Pour lire la partie précédente du billet accédez au billet, Les principales causes d’un accouchement prématuré.

Les différences entre un accouchement à terme et un accouchement prématuré sont à considérer. Accoucher à terme ou prématuré c’est accoucher, on s’entend bien là‑dessus. Toutefois, il y a maintes différences à relever lors d’un accouchement prématuré comparativement à l’accouchement à terme.

Le travail

Le travail actif pour l’accouchement, les signes de travail (comme les contractions et la rupture de la poche des eaux) peuvent se présenter de la même façon pour un travail prématuré ou à terme. L’intensité des contractions et la douleur ressentie peuvent aussi être variables chez les femmes qui accouchent prématurément, mais certaines ressentent peu la douleur.

Ce qu’il faut savoir lors d’un accouchement prématuré :

  • le bébé étant plus petit, le travail a tendance à aller plus vite, puisqu’il descend plus vite dans le bassin de sa mère;
  • le col de l’utérus n’a souvent pas besoin de dilater jusqu’à 10 cm pour que le bébé passe, puisque sa tête est plus petite;
  • Photo- Femme en travail prématuré : Qu'est-ce que la prématurité?durant le travail, il y a souvent plus d’interventions de surveillance pour le bébé et la mère, comme par exemple : plus de monitoring pour surveiller le cœur du bébé, plus de césarienne pour éviter le traumatisme de l’accouchement pour un bébé plus instable vu sa prématurité, plus d’épisiotomie (la coupure au périnée) pour aider la sortie de la tête du bébé prématuré plus fragile;
  • il y a toujours plus d’intervenants dans la chambre ou la salle d’accouchement. Souvent 2 infirmières, 1 médecin et aussi l’équipe qui s’occupe des bébés prématurés en néonatalogie (pédiatre et autres). La néonatalogie étant l’unité de soins ultraspécialisés, soins intensifs dédiés aux soins des bébés prématurés et aussi des bébés à terme qui ont des besoins particuliers;
  • quand le temps permet de le faire, un bloc honteux ou une anesthésie comme la péridurale (ou épidurale) sont sécuritaires et peuvent être pratiqués lors d’un accouchement prématuré. Les analgésiques intraveineux seront le plus souvent proscrits pour éviter d’endormir le bébé encore plus;
  • si la situation est urgente pour l’accouchement, une anesthésie générale (endormir la femme qui accouche) peut être nécessaire. Tout ça afin d’agir rapidement et de sortir le bébé dans les meilleures conditions. Lors d’une césarienne d’urgence, le père ne peut malheureusement pas assister à la naissance de son bébé.

Après l’accouchement

Souvent, pour les parents, c’est le choc! En quelques minutes, quelques heures, leur univers peut basculer complètement avec les événements qui arrivent sans crier gare. Ces événements bouleversent tout le rêve d’avoir son bébé à terme et en santé.

Plusieurs mères devront être transférées dans un centre accoucheur équipé pour accueillir des bébés prématurés. Peu d’hôpitaux offrent les services spécialisés de néonatalogie essentiels pour les soins aux très grands prématurés et grands prématurés.

Si l’accouchement se passe trop rapidement, le bébé sera alors transféré après sa naissance vers le centre spécialisé le plus près. Il y restera pour un séjour plus ou moins long, selon son degré de prématurité et sa condition. Le transfert des mères ou des bébés peut se faire par ambulance et parfois même par avion selon leur situation géographique.

L’unité de néonatalogie

Dans une unité de néonatalogie, toute une équipe multidisciplinaire est présente. Que ce soit pour prendre soin du bébé bien entendu, mais aussi pour soutenir les parents.

  • Médecins pédiatres spécialisés pour les bébés prématurés (néonatologistes);
  • infirmières et consultantes en allaitement;
  • techniciens en laboratoire et en radiologie;
  • inhalothérapeutes, physiothérapeutes et ergothérapeutes;
  • psychologues ou travailleurs sociaux;

D’autres services divers pourront aussi être consultés au besoin. Informez‑vous des règles établies dans l’établissement pour les visiteurs et le téléphone à avoir pour les rejoindre en tout temps.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la néonatalogie, consultez le billet À quoi s’attendre si bébé est en néonatalogie?

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu