Mise à jour le 19 décembre 2017

Le langage évolue grandement dans la première année de vie de votre bébé. Il exprime ses besoins, sa joie, ses désirs, sa satisfaction, son mécontentement, etc. Pour savoir si votre enfant accuse des retards de langage à travers le temps, il est intéressant de d’abord connaître les habiletés usuelles d’un enfant de la naissance à son premier gâteau d’anniversaire. À noter que certains enfants, à un certain moment, semblent développer moins rapidement leurs habiletés langagières, mais qu’ils développent plus leurs habiletés motrices. Vers les deux ans, l’équilibre réapparaît. Il est recommandé de bien stimuler toutes les habiletés de base qui présenteraient un retard pour établir un bon rythme d’apprentissage du langage.


Dans ce billet : 


Un nourrisson connaît beaucoup de choses sur la forme acoustique (les sons) des mots dans sa langue maternelle avant même de réussir à parler. Pour le bébé, prononcer des mots exige l’apprentissage de plusieurs mouvements des structures de la tête et du cou et de leur coordination. De ce fait, il peut comprendre bien des choses que vous lui dites, mais ne pas être encore en mesure de les dire, de les exprimer avec des mots et des phrases.

Voici un résumé des acquisitions en générales d’une enfant par tranche d’âge en collaboration avec une orthophoniste de grande expérience, Johanne Bédard, que je remercie grandement pour toute son expertise apportée à ce billet éducatif pour vous les parents.

De la naissance à 2 mois

Photo : Oreille de bébé : Le développement du langage chez le nourrissonLe nouveau‑né entend et reconnaît la voix de sa mère et de son père même s’il n’a encore aucune idée de la signification des mots. La communication du langage se fera davantage au niveau des interactions par les yeux (contact visuel), le regard vers son parent et il réagira à la voix, le ton utilisé et à l’expression du visage de ce dernier.

Il reconnaît très rapidement l’intonation différente selon les émotions de ses parents ou de ceux qui l’entourent. Il distingue la joie, la colère, la tendresse. Il regarde les visages. Il exprimera le mécontentement avant d’exprimer le plaisir.

Quand il pleure, quand il crie, quand il fait des sourires, il communique avec vous par son langage possible à ce moment précis de son développement. C’est la première forme de communication verbale et non verbale de votre bébé.

Vers 3 semaines de vie, le bébé ajoutera des sons nouveaux, des claquements de la langue, des grognements parfois. Il ne faut pas négliger non plus la gestuelle d’un bébé qui vient spontanément et qui est un précurseur de la communication puisque le corps parle aussi. Lui vers vous et vous vers lui!

Entre 2 et 4 mois

Photo : Bébé qui parle : Le développement du langage chez le nourrissonLe bébé commence à produire des sons volontairement pour se faire plaisir, pour entendre ses propres vocalises et pour saisir la réaction des visages de ceux qui l’entourent. Les vocalises deviennent sa communication et vous serez surpris de constater la durée, l’intensité et la hauteur des sons qui peuvent sortir d’un si petit corps, hihihi! C’est la première étape de l’articulation pour lui.

À cet âge, il est déjà capable de discriminer deux syllabes très proches comme « pa » et « ta ».

Quand vous lui parlez tendrement, il babille, il sourit et il glousse en vous regardant. Il réagit aux voix familières et aux jouets sonores. Vous serez à même de constater qu’il s’adresse différemment à son père et à sa mère. Il a différents pleurs pour exprimer différents sentis.

Entre 4 et 6 mois

À cet âge spécifique, le bébé est sensible aux voyelles et aux consonnes. Il crie plus fort, se trouve drôle. C’est ce qu’on appelle l’autostimulation. Il aime s’entendre et se fait même peur à l’occasion avec l’intensité de ses vocalises. Ces dernières changent selon son humeur. Il rit aux éclats et explore les différents sons comme les consonnes p, b, m, t, d, n. On dirait qu’il vous répond lorsque vous lui parlez et souvent, il s’ennuie seul, il aime les rapports sociaux.

Entre 6 et 8 mois

C’est entre 6 et 7 mois que le bébé a une intention réelle de communiquer dont avec des gestes. Il babille de plus en plus et il augmente ses connaissances des règles phonétiques en utilisant une succession de phonèmes (ex : b, an, g). Il est attentif à la diversité des sons et il veut les imiter. Il combine des voyelles et consonnes et forme des syllabes. Certains enfants commencent par les lettres formées avec les lèvres : p, b, m. D’autres pratiquent davantage celles qui sont produites avec le bout de la langue qui frappe les dents du haut ou la gencive : t, d, n. Vous entendrez peut‑être les k, g qui sont placés dans la partie arrière de la bouche dès le début du babillage, mais ce son n’est pas encore placé volontairement. Toutes ces consonnes peuvent apparaître à cette étape.

Il s’intéresse aux personnes qui lui parlent, il les regarde. Il réagit à son nom en tournant la tête. Il est attentif et saisit certain mots plus familiers comme « papa », « bébé », mais ne comprend pas toute la signification du mot.

Il est impressionnant de constater comment un bébé de cet âge peut enregistrer des formes acoustiques qui reviennent souvent dans la parole même s’il n’en comprend pas le sens. Il lui faut au départ accumuler ce bagage acoustique (les sons) pour ensuite faire correspondre ces formes acoustiques à un sens. Au final, cela se transforme en bagage lexical, c’est‑à‑dire en mots ayant un sens.

Entre 9 et 12 mois

Vers 9 mois, il comprend plus de mots sans pouvoir les dire pour autant. Il fait de plus en plus les gestes qu’il a fréquemment vus. Il donnera un sens au mot, d’abord avec les mots souvent répétés dans son quotidien, les mots familiers tels que : maman, papa, lait, dodo, bain et le prénom du chien ou du chat à la maison.

Ensuite, vous observerez que sa compréhension se perfectionne. Il répond aux commandes d’actions plus complexes comme d’agiter la main pour faire bye‑bye, approcher la bouche lorsque vous lui demandez un bisou ou pointer l’objet dont vous lui parlez, babiller en vous regardant. Même si les mots ne sont pas compréhensibles pour vous, il essaie de communiquer verbalement. Il réagit à des demandes verbales simples, courtes et claires comme : « non non », « donne‑moi le ballon », « lance le ballon ». Il découvre la symbolique du langage.

Photo : Bébé qui joue de la musique : Le développement du langage chez le nourrissonIl aime imiter les sons, les bruits et jargonne. Il aime les jouets sonores.

Pour vous donner une idée, en général, un bébé de 10 mois comprend environ 50 mots, mais il lui faudra encore de 8 à 12 mois pour en prononcer autant.

C’est autour de 9‑12 mois qu’un enfant prononcera ses premiers mots papa ou maman. Mais il pourrait vous surprendre avec un mot familier tout autre, comme le nom de votre chien par exemple hihihi!

À 1 an, votre bébé pourrait dire facilement 2 mots de plus que maman ou papa et en connaître la signification. Souvent, une oreille avertie remarquera que le bébé dit plus de mots, à sa manière bien sûr, que ce que l’on a reconnu!

Même si nous nous sommes arrêtées davantage au langage des nourrissons, voici quelques données pour vous aider à entrevoir le futur au niveau du langage avec votre poupon qui grandira.

Pour continuer la lecture, référez-vous au prochain billet, Évolution du langage après 1 an.

Ce billet est également disponible en: English

2 Commentaires. Leave new

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu