Bonjour à vous,

Vous êtes un couple qui aimeriez concevoir un bébé mais la nature ne semble pas mettre en place ce qu’il faut pour réaliser votre souhait?

Chaque couple peut vouloir un enfant pour diverses raisons. Certains diront pour avoir tout simplement une descendance, vivre la parentalité, avoir une famille à la table le dimanche soir ou se réaliser dans le rôle de parents à travers un enfant. Que ce soit pour une raison ou une autre, le fait de vivre des échecs de conception répétés durant plusieurs mois fait vivre de la déception, de la tristesse et aussi du découragement. Ça touche, sans conteste, le secteur émotionnel de notre personne, notre côté privé et secret puis même notre intégrité dans notre capacité à donner la vie.


Dans ce billet : 


Au Canada, c’est 1 couple sur 6 qui fait face à une problématique liée à la fertilité. De plus, 10 % d’entre eux ne pourront jamais avoir une raison précise associée à leur situation, puisque la science ne trouvera pas la cause expliquant possiblement leur échec à concevoir (cause inconnue).

Même si, à prime abord, il semble simple de faire un bébé, la réalité est tout autre. C’est complexe la fertilité, la reproduction! Ce n’est pas parce qu’on a arrêté la contraception que la grossesse viendra spontanément et rapidement. Souvent les personnes pensent à tort que le fait d’avoir recours à la contraception nous offre le plein contrôle de la reproduction mais c’est faux. Bien des éléments nous échappent encore aujourd’hui. La fertilité n’est pas juste la rencontre un spermatozoïde et d’un ovule mais un ensemble de phénomènes qui doivent se faire dans un ordre précis, dans un lieu précis et selon une séquence bien déterminée pour que la conception, la nidation et le développement puisse se faire. Ça prend un bon contexte d’amour et aussi un bon “timing”.

L’organisme humain

Chaque organisme humain, femelle ou mâle, est au départ conçu pour la reproduction.

Pour la grande majorité des femmes, la vie fera en sorte que sa reproduction soit favorisée en offrant un nombre de base important d’ovules en réserve. À la puberté, cela totalise environ 450 000 ovules. Aussi, faut-il un processus hormonal harmonieux qui permettra d’induire la maturation du follicule de l’ovaire pour libérer l’ovule proprement dit lors de cycles réguliers et qui augmentera les chances à concevoir.

Le nombre d’ovules qu’une femme aura dans sa vie est déterminé dès sa naissance. Certaines femmes deviendront ménopausées, infertiles avant d’autres, car elles auront épuisé leur réserve.

Contrairement à la croyance populaire, l’ovulation ne se fait pas en alternance d’un côté à l’autre mois après mois. Seules les femmes qui sont symptomatiques, c’est-à-dire qui ressentent des tiraillements ou pincements lors de l’ovulation, sont en mesure de dire de quel côté elles ovulent. Cet ovule aura une durée de vie d’environ 24 heures.

Pour la fertilité masculine, dès la puberté et tout au long de leur vie, la nature favorise une production de spermatozoïdes. Puisque la fonction reproductive au masculin repose sur la formation des spermatozoïdes, la production d’un grand nombre de spermatozoïdes est théoriquement primordiale, car plus il y en a, plus  il y a de chances de concevoir.

Un spermatozoïde est la plus petite cellule du corps humain. Il est produit dans l’épididyme ou les testicules et peut vivre jusqu’à 5 jours après avoir été libéré dans le système reproducteur féminin. À l’air libre, il ne vit que quelques secondes.

Si on prend une vue d’ensemble du phénomène de la reproduction, il faut plus que des ovules et des spermatozoïdes pour dire que la fertilité est favorisée. Il faut aussi des structures en bon état, un fonctionnement approprié des hormones, ces messagers chimiques essentiels dans le processus de la reproduction, y compris les hormones sexuelles.

La suite par ici : L’infertilité

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu