Pour lire le début du billet, voir Le renforcement du plancher pelvien.

Dans ce billet, les causes principales qui affaiblissent le plancher pelvien de la femme seront exposées. Plusieurs raisons font en sorte que le plancher pelvien d’une femme devient plus faible.

Les grossesses et accouchements en font partie. Imaginez comment le plancher pelvien est sollicité et étiré quand un bébé se développe, grossit et pèse de plus en plus lourd dans le bassin, plus spécifiquement dans le hamac, et ce, autant pour les femmes qui accouchent vaginalement que celles par césarienne. Pour une naissance par voie vaginale, imaginez aussi comment la musculature du plancher pelvien est en grande demande lors de la poussée pour expulser le bébé. La moyenne de poussée pour un premier bébé est d’environ 1 h 30, ce qui n’est pas rien sur les organes et les structures.

Accoucher plusieurs fois et avoir des grossesses rapprochées augmente ce phénomène si la femme n’a pas raffermi son plancher pelvien entre les grossesses.

Lors de la ménopause et d’un processus de vieillissement normal, il y a des changements importants au niveau des hormones. La diminution importante de certaines hormones amène aussi une diminution de l’élasticité et un affaiblissement naturel du plancher pelvien. L’œstrogène sert à la fertilité pour une femme en âge de procréer mais elle tend à se réduire lors de la ménopause et provoque une adaptation du bassin féminin pour le rendre plus étroit, plus stable pour mieux supporter la forte pression durant la marche. C’est pourquoi on dit que la largeur du bassin de la femme à la ménopause se rapproche plus du bassin masculin.

Les facteurs héréditaires peuvent aussi jouer un rôle dans l’apparition de ce genre de problème, comme une tendance familiale, une faiblesse innée. L’obésité, la constipation, la toux chronique, la mauvaise condition physique, des troubles neurologiques et les chirurgies antérieures à ce niveau peuvent être des causes potentielles à l’affaiblissement du plancher pelvien.

Pour lire la suite, consultez le billet, Comment savoir si mon plancher pelvien perd de sa tonicité?

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu