26 février 2017

Attendre un premier bébé c’est une chose, une expérience unique, mais lorsque l’on se prépare à l’arrivée d’un autre enfant, d’autres questionnements viennent tout au long de la préparation à l’accouchement.

Je sais, les parents : vous vous demandez comment vous ferez pour aimer un autre enfant autant que votre premier-né! Vous vous inquiétez aussi de la réaction de votre aîné à l’arrivée d’un frérot ou d’une sœurette puisqu’il a bénéficié de toute votre attention depuis sa venue au monde. Il est vrai que l’amour d’une mère, d’un père ne se divise pas mais… il se multiplie! Oui, oui, vous aurez beaucoup d’amour pour chacun de vos enfants.

Comment préparer votre enfant à l’arrivée d’un autre bébé

Maintenant, comment préparer votre tout-petit à devenir un grand frère ou une grande sœur? Dans un premier temps, il faut répondre à ses questions dans un langage qu’il comprendra, et ce, tout au long de l’évolution de votre grossesse. Vous pouvez utiliser des images, des livres, des dessins, des films, des vidéos. Rassurez-le également sur les événements à venir, sur votre amour constant pour lui, sur le fait que vous serez toujours là pour lui. Si son âge le permet, vous pouvez de plus lui parler du scénario envisagé quand maman sera à l’hôpital avec papa lorsque bébé arrivera. Devenir grand frère ou grande sœur n’est pas toujours rose. Changer de chambre ou de lit, partager son père et sa mère avec un petit nouveau qui hurle… pas drôle, la vie! Lui aussi vivra la préparation à la naissance à sa façon.

Quand faire les changements?

Pour faciliter l’adaptation de votre enfant, il est préférable de faire les changements de lit ou de chambre au moins deux mois avant l’accouchement afin de rétablir la routine sécurisante avant qu’elle soit à nouveau perturbée en postnatal. Vous pouvez également lui offrir une poupée : comme ça, lui aussi aura un nouveau bébé dont il devra s’occuper. Vous pourrez ainsi gagner sa collaboration en faisant tous deux en même temps les soins à votre bébé respectif.

Les bambins ne comprennent pas leurs émotions et ne savent souvent pas comment les exprimer de façon acceptable aux yeux de leurs parents quand arrive un nouveau bébé dans leur quotidien.

Penser à donner du temps à l’aîné

Aussi, papa, maman, gardez chacun du temps pour être seul avec votre aîné. Du temps de qualité où il aura toute votre attention, où vous le valoriserez dans son nouveau statut de grand frère ou de grande sœur : jouez ensemble, lisez-lui son histoire favorite, allez dehors, faites de petits dîners à l’extérieur… Les bambins ne comprennent pas leurs émotions et ne savent souvent pas comment les exprimer de façon acceptable aux yeux de leurs parents quand arrive un nouveau bébé dans leur quotidien. Il faut de la patience et du temps, les parents! Pour gérer les crises potentielles, les régressions, les demandes d’attention marquées, les horaires changeants…

Stabilité : le mot-clé!

Peu d’enfants manifestent de la colère contre le bébé lui-même; ils le font bien plus contre les parents pour attirer leur attention, pour se sécuriser. Un jeune enfant testera à coup sûr les limites de son parent et sa fermeté à maintenir les règles déjà établies dans la maison. C’est pourquoi, les parents, la stabilité est vraiment la meilleure chose pour eux, c’est-à-dire conserver les mêmes règles qu’avant, la même cohérence, la même fermeté, les mêmes limites dans le quotidien. Vous constaterez que votre petit y trouvera un réconfort qui favorisera grandement son adaptation à l’élargissement de la famille.

Bref, les parents doivent garder leur calme, préserver la routine familiale autant que possible et faire confiance à leurs autres enfants pour ce qui est de leur capacité à s’adapter. Ces derniers retrouveront ainsi plus vite leur stabilité émotionnelle et leur sécurité. À retenir : ne demandez pas à votre bambin d’aimer instantanément son frère ou sa sœur. Leur relation se développera à force de contacts journaliers, et l’amour fraternel grandira du même coup.

Quant à vous, les parents, prenez soin l’un de l’autre pour aider à la transition! Je vous invite à lire les billets liés :

Les vidéos liées : 

À bientôt!

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Pour lire davantage sur le sujet sur le site de Naître et Grandir.

1 Commentaire. Leave new

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu