Mon nom est Catherine et je viens de vivre un moment extrême de stress avec mon bébé de 5 mois. Imaginez-vous donc que je n’avais jamais entendu parler du syndrome du tourniquet et j’ai pensé que ça serait une bonne idée d’informer les autres parents sur ce thème puisque mon bébé a presque dû subir une amputation de son orteil à cause de cette situation. Merci d’écrire là-dessus afin de prévenir les complications pouvant en découler.

D’une mère soulagée,
Catherine

Catherine,

Merci pour ta proposition. C’est vrai qu’on parle très peu du syndrome du tourniquet et malheureusement, certains bébés peuvent en payer le prix.

 

À quoi fait référence le syndrome du tourniquet?

Le syndrome du tourniquet est le fait qu’un cheveu, un fil ou une fibre de tissu entoure un doigt ou un orteil d’un bébé en le resserrant de plus en plus comme une sorte de garrot. C’est pourquoi on donne aussi le nom à cette problématique «le syndrome du cheveu étrangleur».

Sans s’en rendre compte, les bébés tirent souvent les cheveux en fermant le poing et le cheveu peut se retrouver entre ses doigts et venir étrangler progressivement le doigt lorsqu’il bouge.

On peut retrouver aussi des cheveux dans les vêtements et certains peuvent se retrouver dans les pieds de pyjama, les chaussettes et venir se faufiler entre les orteils et les enrouler avec le temps.

Le syndrome du tourniquet trouve son origine d’une base accidentelle.

 

Quels sont les effets du syndrome du tourniquet?

Avec le cheveu ou le fil qui s’enroule de plus en plus autour du doigt ou de l’orteil du bébé, la circulation sanguine et lymphatique s’en trouve compromise et l’accumulation du sang provoque une enflure locale importante, de la pression sur les tissus et de la douleur chez le bébé.

Avec cet œdème local, le cheveu peut passer inaperçu à l’œil nu, coincé dans le repli et couper la circulation en provoquant une nécrose des tissus, la mort de certains tissus. La peau sera rouge au site au départ et deviendra bleutée par la suite, avec l’avancement de la strangulation autour de la circonférence de l’orteil ou du doigt.

Il est alors important d’agir rapidement pour éviter l’amputation possible.

 

Comment savoir si c’est un syndrome du tourniquet?

La difficulté à identifier un syndrome du tourniquet réside dans le fait que les signes viennent progressivement au fur et à mesure que le serrement se fait autour du doigt ou de l’orteil. Il peut se passer deux à trois jours avant que l’enflure arrive au site et ça peut prendre encore quelques jours avant que l’on puisse observer le changement de coloration de la peau.

Si votre bébé pleure de façon inexpliquée, sans raison apparente et de plus en plus, déshabillez votre bébé au complet et n’oubliez pas de vérifier les doigts et les orteils en changeant la couche ou lors du bain. Il faut rester vigilant à cette situation car un cheveu ça coupe, c’est résistant et difficile à défaire quand il se trouve serré.

 

Que faire pour prévenir le syndrome du tourniquet?

La perte de cheveux en postnatal est très fréquente chez les nouvelles mamans. Elle est reliée en grande partie à la chute hormonale post accouchement et si vous avez la chevelure longue, prêtez une attention particulière aux extrémités de votre bébé lors des soins quotidiens.

Si vous remarquez un cheveu ou fil et qu’il reste accessible, on peut le couper avec une pince à épiler par exemple, mais s’il est trop serré, on doit agir rapidement lors d’un syndrome du tourniquet afin d’éviter les amputations qui peuvent survenir. Il faut consulter rapidement. Avec des outils et les précautions nécessaires, le médecin verra à enlever la strangulation par le cheveu ou un fil.

 

Pour compléter vos connaissances sur le sujet, consultez les articles :

Consultez la vidéo :

 

À bientôt,

Marie

La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu