Le temps avance rapidement, mon tout petit. Je trouve que, depuis l’échographie de 20 semaines, la situation évolue de façon vraiment accélérée. Je ne m’en plains pas, bien au contraire, puisque je te verrai très très bientôt.

Je t’avoue néanmoins que de savoir que l’accouchement arrive à grands pas me fait peur. J’ai peur d’avoir mal, peur de l’inconnu, peur des histoires entendues, peur de la longueur du travail et des complications pour toi et moi. Toute ces réflexions me poussent à apprendre à faire confiance à la vie. À avoir confiance en mes capacités et à apprivoiser l’inconnu avec le plus de sérénité possible. J’ai du pouvoir sur certaines choses, mais il faut aussi que je m’abandonne, que je lâche prise face aux choses que je ne peux contrôler. Je ferai de mon mieux et je sais que ton père et toi ferez de même et, ensemble, nous y arriverons.

Ta croissance

Je sais que si tu naissais maintenant, tu aurais quelques chances de survie. Mais ne te presse surtout pas car ton immaturité rendrait les choses quand même dangereuses pour toi. Dans ta maison, bien cachée, tu es au chaud. Tes paupières s’ouvrent maintenant même s’il n’y a pas grand-chose à voir. Tu accumules de plus en plus de gras sous ta peau avec un poids de 750 à 870 g et une longueur de 32-33 cm. Avec ce poids qui augmente, c’est moi qui courbe le dos pour soutenir ce petit ballon qui me propulse vers l’avant. Une ligne brune vient aussi d’apparaître entre mon nombril et mon pubis. On l’appelle « la ligne de grossesse ». J’ai lu quelque part que c’est directement en lien avec l’écartement des muscles abdominaux et que tout disparaîtra après ta naissance.

Ton père et moi parlons des congés de maternité, de paternité et parental à venir. Comment on veut vivre ton arrivée, comment on veut organiser nos congés pour le bien de tous? Ton père s’informe à ses copains, ce qu’ils ont vécu, leur choix, les avantages et inconvénients et on se fera une idée ensuite pour nous. Ton père me raconte même comment son enfance s’est passée avec son père à lui, sa présence, les jeux partagés, la vie à la maison, un peu comme un modèle. Souvent, il me dit « Comment je ferai pour être un bon père, un bon amoureux, un bon travailleur, un bon ami, un bon homme, tout cela en même temps? » et moi je lui réponds que je me demande la même chose pour moi-même. C’est cela, l’adaptation à un nouveau rôle.

Trucs pratiques :

  • Si vous faites de la fièvre au-delà de 38 degrés ou constatez de l’enflure au visage, au cou, aux chevilles, des maux de tête intenses et soudains, la vue trouble, un mal de ventre ou des saignements, parlez-en à votre intervenant d’urgence. Ces signes peuvent être en lien avec des complications de grossesse qui peuvent commencer à se manifester. Vaut mieux prévenir que guérir! Dans le doute, demandez!
  • Pensez à la layette de base pour le bébé lors de son retour à la maison.
  • Les contactions de l’utérus peuvent débuter tranquillement, mais il ne faut jamais qu’elles aient un rythme. En avoir 3, ce peut-être normal, mais pas aux 10 minutes régulier et que le bain chaud n’arrête rien. A ce moment, appelez à votre centre accoucheur pour vous informer des suites à donner.
  • Vous pouvez également commencer à noter vos souhaits face à l’accompagnement par l’infirmière et les autres intervenants durant votre travail et votre accouchement.
  • La préparation de la chambre du bébé a débuté? Lisez le billet sur les peintures, les teintures et autres produits à tenir compte durant les rénovations avec conseils de Pro en la matière.

 

Voici des suggestions pour en apprendre davantage sur ce qui vous arrive et mieux vous préparer à ce qui s’en vient.

Vidéos :

Billets éducatifs :

Merci et à bientôt!

Marie
La spécialiste des bébés

N’hésitez pas à partager vos expériences à l’aide d’un commentaire

Reviens vite lire : Ma 27-28 semaines de grossesse pour en apprendre davantage.

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu