Mise à jour le 16 octobre 2019

La rédaction de ce billet s’est faite en partenariat avec la naturopathe Geneviève Fontaine.

L’usage des produits naturels pour soulager ou soigner certains maux est bien connu et très présent dans la réalité de notre population. Ces produits ont permis d’améliorer considérablement les symptômes et les maux de bien des gens, et ce, sans répercussions négatives évidentes.


Dans ce billet : 


En fait, le problème majeur réside encore dans le fait que bon nombre d’utilisateurs ne se renseignent pas en détail sur les constituants des produits et leurs effets indésirables possibles sur le corps et la santé.

Ce qui est encore plus questionnable lorsqu’un individu prend déjà des médicaments pour traiter une problématique : comment savoir si les produits naturels n’entrent pas en conflit avec la médication en place et son effet recherché chez la personne soignée? Et ne causent pas dès lors plus d’ennuis que de bénéfices?

Notez que Santé Canada a publié une section que vous pouvez consulter pour mieux vous informer avant de prendre des produits naturels encore méconnus et qui pourraient, par exemple, contenir des métaux et des pesticides.

En ce qui concerne plus spécifiquement les femmes enceintes, il est clair que ce n’est jamais indiqué de cesser une médication prescrite au profit d’un produit naturel ni de prendre ces produits spontanément sur la tablette pour aider à soulager certains maux ressentis sans d’abord avoir un avis d’un professionnel de la santé.

Il ne faut en aucun moment négliger les effets qu’ils pourraient avoir sur votre santé physique et mentale et celle de votre bébé en fabrication. À ce jour, plusieurs questions restent sans réponse sur les conséquences ou réactions potentielles par manque de données, de recherches dans ce domaine. Dans pareille condition, il vaut mieux prévenir que guérir; autrement dit, dans l’inconnu, il est préférable de s’abstenir.

Selon les recommandations de la santé publique (INSPQ), les femmes enceintes ne devraient pas consommer ni médicaments, ni produits naturels ou plantes médicinales dans le premier trimestre de la grossesse sans avis du médecin ou pharmacien. Seul le gingembre peut être pris sans risque pour soulager les nausées matinales possibles en début de grossesse. La posologie pour la prise de gingembre est de 250mg par la bouche 4 fois par jour.

Photo - femme enceinte : quels produits naturels utiliser pendant la grossesseRetenez que si vous rencontrez une naturopathe spécialisée en maternité et avec les jeunes bébés, vous aurez droit à une évaluation complète de la situation avant qu’on vous recommande quoi que ce soit. De plus, les produits suggérés seront à coup sûr homologués, donc porteurs d’un numéro de produit naturel (NPN) qui atteste l’inspection de la qualité du produit pour la vente au Québec et au Canada.

Le terme « homologation » signifie que le produit a obtenu une certification conforme aux normes établies ou à une réglementation en vigueur. L’homologation garantit au consommateur que le produit correspond à ce qu’il est en droit de s’attendre. Cependant, même si un produit possède un NPN, cela ne certifie pas qu’il est sécuritaire pour la femme enceinte et son bébé; c’est pourquoi, on encourage toujours la maman à demander l’avis de son professionnel de la santé avant d’y avoir recours.

Actuellement, plusieurs produits de sources naturelles semblent améliorer grandement certains maux chez la mère et son bébé. L’aide de la naturopathe est toutefois indispensable pour trouver la bonne solution aux bons maux.

Avec l’une d’elles, Geneviève, j’ai retenu deux produits spécifiques souvent recommandés :

  • l’un pour augmenter l’énergie de maman, soit Tonique Minéral-Chi / NPN : 02237353
  • et l’autre pour aider à soulager un jeune bébé de ses inconforts digestifs tels que le reflux, les coliques, la constipation et les gaz, soit Cataire et Fenouil liquide / NPN : 80050418. (Voir la description des produits plus bas).

Deux conseils de ma pro naturopathe

  • Photo - Geneviève Fontaine, naturopatheMême si la fatigue vous gagne, que les nuits sont trop courtes, que votre humeur est massacrante, que votre bébé hurle à se fendre les poumons, qu’il vomit sa vie plusieurs fois par jour et qu’en plus, il a du muguet et des plaques d’eczéma, sachez que la lumière revient toujours au bout du tunnel et que l’on peut vous aider à y voir plus clair;
  • Bien manger, avoir une bonne hygiène de vie, c’est la base pour être en santé mais, parfois, un petit coup de main est nécessaire pour aider la nature. Souvent, les mamans s’oublient pour répondre aux besoins de leur petit, mais elles doivent aussi se rappeler que le bébé a besoin d’une mère en santé, donc qu’elles doivent également prendre soin d’elles.

Pour en apprendre plus sur les produits naturels, rendez-vous à la prochaine partie du billet, Description des produits naturels suggérés pour maman et bébé.

Ce billet est également disponible en: English

2 Commentaires. Leave new

  • bonjour Sabrina,
    Je vous réfère à votre naturopathe pour votre réponse car je ne connais pas le produit spécifique que vous avez et les dosages requis pour votre bébé selon son âge et/ou son poids. Belle continuité

    Marie

  • Pour le cataite et fenouille , est ce que je peux en prendre et aussi en donner a mon bébé? Et il a 3mois combien de goutte puis je lui donner ( jallaite )

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu