Mise à jour du billet le 17 juin 2020

Maintes fois, des parents me contactent pour s’informer sur les retours de lait chez leur bébé et se faire rassurer par la même occasion. En écoutant leurs histoires, je constate que plusieurs confondent régurgitation, vomissement et reflux. Je trouve donc très à propos de vous expliquer les différences.

La régurgitation

la régurgitation est un trop-plein, un retour spontané de lait non digéré et sans odeur qui, habituellement, remonte dans l’heure qui suit le boire. Au niveau de la connaissance scientifique en 2020, on dit que les régurgitations sont dans les faits, un reflux physiologique normal chez les nourrissons, relié à l’immaturité du sphincter à l’entrée de l’estomac.

Cela arrive très souvent au bébé qui boit rapidement, sans faire une pause, ou lors de la mobilisation après un boire, surtout le jour lorsqu’il est éveillé et très peu la nuit lorsqu’il dort. La vidange gastrique (de l’estomac) serait plus lente chez ces bébés, ou retardé et influencé par l’alimentation (densité calorique).

On posera le diagnostic de régurgitation quand il y a un retour de lait 2 fois ou plus par jour, pendant au moins 3 semaines et plus. Pas de présence de lait digéré (vomissement), pas de sang, pas de difficulté respiratoire associée (aspiration).

Dans les dernières études, les régurgitations ressortent comme le symptôme le plus fréquent chez les bébés en jeune âge et on remarque que 40% des bébés ont encore des régurgitations à l’âge de 3, 4 mois et ce pourcentage diminue à 5% lorsque le bébé mange et marche.

À noter que le bébé peut régurgiter jusqu’à l’âge de 12 mois sans avoir d’impact au niveau de son poids et de son développement. C’est le temps qui va améliorer la situation et aucun médicament ne peut empêcher les régurgitations.

Le vomissement

Le vomissement consiste, pour sa part, en un retour de lait qui a déjà subi un début de digestion. Le lait qui remonte est alors caillé et a donc une odeur plus forte. Les vomissements en jet chez un très jeune bébé sont très fréquents, soit une à deux fois par jour, en raison de l’immaturité du sphincter, un muscle situé à l’entrée de son estomac. Toutefois, les vomissements en jet à tous les boires sont anormaux chez une jeune bébé et peuvent provoquer la déshydratation, la diminution des mictions, une sécheresse de la peau, l’irritabilité, la somnolence, bref, des symptômes pouvant faire penser à une sténose du pylore, une affection nécessitant une intervention d’urgence.

Le reflux

Le reflux lui, fait référence davantage à une régurgitation pathologique, c’est-à-dire anormale qui cause de l’inflammation pouvant aller jusqu’à des dommages aux tissus. On peut observer les reflux gastro-œsophagiens par un ensemble de symptômes : le bébé ravale tout le temps après les boires; on le voit déglutir, même si on ne voit rien sortir de sa bouche; il est souvent inconfortable en position couchée à plat et pleure davantage dans les deux heures qui suivent la prise de lait, parce que plutôt que d’aller vers l’intestin, son lait mêlé à une enzyme digestive acide remonte de l’estomac à l’œsophage qui devient ainsi irrité.

Les reflux sont, eux aussi, causés par l’immaturité du sphincter à l’entrée de l’estomac, mais la différence avec le vomissement, c’est que les reflux sont plus réguliers : ils se produisent presque à tous les boires. Encore une fois, c’est le temps qui fait la différence par rapport à la maturité, mais si le bébé a des reflux qui impactent sur sa croissance ou qui causent des problèmes respiratoires, œsophagite ou difficulté d’allaitement, un traitement est possible dans ces conditions. Ces reflux ont un pic souvent autour de 4 mois et se dissipent ensuite pour s’estomper vers 8 à 12 mois.

Les bébés, par réflexe, seront parfois portés à boire moins à la fois, mais plus souvent pour se protéger de la douleur, de l’inconfort créé par l’acidité qui remonte du contenu de l’estomac. Lorsqu’on examine les antécédents familiaux, il n’est pas rare de constater que les parents ou grands-parents sont connus et traités pour des problèmes de reflux, même à l’âge adulte. Il ne s’agit toutefois pas d’un problème héréditaire, mais plutôt d’une tendance familiale.

Un reflux ne peut pas commencer à 6 mois de vie. Si cela semble se produire, consultez, car cela cache autre chose.

Vidéo éducative de Marie

En résumé

Donc, la plupart du temps, il n’y a pas de quoi s’énerver, les parents! Si le poids de votre bébé suit la courbe de croissance normale, même s’il régurgite, vomit ou a des reflux, cela n’affectera pas son développement c’est un passage obligé, une transition.

La décision de consulter un médecin vient toucher l’expérience et les attentes du ou des parents, leur perception du symptôme et leur capacité à faire face au symptôme (tolérance).

Il est prouvé que quand les parents comprennent bien le phénomène des reflux et que c’est une question de maturité à la base, les parents traitent moins leur bébé avec une médication.

Certains bébés qui ont une croissance moindre que la normalité attendue pourraient être hospitalisés afin d’être investigués davantage au niveau de leurs reflux grâce à un test appelé « impédancemétrie ». Ce test qui est la mesure de la résistance de certains tissus biologiques. Un tube ou sonde installé dans l’estomac du bébé permettra de mieux mesurer le taux d’acidité et d’ensuite prévoir le traitement approprié.

Pour ajouter à votre préparation à la naissance et à l’accouchement, voici les vidéos en lien avec l’adaptation à l’arrivée d’un bébé et mieux les connaître :

Aussi les billets en lien avec les soins du bébé :

À bientôt!

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Ce billet est également disponible en: English

8 Commentaires. Leave new

  • bonjour à vous.

    Impossible de répondre à votre question sans voir le liquide comme tel et évaluer le bébé lui-même. Désolée
    si vous êtes inquiètes, voir un professionnel de la santé pour un examen complet.
    Marie

  • Mon petit de 3 mois vomit le liquide très transparent comme l’eau. Cest grave ? C’est quoi en fait ?

  • bonjour à vous,

    En fait, s’il a 5 mois et avait des reflux, c’est très bien de le faire manger habituellement si né à terme et en santé bien sûr. Aussi, pour la question de régurgitation, j’aurais tendance à penser que tu le fais boire avant ses solides, et cela c’est mieux de se parler directement lors d’une consultation privée car on doit personnaliser nos propositions selon le bébé et comment vous fonctionner pour voir le tout et ensuite, suggérer des choses. Difficile pour moi de t’aider en général comme cela….
    si tu as besoin, n’hésites pas à prendre une consultation privée et on pourra en parler plus longuement.
    Marie

  • Bonjour Marie. Notre fils de 5 mois fait des reflux. Il prend du Prevacid et ça semble aller mieux il ne crie plus de douleur mais régurgite encore. Nous avons commencé l’introduction des céréales. Est ce que c’est possible que la nourriture solide vienne empirer les régurgites ? Merci

  • bonjour à vous,

    POur avoir les trucs pratiques reliés aux malaises de reflux d’un bébé, tout est dans mon billet éducatif. Je vous invite à le lire ou les relire pour y trouver peut-être des idées pour aider encore votre bébé et être de mieux en mieux.
    belle continuité
    Marie

  • Bocher Moussa
    12/10/2019 10:42 am

    Bonjour,
    Mon petit de 8 mois à un RGO. Nous avons bien identifié les reflux. Il se réveille énormément la miot en hurlant (plus d’une douzaine de fois) et ce depuis la naissance. Nous sommes inquiets de toujours l’entendre crier de douleur dans son sommeil malgré l’inexium donné depuis 3 semaines (amélioration, plus que 6-8 réveils). Pouvez vous nous conseiller ? Merci beaucoup

  • Bonjour à vous,
    Je comprends très bien vos inquiétudes compte tenu des événements.

    Pour votre demande, il m’est toutefois difficile de donner une réponse à votre question puisque je ne connais pas la situation complète du bébé et vous avez un diagnostic médical qui nécessite un suivi médical régulier alors, c’est important de demander à votre intervenant de la santé ses conseils vis-à-vis les choses à observer chez le bébé et quand consulter de façon plus précise. C’est la meilleure personne pour vous répondre en fonction du bébé lui-même qui est unique.

    Je pense aussi que parfois un bon soutien des parents dans les étapes plus difficiles est aussi important avec une personne compétente dans ce domaine et neutre en-dehors de la famille pour un ressourcement et un apaisement pas facile à obtenir dans la vie de tous les jours quand on craint, quand on surveille et qu’on a peur….
    Vous êtes vraiment super comme grand-maman de vous informer pour aider du mieux possible votre fille, bravo.

    Je vous souhaite que le tout se passe bien pour toute la famille et bon courage!
    Marie

  • Guionie jacline
    08/08/2017 10:09 am

    Bonjour mon petit fils 6 mois le 2 08, opéré d un laparochisis à la naissance.allaitement maternel exclusif. Depuis 3 semaines incident syndrome occusif suspecté puis ras. Hier après 3 vomissements ou jugés tels, il allait bien.ma fille la amené aux « urgences » puis il est sorti après examen clinique ras
    Quelle conduite a tenir pr les parents qui sont inquiets compte tenu de son histoire, et ont peur de passer à côté de qqchose de grave. Doivent ils aller aux soi disant urgences qui je pense ajoute de l anxieté et risques ? je vous remercie par avance de vos éclairages si cela est possible.
    Bien cordialement
    J.guionie

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu