Si vous souhaitez connaitre les informations relatives au traitement, consultez Le traitement et le suivi au diabète gestationnel

Les complications possibles du diabète gestationnel peuvent se faire ressentir autant chez le bébé que la mère.

Chez le bébé :

  1. Plus d’anomalies congénitales pour le bébé quand on parle d’un diabète préexistant (avant la grossesse) comme dans 7 à 10 % des malformations cardiaques, cardiomyopathie, troubles musculosquelettiques et neurologiques. Mais dans le cas d’un diabète gestationnel, il n’y a pas d’évidence de risques d’anomalies congénitales au bébé compte tenu que le diabète se manifeste le plus souvent en fin de grossesse et que le bébé est déjà bien avancé dans son développement in utero;
  2. Hypoglycémie fréquente à la période postnatale;
  3. Difficultés respiratoires à la naissance;
  4. Dans 15 à 30 % : bébé macrosomique, c’est‑à‑dire plus gros que la moyenne;
  5. Accouchement souvent plus traumatique lié la plupart du temps au poids du bébé;
  6. Prématurité;
  7. Plus de jaunisse;
  8. Décès in utero (complication très rare avec les soins de surveillance).

À surveiller plus tard dans sa vie :

  • Obésité;
  • Diabète.

Chez la mère :

  1. Avoir plus de liquide amniotique (polyhydramnios);
  2. Risque d’hypertension artérielle et de pré‑éclampsie;
  3. Risque à l’obésité plus tard;
  4. Chez 10 à 60 %, plus de risques de développer le diabète dans les 20 ans qui suivent.

Le suivi en postnatal

Photo - Test de glycémie chez la femme enceinte avec une infirmière - Diabète gestationnel ou diabète de grossesseLa nouvelle mère aura un suivi de glycémie pendant 6 à 12 semaines après l’accouchement ou après l’arrêt de l’allaitement. La femme sera invitée à repasser le test de 75 g de glucose (HGPO) afin de s’assurer que ses paramètres sanguins soient tous redevenus normaux.

En conclusion, je vous dirais que le diabète de grossesse est tout un monde. Le but poursuivi par ce billet voulait vous en apprendre davantage sur le sujet sans pour autant tomber dans toute la biologie métabolique et le côté plus médical de la situation. Si une future maman obtient des résultats douteux ou plus ou moins bons à ses tests de glycémie, un suivi sera dès lors amorcé avec des personnes compétentes qui vous apporteront soutien et encouragements tout au long de la grossesse et par la suite également.

Comme toujours, on fait de son mieux avec la situation et on met toutes les chances de son côté pour que tout se passe le mieux possible pour tout le monde.

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu