Chers parents,

Vous avez devant vous votre petit poupon de quelques mois à peine et vous vous demandez quand viendra le jour où il s’exprimera avec des mots. Vous avez hâte, n’est-ce pas de lui entendre dire papa ou maman?

Il y a plus de 4 000 langues parlées dans le monde! L’acquisition du langage n’est pas seulement de communiquer avec ceux qui nous entourent, mais c’est apprendre une langue particulière.

D’abord, sachez que votre bébé s’exprime depuis sa mise au monde et consacre déjà bien des efforts à entrer en contact avec vous, à partager, à communiquer de diverses façons même s’il ne peut s’exprimer avec des mots. Les acquisitions du langage ne sont pas aussi visibles chez un nourrisson mais représentent néanmoins les prérequis essentiels au développement de son futur langage. L’un ne va pas sans l’autre.

Plusieurs chercheurs s’intéressent à l’apprentissage des mécanismes à la base du langage. Dès les premières semaines de vie, les nourrissons reconnaissent des phrases entendues autour d’eux dans la langue maternelle.

Chacun son rythme

Chaque bébé a son rythme d’évolution dans sa croissance. Même si votre bébé ne parle pas vraiment bien comparativement à d’autres enfants de votre entourage, cela ne veut pas dire pour autant qu’il a un problème. Certains enfants ont bien appris les bases du langage mais ils ne sentent pas toujours le besoin de se laisser aller à parler, surtout si des frères ou sœurs parlent pour lui. Néanmoins, comme parent, il ne faut pas non plus mettre nos lunettes roses tout le temps. On doit rester attentif à cet aspect de son développement à travers le temps.

Si vous avez l’impression que votre bébé stagne dans le développement de son langage ou qu’il se développe moins vite qu’un autre enfant dans votre environnement, sachez qu’il est peut-être en train de développer un autre aspect de son développement. Il ne faut pas s’inquiéter par un arrêt temporaire. Ce n’est pas une ligne ascendante sans légers retours en arrière. Il y a des fluctuations dans l’apprentissage tant que le comportement n’est pas acquis à 100 %.

Le développement du langage se fait à l’aide d’une série d’habiletés :

  1. pouvoir entendre
  2. pouvoir coder
  3. pouvoir retenir suffisamment longtemps ce qui est entendu
  4. pouvoir bouger entre autres les lèvres et la langue
  5. pouvoir imiter des sons volontairement
  6. pouvoir combiner des groupes de sons de plus en plus longs
  7. dire des mots
  8. combiner 2 puis 3 mots
  9. dire des bouts de phrases
  10. et enfin dire des phrases complètes

Ces habiletés se développent progressivement et la condition de santé initiale de votre enfant y contribue. Par exemple, entend‑t‑il bien, peut‑il bouger les lèvres pour téter, voit‑il bien? Le sens de l’ouïe est très intimement lié au langage. Il faut entendre pour pouvoir répéter et apprendre. Si votre bébé a des otites à répétition, qu’il a un rhume ou une autre maladie, cela peut avoir un impact sur son rythme de développement du langage.

Une naissance prématurée ne retarde pas l’acquisition du langage chez l’enfant mais il le fera à son rythme comme les bébés nés à terme, certains plus vite que d’autres.

Photo : Frère et soeur en discussion : Le développement du langage chez le nourrissonLe langage est aussi influencé par un environnement stimulant qui l’encourage à entrer efficacement en contact avec les gens qui l’entourent. Il faut pouvoir observer un visage, bouger les lèvres et la langue volontairement pour imiter des sons. Il faut aussi s’intéresser aux objets pour accumuler des connaissances et vouloir en parler.

Comment savoir si votre bébé entend bien? Comment savoir si votre bébé peut bouger les structures de la bouche pour parler?

Votre bébé entend‑t‑il?

Il y a des bébés qui éprouvent des problèmes d’audition, que ce soit entendre mal (avec distorsion), peu ou pas du tout. Cette condition l’empêche de bien développer son langage. D’autres ont besoin d’un délai plus long pour reconnaître les sons entendus. Certains signes peuvent vous rassurer quant à son audition.

Voici quelques pistes :

  • En période d’éveil, votre enfant tourne la tête en direction de votre voix ou d’un bruit.
  • Il réagit lorsqu’il y a un bruit très fort autour de lui.
  • Il réagit à un objet qui émet un bruit.
  • Il réagit différemment aux intonations joyeuses et de colère.

Votre bébé peut‑il exécuter des mouvements avec sa bouche?

Au départ, le bébé montre le réflexe de succion naturellement, sur le bout de votre petit doigt par exemple. Parfois, le premier indice de difficulté de la mobilité des lèvres est l’incapacité à bien téter. La capacité à bien coordonner les mouvements des lèvres, de la langue et du larynx permettent à l’enfant de ne pas s’étouffer en buvant ou mangeant. La coordination des mouvements de plusieurs structures de la bouche et du larynx est requise aussi pour parler.

Voici des pistes d’observation :

  • Votre enfant arrondit suffisamment les lèvres pour téter
  • Il peut téter, boire et manger sans s’étouffer
  • Observez les signes plus discrets d’étouffement comme le visage qui rougit ou les yeux qui deviennent pleins d’eau (l’effet de la goutte de liquide qui est descendue « dans le mauvais tuyau »)
  • Il observe votre bouche et reproduit votre mouvement, avec ou sans son comme a, o, i.

Pour la suite, je vous invite à lire de billet Développement du langage chez le bébé de 0 à 12 mois.

Vous pouvez également visionner la vidéo diffusée en direct avec l’orthophoniste Johanne Bédard sur le l’orthophonie : développer le langage jusqu’à 1 an.

Marie Fortier
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu