Dans ce billet éducatif, j’avais envie de vous partager davantage d’informations concernant la naissance et la présentation d’un bébé par siège.

Tout au long de votre suivi de grossesse, votre intervenant s’assure que vous vous portiez bien et que le bébé grandit et grossit selon les attentes. Des échographies sont pratiquées à différents moments de la grossesse pour différentes raisons et varient d’une femme à l’autre, selon vos histoires de gestation.

Lors des visites de suivi, l’intervenant peut toucher votre abdomen, écouter le cœur du bébé et il peut soupçonner que ce dernier soit placé les fesses en premier dans votre bassin. Mais il attendra autour de 36 semaines de grossesse avant d’évaluer toute la situation puisque le bébé peut changer de position par lui-même très fréquemment, durant la grossesse.

Est-ce dangereux s’il reste en position de siège? Pas nécessairement. Le bébé peut être très bien positionné ainsi mais l’accouchement par siège reste plus délicat puisque le plus gros diamètre du bébé soit, sa tête, passe en dernier.

C’est 4% environ des bébés qui se présentent par le siège et s’il n’y a pas de contre-indication observée, votre intervenant pourrait vous proposer une version à effectuer entre la 36ème et la 37ème semaine de grossesse. Pour les parents, c’est toujours un choix de tenter la version ou pas, c’est un consentement sur une base volontaire.

Source de la photo : doctissimo.fr

Qu’est-ce que la version?

La version consiste à pratiquer une manœuvre sur le ventre externe de la maman afin de déplacer le bébé en le faisant basculer afin de ramener la tête vers le bas.

Cette technique se pratique par un médecin spécialisé à l’hôpital, après une échographie de contrôle pour bien visualiser la position du bébé, la quantité d’eau et la présence du cordon afin de guider son intervention.  

Le médecin agit avec grande prudence pour cette technique et s’il vous la propose, c’est qu’il y a de bonnes chances que ça fonctionne. Si cela est plus difficile qu’attendu, il cessera tout simplement la manœuvre et vous retournera au médecin qui suit votre grossesse, pour décider de la suite à tenir.

Le taux de réussite de la version se situe le plus souvent entre 40 et 50% mais selon certaines statistiques, peut atteindre jusqu’à 58%.

Merci à www.pregnancyinfo.ca pour les illustrations.

Contre-indications à la version

La version sera déconseillée :

  • S’il y a des contre-indications à la base à un accouchement vaginal. Pourquoi tenter de tourner le bébé si on va faire de toute façon une césarienne?
  • S’il n’y a une quantité insuffisante de liquide amniotique (oligohydramnios) car la manoeuvre serait trop douloureuse pour la mère et le changement de position encore plus difficile sans un milieu aqueux suffisant pour faciliter la bascule.
  • Si le bébé a un retard de croissance.
  • S’il y a des jumeaux.
  • S’il y a des signes anormaux observés comme par exemple, la présence de fibromes ou des complications de grossesse.

Alternatives possibles à la version

Souvent, lorsque des parents me parlent du fait que leur bébé se présente par les fesses en premier avant le terme de la grossesse, je leur conseille de voir une ostéopathe ou acupunctrice spécialisée en obstétrique pour aider les structures à se relaxer. Par certaines manipulations, ces intervenants peuvent travailler le bassin afin de laisser de la place au bébé pour tourner par lui-même. Ils conseilleront aussi certaines positions qui aideront à allonger le tronc de la maman, à étirer le haut de son corps, pour augmenter l’espace du bébé et faciliter sa mobilisation.

De toute façon, cela ne peut pas nuir et si vraiment le bébé ne change pas de place, arrivé à 36 semaines, la version sera une option encore possible.

Accouchement vaginal avec une présentation par siège (par les fesses en premier)

Pour pouvoir accoucher vaginalement d’un bébé qui se présente par le siège, il faut à priori évaluer la situation de chaque femme et y aller avec les plus grands bénéfices pour la mère et le bébé. Cela dit, vous comprendrez qu’il est difficile de vous comparer entre vous puisque chaque personne et chaque situation est unique.

Tentative d’accouchement par siège

Pour s’assurer que les efforts ne soient pas faits en vain, le médecin verra à vous informer du pourquoi il vous propose une alternative plutôt qu’une autre.

En premier lieu, avant de vous dire que l’on peut tenter l’accouchement vaginal avec votre bébé qui arrive par siège, cela dépend :

  • Du poids du bébé, soit évalué à l’échographie entre 2.5 et 3.8 kg habituellement. Si trop gros, cela pourrait amener des complications donc, la césarienne sera plutôt envisagée dans cette situation d’emblée.
  • Du type de siège lui-même. Est-ce que le bébé est vraiment en «V» avec les jambes et les hanches bien placées (siège complet ou décomplété ou un pied en premier?)
  • Des expériences antérieures d’accouchement chez la femme.

Figure 1 : siège décomplété
Figure 2 : siège complet
Figure 3 : siège en mode des pieds (un des pieds pointe vers le bas)


Merci à www.pregnancyinfo.ca pour les illustrations.

Habituellement, on préconise que le travail s’enclenche spontanément, même si l’on peut à l’occasion, utiliser l’ocytocine (hormone qui provoque des contractions) pour stimuler un peu le travail avec réserve si tout se passe bien. Le médecin juge alors la situation de la femme, les chances de réussite, les complications possibles etc. Donc, pas de déclenchement, pas d’induction de préférence.

Il est aussi vrai que si la femme présente déjà d’autres facteurs de risques durant sa grossesse comme l’hypertension, le diabète gestationnel ou une maladie chronique, on tentera de ne pas multiplier les risques pour rien.

La césarienne

La césarienne sera envisagée d’emblée lors d’une présentation par siège dans plusieurs circonstances comme avoir :

  • Un bassin anormal de la mère,
  • Un gros bébé (plus de 3.8 kg),
  • Une grosse tête du bébé évaluée,
  • Un retard de croissance in utero du bébé (plus fragile),
  • Un grand prématuré parfois (pour épargner ses énergies),
  • Une histoire d’accouchement antérieur très difficile,
  • Déjà accouchée par césarienne.

La césarienne peut aussi être pratiquée en tout temps durant un essai de travail vers un accouchement vaginal avec un siège si :

  • Le rythme cardiaque du bébé démontre des signes de faiblesse,
  • Le processus de dilatation du col stagne malgré l’aide de l’hormone ocytocine,
  • Le travail n’évolue pas de façon générale depuis une bonne heure,
  • Le bébé descend mal dans le bassin.

À savoir que même si le siège du bébé est bas dans le bassin de sa mère, il est toujours possible d’effectuer la césarienne si nécessaire.

Voici les informations plus spécifiques à la présentation par le siège. J’espère que ce billet pourra vous éclairer et vous encourager à voir toutes les options possibles pour vous avec votre médecin.

Pour compléter vos connaissances sur le sujet, lisez ces articles :

Ou visionnez ces vidéos :

À bientôt tout le monde,

Marie
La spécialiste des bébés

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Miniature vidéo ostéopathie et bébé

Ostéopathie et bébé

L’ostéopathie peut aider le bébé à relâcher les tensions et les torsions de naissance. Saviez-vous que la pratique peut se
Miniature vidéo méthodes naturelles et alternatives du soulagement de la douleur

Méthodes naturelles et alternatives du soulagement de la douleur

Ballon, sac magique, banc d’accouchement, bain, etc. Les outils et les méthodes de soulagement de la douleur à votre disposition
Miniature vidéo sexualité et grossesse

Sexualité et grossesse

Est-ce qu’une relation sexuelle en début de grossesse peut provoquer une fausse couche? Lorsque le ventre est très proéminent, comment
Témoignages des internautes

Vos vidéos on été d’une grande aide

Vos vidéos et votre travail est tellement super! Je vous l'ai déjà dit car je vous ai rencontré au salon

Découvrir d’autres articles

Photo - femme enceinte à la piscine

Peu de liquide amniotique

L’oligoamnios se définit comme une anomalie qui se traduit par une quantité insuffisante de liquide amniotique en regard de l’évolution de la grossesse.
Photo - Femme enceinte, tocophobie, peur de l'accouchement, peur d'accoucher

Les facteurs prédisposants à la tocophobie

Pour en apprendre plus sur la tocophobie, accédez à Les types de tocophobie. En plus des facteurs physiques et sociaux déjà relatés comme l’abus sexuel,
Photo - Femme enceinte, tocophobie, peur de l'accouchement, peur d'accoucher

La peur de l’accouchement, vous connaissez? Cette peur se nomme la tocophobie

Mise à jour, le 28 octobre 2018 Bonjour les parents, À tous ceux et celles qui me lisez, je veux aujourd’hui vous parler de la
Photo - épidurale pendant un accouchement

Péridurale ou rachidienne

Quelles sont les différences entre la péridurale (épidurale) et la rachidienne (rachi) lors de l'accouchement?

Accouchement par siège oui ou non?

Par Marie Fortier Temps de lecture: 5 min
4