Mise à jour du billet le 04 juin 2018

L’hypertension chez une femme enceinte est un phénomène très bien connu par la communauté scientifique. Elle touche entre 5 et 10 % des femmes enceintes. Pour 25 % d’entres elles, ce sont des premières grossesses. C’est la complication de grossesse la plus courante.


Dans ce billet : 


Comme je dis souvent lorsque je parle aux futurs parents, la grossesse et l’accouchement sont de vraies boîtes à surprise. En effet, malgré toutes les bonnes intentions et les habitudes de la future mère, il arrive parfois que ça ne se déroule pas toujours comme on l’avait pensé ou souhaité. C’est souvent le cas avec le diagnostic d’hypertension artérielle durant la grossesse. Pour votre compréhension du vocabulaire médical usuel, l’hypertension artérielle (ou HTA) lors d’une grossesse se nomme aussi haute pression durant la grossesse, hypertension gravidique ou hypertension gestationnelle. Continuez la lecture, je vous explique.

La tension artérielle c’est quoi ?

Photo - Prise de la tension artérielleLa tension artérielle d’un individu adulte en général devrait tourner autour de 120/80. Ces deux chiffres sont mesurés lors de la prise de la tension artérielle d’une personne à l’aide d’un brassard gonflable au bras et d’un stéthoscope qu’on dépose sur le vaisseau sanguin, dans le pli interne du coude pour entendre les battements cardiaques. La prise de votre tension peut aussi être faite à partir d’appareils automatiques qui détectent également ces bruits cardiaques.

La pression artérielle est la pression exercée par le flux sanguin sur les parois des artères. Le premier bruit entendu par l’intervenant lors de la prise de la tension correspond à la contraction du ventricule du cœur qui éjecte le sang dans les artères. On appelle ce premier battement ausculté « la pression systolique » (le plus grand chiffre). Le dernier chiffre audible au stéthoscope correspond au relâchement du cœur et au remplissage, « la tension diastolique » (le plus petit chiffre).

La pression artérielle normale est comprise entre 120 et 140 mm de mercure pour la systolique et 70 à 90 mm de mercure pour la diastolique.

Il y a des gens qui vivent très bien avec une pression plus basse que la moyenne de 120/80 et d’autres légèrement plus élevée par période, et ce, sans conséquence. Toutefois, selon chaque personne, l’hypertension artérielle peut se manifester à différents moments de la vie.

Pour continuer la lecture de ce billet, consultez le lien suivant : Définition de l’hypertension gravidique

Ce billet est également disponible en: English

12 Commentaires. Leave new

  • bonjour à vous,

    Je suis désolée pour votre fausse couche. Il est certain que le fait de faire de haute pression peut jouer comme facteur de risque mais pas nécessairement pour causer une fausse couche. Lorsqu’il y a une condition en santé au départ qui pourrait être un facteur de risque, vaut mieux toujours stabiliser la situation avant d’entreprendre une grossesse.

    Pour la médication, j’imagine que le médecin a tenu compte de votre souhait de devenir enceinte pour votre prescription et c’est à lui qu’il faut demander à ce niveau.

    je vous souhaite de réaliser votre souhait d’être mère en 2018. Prenez soins de vous,
    Marie

  • Bonjour,
    Je viens de faire une fausse couche à 8 SG, je fais de la tension de manière générale avec une moyenne de 14,8. Avant ma grossesse ma gyneco m’avait prescrit loxen que je ne supportais mal, du coup je ne prenais plus rien pendant ma grossesse. Je suis suivie en PMA et c’était la première fois qu’une grossesse débutait et progressait bien. C’est pourquoi je pense que c’est ma tension qui est en cause de ma FC,,qu’en pensez-vous? Je suis maintenant sous aldomet, est ce compatible avec une future grossesse?
    Merci pour votre aide

  • C’est vrai Lauriane que c’est vraiment pas une partie de plaisir,

    Soyez heureuse,

    Marie

  • J’ai vécu ça.. je ne le souhaite à personne.
    On a souffert mais nous allons merveilleusement bien!!

  • bonjour Sandrine,

    Il n’est pas rare que la tension prenne quelques semaines à se normaliser suite à l’accouchement surtout si la femme a été médicamenté. Tu es suivie de près j’imagine et donne toi un peu de temps puis tu verras, aie confiance.
    Portes toi bien

    Marie

  • Rea sandrine
    11/17/2017 4:03 am

    Bonjour,

    Merci pour ces informations, j’ai accouché le 02 nov 2017. J’ai commencé à avoir de l’hypertension le dernier mois et demi de grossesse (avant j’étais entre 10 et 11,5) et depuis l’accouchement ma tension est restée haute. Je suis sous traitement pour le moment. Je vois que ce problème peut perdurer de 1 mois à 6 semaines après l’accouchement. J’espère vraiment que tout va se normaliser. On m’avait dis pourtant que la tension aurait dû être normal juste après l’accouchement.

  • bonjour à vous,

    Je comprends bien votre inquiétude!

    Si vous faites déjà de l’hypertension et que c’est connu pour vous, le suivi de grossesse sera fait aussi en fonction de votre condition. Il est certain que l’hypertension est un facteur de risque comme d’autres conditions peuvent l’être avant une grossesse ( comme: l’obésité, le diabète, la maladie de crohn, anémie etc..).

    Votre condition n’empêche pas une grossesse mais on fera en sorte de vous suivre de plus proche et d’ajuster votre médication (s’il y a déjà) ou en débuter une, en fonction de votre situation personnelle. Je ne connais pas toute votre histoire de santé et c’est bien de demander à votre intervenant de la santé qui vous connait bien d’avoir son oeil juste face à votre santé en général et à ses suggestions par rapport à ce que vous pouvez faire en prévention avant de concevoir votre bébé. N’oubliez pas, si vous désirez concevoir dans les mois qui s’en viennent: acide folique et multivitamines, manger sainement, cesser tabac et alcool s’il y a etc….voir mes billets et vidéos sur le sujet sur mon site mariefortier.com

    Bonne chance dans votre projet bébé et au plaisir de vous compter parmi les utilisatrices régulières de mon site.

    à bientôt, Marie

  • Marie-Claude Lavigne
    07/10/2017 1:26 pm

    Est-il risqué d’être enceinte si on fait de la haute pression? Quels risques que ça engendre et que peut-on faire?

  • wow,….merci de la précision et est-ce que vous accepteriez que j’ajoute l’info au billet? merci d’avance et au plaisir, Marie

  • Excellent billet Marie il faut aussi ajouter que tous ces signes cliniques ne s’observent généralement que lorsque l’hypertension artérielle chez la femme enceinte se complique par une atteinte rénale ou hépatique ou autres. Cela dit la femme enceinte peut être hypertendue sans même qu’elle le sache d’où la nécessité des consultations prénatales qui ne sont pas toujours respectées dans d’autres contextes comme l’Afrique alors que la pré-éclampsie est une complication de la grossesse qui est plus fréquente en Afrique que dans les pays développés. Cela améliorera donc le pronostic de l’hypertension artérielle au cours de la grossesse et réduira la morbidité et la mortalité au cours des grossesses.

  • C’est un grand plaisir! Marie

  • Merci marie…..

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu