gtag('config', 'AW-970745833');

Billet mis à jour le 3 février 2018

Bonjour les parents!

Il y a déjà plusieurs semaines que je pense à écrire sur la prématurité. Ce thème est très important pour informer et éduquer les parents en devenir qui veulent se préparer à l’arrivée de leur bébé dans leur vie. Personne n’est à l’abri d’avoir un bébé prématuré. Personne ne sait comment se terminera la grossesse, comment se passera l’accouchement et comment se portera le bébé.


Dans ce billet :


Les cours prénataux et les suivis de grossesse en général ne préparent en rien les parents à avoir un bébé de grande prématurité. Connaître les signes précurseurs à un travail oui, mais comment les parents vivent l’arrivée d’un bébé prématurément? Et tout ce qui entoure les soins, les vécus et l’impact sur l’adaptation parentale et la famille, on en parle très peu.

La réaction des parents

Lorsque des parents se retrouvent dans cette situation, ils sont perdus et stressés au plus haut point. Ils se retrouvent devant l’inconnu, sans aucun repère, et ce, même s’ils ont déjà vécu un accouchement à terme auparavant. Pour la majorité des parents qui ont vécu la grande prématurité de leur bébé, la naissance de leur enfant aura été une histoire d’horreur, un enfer, un drame incroyable dans leur vie.

De nos jours, les couples ont souvent peu d’enfants et ils les ont plus tard dans leur vie. Ils veulent se réaliser à travers l’expérience du devenir parent. Dans le même sens, la grossesse est souvent idéalisée et laisse peu entrevoir les complications possibles pour la femme enceinte ou pour le bébé. On se prépare à vivre un rêve, une grossesse qui se déroule bien en vivant chaque moment au maximum. Le bébé naîtra super beau et en pleine forme. La naissance représente alors un événement heureux très valorisé socialement.

L’évolution de la grossesse

L’évolution de la grossesse, à travers les 3 trimestres, prépare le couple à l’arrivée de leur bébé. Mais qu’en est‑il si le bébé se pointe le bout du nez 3 mois avant la date prévue d’accouchement? Les parents n’ont pas le niveau de préparation psychologique d’un autre couple, qui est rendu à la fin de la grossesse. Chaque étape du 40 semaines de gestation est propice à un cheminement vers la mise au monde. Un accouchement de grande prématurité change radicalement le vécu des parents. On pourrait dire que la grossesse semble inachevée, que le ventre n’a presque pas sorti du bassin, que le bébé bougeait seulement depuis quelques semaines, que sa chambre n’était pas toute préparée pour son arrivée et qu’au final, le bébé nous a été arraché.

Grossesses à risque

Si la grossesse avait déjà été identifié comme à risque, certains parents seront mieux préparés que d’autres lors de l’arrivée de leur bébé de façon précoce. D’autres, au contraire, n’auront jamais envisagé cette situation et seront vraisemblablement sous le choc, en stupeur devant tous les événements. C’est autour de 7 à 8% des bébés qui naissent avant le terme. En chiffre absolu, on parle d’environ 6500 enfants prématurés au Québec par année.

Mentionnons qu’un bébé qui naît de façon prématurée ne va pas automatiquement mal. Cela dépend de bien des facteurs. Il y a des prématurés, des grands prématurés et des très grands prématurés. L’âge gestationnel, c’est‑à‑dire les semaines de grossesse, sont directement en cause lorsqu’on parle d’un accouchement à terme ou prématuré.

On dira que :

  • Un accouchement à terme se situe entre 37 et 42 semaines de grossesse;
  • Un accouchement avant 37 semaines de grossesse sera considéré comme prématuré.

L’âge gestationnel

On sait que l’âge de grossesse est déterminant pour la maturité et le développement de chaque bébé in utéro. Vous comprendrez donc que toutes les semaines manquantes pour arriver au terme de la grossesse peuvent avoir un impact à différents niveaux du développement du bébé. Cela dit, vous comprenez aussi qu’un bébé de 24 semaines et un bébé de 35 semaines sont tous deux prématurés, mais l’impact et les risques d’accoucher prématurément pour chacun d’eux sont bien différents.

Selon les ouvrages consultés et les experts en néonatalogie, on parlera :

  • d’une très grande prématurité (ou extrême prématurité) chez un bébé né avant 28 semaines de grossesse;
  • d’une grande prématurité entre 29 à 32 semaines;
  • d’une prématurité pour les bébés nés entre 32 et 37 semaines de gestation.

Plus récemment dans la littérature, on a vu apparaître une nouvelle catégorie appelée, « late-preterm » ou « petite prématurité » pour les bébés nés entre 34 et 37 semaines de grossesse. Ils  représentent, le groupe le plus nombreux de bébés nés de façon précoce.

Pour connaitre les causes d’un accouchement prématuré, lisez Les principales causes d’un accouchement prématuré.

Ce billet est également disponible en: English

3 Commentaires. Leave new

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu