Photo - épidurale pendant un accouchement
Photo - épidurale pendant un accouchement

Péridurale ou rachidienne

Accouchement

Bonjour les parents!

Les futurs parents me demandent souvent lors des rencontres prénatales la différence entre une péridurale (épidurale) et une rachidienne. Voilà la réponse qui pourrait intéresser tous les parents en devenir.

La péridurale est une anesthésie régionale dont le but est de créer une paralysie motrice partielle chez la femme en travail ou lors d’une césarienne. Cette technique est pratiquée couramment par un anesthésiste et consiste à insérer une aiguille puis un cathéter dans le bas du dos, entre deux vertèbres (souvent au niveau lombaire), afin de se rendre dans l’espace épidurale, dans la colonne, où la médication sera injectée en continu ou de façon répétée. Il faudra une vingtaine de minutes pour faire toute la technique, puis une vingtaine d’autres pour ressentir le plus grand soulagement. La maman aura ses membres inférieurs plus lourds, parfois des tremblements, un léger engourdissement et ne sentira plus son besoin d’uriner comme avant. L’infirmière, à son chevet durant tout le travail, veillera à son bien-être tout au long de la procédure et après. L’efficacité de l’épidurale est de 75 % environ et n’enlève pas la pression du bébé qui descend dans son bassin vers la vulve. Une épidurale parfaite, c’est sentir assez mais pas trop pour bien pousser sans ressentir trop de douleur.

La rachidienne, appelée couramment la rachi, est une anesthésie plus profonde dans la colonne que l’épidurale et apporte un effet instantané et très recherché lorsqu’on souhaite un soulagement très rapide et efficace. La rachidienne ne se pratique jamais en continu, c’est une dose unique. Il s’agit d’une anesthésie qui insensibilisera le bas du corps comme le ferait l’épidurale, mais plus efficace dans le soulagement de la douleur. C’est pourquoi les médecins choisiront davantage la rachi pour obtenir vite et bien un soulagement, surtout lors d’une césarienne puisqu’il y a beaucoup moins d’effets indésirables qu’avec l’anesthésie générale (endormir la maman). La technique d’exécution est la même que lors de l’épidurale; le tout se fait très rapidement et facilement par l’anesthésiste, et la maman gèle plus vite et mieux tout en restant alerte et consciente de tout ce qui se passe autour d’elle.

Le médecin vous dira pourquoi il préconise davantage l’une plutôt que l’autre en fonction des indications de votre situation. Vous verrez, c’est le fun de comprendre les opportunités, les choix qui sont offerts et le pourquoi des choses nous concernant. Donnez-moi des nouvelles de vos expériences personnelles.

D’autres vidéos dans la formation prénatale peuvent vous éclairer sur diverses méthodes de soulagement de la douleur : méthodes naturelles et alternatives du soulagement de la douleur et analgésies et anesthésies.

Posez vos questions, vous avez le droit d’être informés!

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Méthodes naturelles et alternatives du soulagement de la douleur

Méthodes naturelles et alternatives du soulagement de la douleur

Ballon, sac magique, banc d’accouchement, bain, etc. Les outils et les méthodes de soulagement de la douleur à votre disposition
Allaitement : Être en relation avec mon bébé

Allaitement : Être en relation avec mon bébé

Comment se déroulent les premiers moments avec bébé? Comment le corps se prépare‑t‑il à l’allaitement? Marie aborde le sujet et
Le Pump in style avec technologie MaxFlow

Le Pump in style avec technologie MaxFlow

Le tire-lait Pump in Style a fait peau neuve! Découvrez comment la technologie évolue à grands pas pour toujours améliorer
Soutien durant la grossesse et l'accouchement

Soutien durant la grossesse et l’accouchement

La naissance d’un enfant doit être vécu dans un climat de calme, de confiance et d’amour. Les personnes qui accompagnent