Bonjour les parents!

Comme vous le savez sûrement, j’aime les bébés. Je souhaite de tout mon cœur leur santé, leur bien-être et leur sécurité. Par ce billet, je veux répondre du mieux possible à vos questions à propos du siège d’auto et contribuer, à ma façon, à bien vous conseiller dans le choix de cet indispensable pour votre bébé. Étant donné ma piètre expérience en la matière, j’ai fait appel à deux papas, les deux Benoit, mécaniciens de métier et spécialistes de la vérification et de l’installation des sièges d’auto, afin de mieux vous informer et vous guider dans votre achat. Pas besoin de vous dire qu’ils en ont vu de toutes les couleurs!

Il faut d’abord préciser qu’il existe quatre types de siège: coquille (face arrière seulement), sièges convertibles (face arrière et face avant), sièges combinés (face avant et siège d’appoint) et sièges d’appoint. Dans ce billet, nous nous concentrons davantage sur la coquille et le siège convertible, mais vous donnons, bien sûr, des indications concernant le passage vers le siège convertible et d’appoint.

Photo - Siège d'autoDisons d’abord que vous devez toujours vous assurer que :

  • le siège est bien adapté au poids et à la taille de votre enfant :
    • un siège de nouveau-né (coquille) est adapté à un bébé de moins de 10 kg (22 lb) ou plus selon les limites de poids indiquées par le fabricant;
    • un siège d’enfant (convertible) est plutôt conçu pour un poids de 10 à 30 kg (22 à 65 lb);
    • le siège d’appoint convient, pour sa part, à un enfant de plus de 18 kg (40 lb);
    • le haut du crâne de votre bébé ne doit jamais dépasser le haut du siège en face arrière (on fait donc ici référence à la taille de votre ou bébé ou enfant). La distance minimale à respecter varie selon le fabricant.
  • Le siège porte l’étiquette de conformité de Transports Canada (appelée Marque Nationale de Sécurité). Ce seau confirme que le banc passe toutes les exigences canadiennes pour être vendu ici:
    • il est illégal d’utiliser un siège acheté dans un autre pays, parce que les normes de sécurité ne sont pas les mêmes partout. Le Canada est reconnu comme le pays ayant les règles, les critères de sécurité les plus sévères à cet égard.

Vous devez aussi prendre certaines précautions en tout temps :

  • lire attentivement le guide d’utilisation de votre voiture ainsi que le guide d’utilisation du siège. C’est essentiel puisque les instructions diffèrent d’un modèle de voiture à l’autre et d’un siège d’auto à l’autre;
  • remplir la carte d’enregistrement du siège et la retourner au fabricant; ainsi en cas de rappel du siège, vous serez avisés;
  • respecter la date d’expiration du siège, car les matériaux deviennent moins résistants avec le temps. La date peut être gravée sur le siège ou indiquée sur un autocollant. Si ce n’est pas le cas, vous référez au manuel du fabricant.
  • remplacer le siège après un accident, et ce, même si votre enfant n’y était pas au moment de l’impact. Vous pouvez communiquer avec le fabricant du banc en cas de doute. Seul le fabricant peut confirmer si le banc doit être changer ou non. Pas l’assureur, ni le policier ou l’ambulancier

Voici maintenant des conseils de PROS :

  • évitez d’acheter un siège d’auto dans les ventes de garage ou sur les sites de revente. Si vous optez pour un siège usagé, assurez-vous que l’étiquette de Transports Canada y est ainsi que tous les autocollants, que vous avez le guide d’instructions, que le siège n’est pas expiré et qu’il n’a pas fait l’objet d’un rappel;
  • évitez également d’acheter un siège d’auto 3 en 1 (de la naissance à 30 kg ou 65 lb). Ce type de siège coûte une fortune et ne correspond pas toujours aisément à la fonction requise au fil du temps. Il est préférable de se procurer un bon siège 2 en 1 et un siège d’appoint par la suite. Au final, l’ensemble vous reviendra moins cher!
  • tous les sièges vendus au Canada doivent respecter les normes en cas de collision. Il ne sert à rien d’acheter un siège du genre lazy-boy rembourré partout puisqu’il n’est pas nécessairement plus sécuritaire pour autant. Le prix ne fait pas toujours foi du meilleur choix à faire! Attendez-vous à payer un siège intermédiaire très fonctionnel entre 150 et 250 $;
  • de grâce, achetez un siège qui convient à votre véhicule! Évitez le siège de type avion F-18 à 400 $… qui ne rentre même pas dans une sous-compacte!
  • il n’y a ni marques ni compagnies recommandées en autant qu’elles respectent les règles de sécurité, que le siège est à votre goût et convient à votre voiture;
  • le siège d’auto doit être orienté vers l’arrière dans la voiture le plus longtemps possible. Même si les jambes de votre enfant touchent le dossier de la banquette arrière du véhicule, il sera plus en sécurité face vers l’arrière. Le manuel du siège vous indiquera les limites de poids et de taille pour ce type d’installation. En cas de collision, le corps d’un bébé installé dans un siège orienté vers l’arrière s’enfoncera dans le dossier plutôt que d’être projeté vers l’avant; par conséquent, son cou et son thorax seront ainsi mieux protégés.
  • si l’enfant est malade ou nécessite une surveillance accrue et doit être installé à l’avant de la voiture, il faut toujours désactiver le coussin gonflable. Il est alors essentiel de lire attentivement votre manuel du propriétaire du véhicule ainsi que celui du fabricant du banc d’auto. Contacter la Société de l’assurance automobile pour plus de renseignements.

En ce qui concerne l’installation du siège d’auto :

  • il y a aussi des règles à respecter lors de l’installation du siège dans votre voiture. Il faut suivre les étapes, lire les instructions et conseils pour rendre le tout conforme et sécuritaire. Si vous avez deux voitures, vous devez faire deux installations, car si l’un de vous avait à partir rapidement, il faut que l’autre voiture familiale soit tout aussi bien préparée pour le bébé. Les novices en la matière prennent parfois plusieurs heures à y arriver;
  • il faut du temps et de la rigueur pour bien installer un siège la première fois. Dans leur pratique, les Benoit remarquent trop souvent des erreurs d’installation du siège lui-même, mais aussi des courroies, des sangles, des attaches qui sécurisent le bébé dans son siège. En ce sens, il est souhaitable d’installer le siège, puis de le faire vérifier avant l’accouchement, soit vers 34-36 semaines de grossesse, pour être prêts lors de l’arrivée de votre bébé. Retenez qu’une installation vite faite, à la dernière minute sous le stress, laisse régulièrement à désirer et pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour votre bébé;
  • de préférence, faites vérifier à nouveau votre siège, mais cette fois avec le bébé à l’intérieur peu après sa naissance; cela ne prendra que quelques minutes et vous sécurisera dans votre façon de faire.

Des liens utiles :

• le site cpsac.org (en anglais). Il s’agit de l’Association pour la Sécurité des Enfants Passagers du Canada, un organisme à but non lucratif ayant entre autres comme but d’éduquer la population face aux meilleures pratiques;

➡️ Rencontrez un technicienne certifiée pour la vérification / installation de votre banc d’auto : http://www.cpsac.org/find-a-tech

Documents en français

➡️ Info sur mode face arrière : http://bit.ly/facearriere

➡️ Infor sur mode face avant : http://bit.ly/faceavant

En fait ici — http://www.parachutecanada.org/ressources

Autres liens pour l’achat de sièges concocté par une technicienne certifiée:

https://mamanloupsden.com/fr/sieges-recommandes-par-des-tsep/

Quelques liens fournis par une lectrice pour bonifier votre lecture (en anglais seulement) :

Voilà!

À bientôt, tout le monde!

Marie
La spécialiste des bébés

8 Commentaires. Leave new

  • bonjour à vous,

    Très bonne question chère grand-maman, vous êtes vraiment attentionnée et c’est super d’être sensible à la sécurité de vos petits enfants dans votre voiture aussi.
    Je vous mets juste ici une série de liens de pro dans ce domaine car malheureusement, je ne peux pas connaître tous les sièges auto pour bébé versus les voitures utilisées pour transporter les bébés. Chose certaine, il y en a très certainement approprié pour le vôtre.
    Je vous laisse faire le suivi auprès de ces organisations et vous aurez l’heure juste pour votre question:

    Des liens utiles :
    • le site cpsac.org (en anglais). Il s’agit de l’Association pour la Sécurité des Enfants Passagers du Canada, un organisme à but non lucratif ayant entre autres comme but d’éduquer la population face aux meilleures pratiques;

    ➡️ Rencontrez un technicienne certifiée pour la vérification / installation de votre banc d’auto : http://www.cpsac.org/find-a-tech

    le répertoire de vérification ( qui n’a pas été mis à jour depuis un certain temps): Réseau de vérification de sièges d’auto pour enfant
    le site de la SAAQ et sa petite vidéo explicative
    Documents en français

    ➡️ Info sur mode face arrière : http://bit.ly/facearriere

    ➡️ Infor sur mode face avant : http://bit.ly/faceavant

    En fait ici — http://www.parachutecanada.org/ressources

    Autres liens pour l’achat de sièges concocté par une technicienne certifiée:

    https://mamanloupsden.com/fr/sieges-recommandes-par-des-tsep/

    Quelques liens fournis par une lectrice pour bonifier votre lecture (en anglais seulement) :

    http://csftl.org/rear-facing-car-seat-myths-busted/
    http://csftl.org/why-rear-facing-the-science-junkies-guide/
    http://thecarseatlady.com/5-times-safer/

    au plaisir,
    Marie

  • Bonjour , je suis grand-maman, j’ai acheté un siege d’auto evanflo titan convertible , mais les attaches d’ancrage son trop courtes, pouvez vous me conseiller, j’ai un vus santa fe, mais comme on doit acheter les sieges et les essayer par la suite je ne veut pas repeter cela à chaque achat, avez vous des sieges que les attaches sont assez longue pour mon vus merci

  • bonjour à vous,

    merci pour le message. Si vous êtes intéressés, nous pouvons unir nos forces pour répondre encore plus aux parents. Contactez nous si intérêt il y a.
    Équipe de Marie

  • Bonjour Marie!
    Bien contente de lire ce texte! Je suis technicienne en sécurité des enfants passagers certifiée par la CPSAC. Je crois que ça serait bien d’ajouter un lien là-dessus! Le site de CAA n’est pas tenu à jour et malheureusement leur formation n’est pas complète pour effectuer une vérification/installation adéquate. Nous avons aussi un groupe sur facebook: Little Cupcakes in Carseats
    Nous y donnons de l’information sur les meilleures pratiques en lien avec la sécurité en voiture. Nous sommes toutes certifiées, nous payons des assurances et devons refaire notre certification tous les 3 ans. Nous faisons aussi des vérifications à domicile ou des cliniques de vérification.
    On gagne à être connus!
    Merci!

  • Bonjour Christine,

    Bonne question que tu as là mais après vérification auprès d’une personne compétente dans ce domaine, la réponse pourrait varier. Cela dépend de votre voiture (espace etc…) et aussi de la grosseur de votre siège auto pour vos deux enfants.
    En demandant à des personnes expertes (garagiste formé, CAA ou policier aussi parfois) de ton entourage de vérifier l’installation de vos sièges d’auto, tu pourras voir ses recommandations à cet égard et ce, toujours pour avoir le plus de sécurité possible et une surveillance adéquate.
    belle continuité et bienvenue au bébé #2 hihihi
    Marie

  • Christine
    10/23/2018 5:59 pm

    Quand bébé #2 arrive, est-il préférable de l’installer côté passager ou côté conducteur sur la banquet derrière. Ma fille est déjà installée côté passager (banquette arrière), dois-je la changer de place ou je peux installer bébé #2 sur le côté conducteur (banquette arrière). Y a-t-il une place idéal pour un nouveau-né.

  • MarieFortier
    03/17/2016 1:34 pm

    Bonjour Badaza,

    merci pour les informations apportées. Je mettrai à jour le présent billet en fonction de vos commentaires et je mentionnerai vos sources pour les parents qui voudraient en apprendre plus.

    Merci,

    Marie

  • Il est faux de dire « lorsque l’espace ne permet plus une bonne extension de ses jambes dans le dossier de la banquette, donc qu’il commence à plier les genoux, il est temps de placer le siège vers l’avant). » Il est plus sécuritaire de garder bébé tourné vers l’arrière même à ce moment-là. En fait, la recommendation de l’Association Américaine de Pédiatrie est de garder les sièges tournés vers l’arrière jusqu’à 2 ans MINIMUM. Certains états américains ont changé la loi en conséquence.

    Il ne faut pas oublier que les enfants sont pas mal plus flexibles que nous et qu’ils peuvent croiser les jambes, les mettre sur les côtés du siège, les mettre droites en avant, etc. Voici quelques liens (en anglais, parce que les ressources anglophones ont le mérite d’être nord-américaines et mises à jour plus souvent que les ressources francophones):
    http://csftl.org/rear-facing-car-seat-myths-busted/
    http://csftl.org/why-rear-facing-the-science-junkies-guide/
    http://thecarseatlady.com/5-times-safer/

    Un autre point: faire installer son siège par quelqu’un d’autre est une mauvaise idée: qu’allez-vous faire quand vous irez chez les grands-parents et que vous voudrez transférer le siège de véhicule? Si vous changez de véhicule vous-même? Si le siège se promène entre l’auto de maman et l’auto de papa? D’ailleurs, la formation des membres du réseau de vérification de sièges d’auto pour enfant est souvent incomplète et/ou déficiente par rapport aux conseils que l’on peut voir des CPST (Child Passenger Safety Technicians), qui sont la ressource de choix partout ailleurs en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu