentation de la dilatation vasculaire, éviter les endroits avec contact de sources de chaleur avec les jambes, comme un bain trop chaud, un sauna;
  • Avoir une bonne posture afin de libérer le plus possible la compression du ventre sur les aines et aider le retour veineux;
  • Avoir un poids santé au départ de la grossesse et une augmentation progressive normale aidera aussi à prévenir ou diminuer les troubles vasculaires.

Pour les collants de contention :

  • Avoir une prescription des bas de soutien avec la force du soutien appropriée. Évitez d’acheter un collant de contention seule en pharmacie sans aucune indication. Choisir un mauvais modèle ou une mauvaise tension peut avoir plus de répercussions négatives pour vous que de ne pas en porter.
  • Consulter une personne compétente dans une boutique plus spécialisée pour la mesure de votre mollet et de la cuisse pour avoir la grandeur du collant ajustée à votre taille. Ces articles se retrouvent souvent dans une boutique liée aux troubles de la mobilité en orthopédie.
  • Avoir l’information sur la façon de les mettre en place et toujours le faire avant le lever du matin pour obtenir le maximum de soutien avant la position verticale.
  • Ne pas porter les collants support en permanence et jamais la nuit, sauf indication contraire par le médecin traitant.
  • Porter les bas de contention lors d’un voyage en avion de plus de 2 heures, bouger dans l’avion, vous lever, allonger vos jambes à l’occasion.
  • Si vous présentez déjà des signes de vulnérabilité vasculaire veineuse dans vos membres inférieurs : ’œdème, varice, douleur, il vaut mieux commencer le port de vos bas ou collants de contention le plus tôt possible, et ce, dès le premier trimestre. Si vous souhaitez prévenir l’insuffisance veineuse, le troisième trimestre serait suffisant.
  • Le port de bas compressif peut être recommandé chez certaines femmes à la période postnatale dans des situations potentiellement à risque de thrombophlébite dans les 2 mois qui suivent la naissance.

Comment savoir que le port d’un bas ou collant de contention a été efficace? Vous sentirez un soulagement à vos jambes, vous remarquerez moins d’enflure, vous vous sentirez mieux et vous serez ravies.

Enfin, vous avez là le fruit de mes recherches sur le sujet et j’espère que vous tiendrez compte des conseils judicieux que les professionnels dans ce domaine m’ont transmis pour favoriser votre mieux-être durant la grossesse.

On se dit à la prochaine,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

2 Commentaires. Leave new

  • oui j’ai bien reçu ma belle

    Marie

  • Marie-Paule Thibault
    09/19/2017 2:55 pm

    Salut Marie, je fais un test de commentaire. Peux-tu me répondre seulement via WordPress pour voir si je reçois un avis (tu pourrais alors sauter l’étape de répondre aussi par courriel)?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu