Bonjour les parents!

La vie passe si vite. Votre bébé grandit et se développe à la vitesse grand « V » et vous avez peut‑être l’impression d’en perdre de grands bouts hihihi! Si cela vous arrive, vous n’êtes pas seul à ressentir cela, surtout si vous êtes rendus à votre troisième bébé. Dans le quotidien qui est souvent plus que bien rempli, il y a peu de temps pour s’arrêter, observer où est rendu votre bébé dans son développement moteur.


Dans ce billet :


Par ces quelques lignes, j’espère pouvoir ressortir les grandes lignes des apprentissages qu’un bébé de 7 à 9 mois est en mesure de faire en règle générale et aussi les apprentissages de ceux âgés de 10 à 12 mois.

Les fiches d’activités présentées dans ce billet ont été développées par des physiothérapeutes de l’Institut de réadaptation de Québec (IRDPQ).

Le développement des bébés de 7 à 9 mois

Photo - Le développement moteur des bébés de 7 à 9 mois et de 10 à 12 moisLes parents préparez-vous, car votre bébé se déplace maintenant beaucoup plus facilement, en roulant, en se traînant, il sort du « assis ». Si vous n’aviez pas encore couru après, c’est un début ici hihihi! Souvent, il a moins besoin de stimulation, car il trouve lui‑même beaucoup de nouveaux défis dans son environnement qu’il voit de façon différente considérant l’habileté qu’il a maintenant développée grâce à son maintien dans différentes positions.

Puisqu’il se tient plus facilement assis, il pourra davantage jouer dans cette position. Vers 8 mois, il pourra faire des transferts de poids plus efficacement et grâce à sa force musculaire plus présente, il pourra lever la tête et son tronc. Il sera en mesure de parfaire son habileté à effectuer son pivot sur le ventre amorcé à 6‑7 mois.

Il faut toutefois prévoir qu’il ne se protège pas encore vers l’arrière et qu’il peut, à tout instant, s’envoyer en arrière sans retenue. Si votre bébé s’assoit avec les jambes en « W », il est préférable de ramener ses jambes par en avant. On veut éviter des habitudes qui ne travaillent pas les bons muscles à cette étape et qui peuvent amener des faiblesses musculaires, des raccourcissements de certains groupes de muscles et de l’instabilité et des douleurs aux articulations dans le futur.

Ramper, faire une rotation de son tronc, grimper, se mettre à 4 pattes (vers 7 mois) et se balancer deviendra amusant pour lui. Il explore ainsi des positions différentes dans ses déplacements qui lui permettront de découvrir encore une fois l’immense diversité de son environnement. Mais ATTENTION, il ne connaît absolument rien au danger!

Si votre bébé semble plus passif, plus paresseux, reste le dos arrondi, et qu’il n’explore que les choses devant lui, c’est une indication de l’encourager davantage en jouant avec lui pour l’amener à vouloir faire autrement, faire plus. Si votre bébé est très très actif, on peut aussi favoriser un équilibre avec des périodes d’activités calmes pour doser son énergie.

Au niveau affectif, la particularité des enfants de cette tranche d’âge réside dans le fait qu’ils sont en « interaction affective ». Ils peuvent rire aux éclats si cela vous fait rire et qu’ils attirent votre attention ainsi. Mais en même temps, paradoxalement,  ils peuvent se montrer très agressifs également en hurlant très fort s’ils ne sont pas contents.

Il se peut que bébé pleure en entendant un autre bébé ou ami pleurer, il est très empathique hihihi. C’est l’étape où il va regarder la réaction de son parent avant de réagir. Par exemple, s’il tombe, il regardera son parent avant de se mettre à pleurer.

Photo - Bébé qui pleure de compassion - Le développement moteur des bébés de 7 à 9 mois et de 10 à 12 moisÀ partir de 8 mois, il se peut que votre bébé ait des frayeurs devant des inconnus et qu’il recherche constamment la présence d’un de ses parents pour se rassurer. L’anxiété ou angoisse de séparation est normale et transitoire chez un bébé de cet âge. La notion du temps et la mémoire sont limitées pour un bébé. C’est pourquoi il réagira fortement lorsqu’il se rend compte de l’absence de son parent près de lui et plus fréquemment de sa mère qui passe souvent plus de temps à ses côtés.

Également, lors de son coucher, quand sa mère ou son père quitte sa chambre, il veut être rassuré sur votre présence. Cela fait partie du développement normal d’un bébé. Le coucher avec son objet rassurant aidera, car peu importe où il se trouve, il a une sécurité près de lui.

Pour connaitre les activités à mettre en pratique avec votre bébé, voir la suite de ce billet : Les activités proposées pour les bébés de 7 à 9 mois

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu