Accompagner un proche lors d’un deuil périnatal

Grossesse, Professionnels de la santé

La perte d’un bébé lors de la période prénatale est une épreuve très difficile dans le parcours des parents. La souffrance d’un proche qui vit la perte de leur bébé peut nous faire sentir démunie et indisposé à bien les accompagner. En ce sens, plusieurs personnes peuvent se sentir inconfortables, d’autres peuvent réagir de manière maladroite et certaines peuvent simplement éviter le sujet. Cependant, les parents qui traversent ce deuil ont grandement besoin du support de leurs proches. De ce fait, ce présent article a été créé afin de vous donner certaines suggestions susceptibles de vous aider à bien accompagner les parents endeuillés.

La peur de dire les mauvaises choses

Il est fréquent d’avoir de la difficulté à trouver les bons mots, ainsi que les bonnes actions à entreprendre lorsque l’un de nos proches souffre. Il est tout à fait normal et valide de craindre de dire la mauvaise chose ou encore d’empirer la situation. Il est important de comprendre que pour les parents endeuillés, avoir une personne de confiance qui est disponible afin de les écouter est d’une grande aide. En ce sens, leur donner un espace afin de partager leurs peines et raconter leurs souvenirs ne causera pas davantage de peine. Au contraire, cela leur permet d’exprimer leurs émotions et par le fait même, de les soulager.

Voici certains conseils que vous pouvez mettre en application lorsque vous accompagnez un proche endeuillé :

  • Utilisez un ton de voix neutre et délicat ;
  • Offrez vos sympathies aux parents. Pour ce faire, vous pouvez leur dire que vous êtes présent pour eux afin de les aider, que leur situation vous touche et que vous pensez à eux lors de cette épreuve difficile. N’hésitez pas à leur faire part de votre peine, il peut être réconfortant pour les parents de savoir que le décès de leur enfant a également affecté leurs proches. Vous pouvez également démontrer votre sympathie à travers votre langage non verbal tel qu’un câlin, une poignée de main, etc. ;
  • Appelez le bébé par son nom et encouragez les parents à parler de leur bébé. Il peut être réconfortant pour les parents de parler de leur enfant, ne changez donc pas de sujet s’ils vous en parlent, car cela pourrait les blesser. Écoutez-les raconter leurs précieux souvenirs rattachés à leur bébé aussi longtemps qu’ils en ont besoin. En cas de doute, simplement leur demander s’ils désirent parler de leur histoire et partager leur vécut. ;
  • Rassurez les parents. Lors d’un deuil périnatal, les parents peuvent ressentir le besoin d’entendre que leur enfant a reçu tout l’amour ainsi que les soins nécessaires et qu’ils ne sont pas responsables de la perte de leur bébé.

Quoi évitez de dire ou de faire?

Cependant, il est vrai que certains mots et certaines actions peuvent avoir des répercussions négatives. Ainsi, voici certaines phrases/actions à éviter :

  • Évitez de dire certains clichés qui sont vides de sens tel que : « C’est pour le mieux! », « Au moins vous savez que vous êtes fertile! » ou « Au moins vous avez un autre enfant! ». Ce type de phrase peut venir minimiser la perte ainsi que la souffrance des parents.
  • Ne pas juger ou prendre les réactions personnellement. Les comportements ainsi que les émotions lors d’un deuil peuvent être plus vifs et puissants. Il est donc normal que des sentiments tels que la culpabilité, la peur et la colère surviennent de manière plus spontanée.
  • Évitez de dire que vous comprenez la peine, sauf si vous aussi avez traversé la même épreuve. En effet, il est important de ne pas comparer les sentiments et les vécus, puisque chaque perte ainsi que chaque processus de deuil sont différents.
  • Éviter de dire aux parents comment ils devraient se sentir ou bien ce qu’ils devraient faire afin d’aller mieux. Même si vous faites cela de manière bienveillante, il ne faut pas forcer la récupération en période de deuil. En ce sens, n’essayez pas de forcer les parents à sortir de la maison ou de parler de leurs émotions s’ils n’en ont pas envie. Il est essentiel de respecter le rythme des parents.
  • Ne cherchez pas à ce que les parents vous consolent de votre peine. Il est normal de ressentir du chagrin à la suite du décès. Cependant, les parents ne sont pas en mesure de vous apporter le réconfort nécessaire afin de vous aider. N’hésitez pas à aller chercher de l’aide professionnelle au besoin.

Pour conclure, il n’existe pas de remèdes ou de phrases miracles afin de faire disparaître le chagrin des parents endeuillés. Malgré cela, votre présence ainsi que votre écoute peuvent grandement faire la différence afin de les accompagner à travers cette épreuve difficile. Finalement, si vous observez que les symptômes de déprime s’aggravent avec le temps, n’hésitez pas à faire part à vos proches de vos préoccupations de manière bienveillante afin d’obtenir de l’aide professionnelle.

Myriam Paradis,
Sexologue chez Prenato

Sources externes :
Les perséides (2021) Soutien au deuil périnatal : Aider un proche vivant un deuil. https://www.lesperseides.org/soutenir
CHU Sainte-Justine (2019). Les mots à utiliser et ceux à éviter : Accompagner les parents endeuillés. https://www.chusj.org/fr/soins-services/C/complications-de-grossesse/Deuil-perinatal-mort-perinatale/aider/accompagner/mots-a-utiliser

Myriam Paradis est sexologue diplômée de l’Université du Québec à Montréal. Elle offre ses services dans une ambiance accueillante, bienveillante et inclusive.

L’approche humaniste est au cœur de ses interventions, c’est-à-dire qu’elle croit que chaque être humain est unique et a les capacités de se développer. Son objectif est donc de vous accompagner afin de vous aider à réaliser votre plein potentiel. Cette approche se base sur les principes de la bienveillance, de l’acceptation et de l’ouverture.

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Miniature vidéo les animaux domestiques et la grossesse

Animaux domestiques et la grossesse

Isabelle Dion, vétérinaire, explique comment préparer chat et chien à l’arrivée de bébé. Plusieurs actions peuvent être mises en place
Miniature vidéo accouchement dans une chambre des naissances

Accouchement dans une chambre des naissances

Les chambres des naissances à l’hôpital ont révolutionné l’atmosphère dans laquelle se vit l’arrivée d’un bébé. Faites une visite guidée
Miniature vidéo accouchement naturel en milieu hospitalier

Accouchement naturel en milieu hospitalier

Comme Marie, soyez témoin de l’accouchement de bébé Léa, le 2e enfant de Chantal et Joël. Le couple a choisi de
Miniature vidéo accouchement par césarienne

Accouchement par césarienne

Certaines grossesses se termineront par une césarienne. Afin de vous préparer à cette éventualité, Marie vous propose une rencontre avec

Découvrir d’autres articles

Témoignages des internautes

J’adore ce que vous faites!

Je prends le temps de vous dire que j'adore ce que vous faites! Je consulte votre site chaque fois que j'ai des insécurités ou questionnements.
Photo - Purée de carottes - Tout sur les purées pour bébé maison

La conservation des purées de bébé

La conservation des purées de bébé comporte plusieurs contraintes. Voici les indications à suivre afin de vous assurer de bien la réussir.
Photo - femme qui court - renforcement du plancher pelvien et le LadySystem

Le renforcement du plancher pelvien

Dans ce billet, il sera question de l’importance de bien tonifier votre plancher pelvien par différents moyens, afin d’éviter les inconvénients qui pourraient survenir avec
Marie, dis-moi

Est-ce que je mange assez pour la croissance de mon bébé?

Marie j’ai de la misère à manger régulièrement et je ne sais pas si je mange assez et convenablement pour la croissance de mon bébé.

Accompagner un proche lors d’un deuil périnatal

Par Myriam Paradis Temps de lecture: 4 min
0