Avez-vous lu la dernière partie sur le COVID-19 et les femmes enceintes et les bébés?

Mise à jour du billet avril 2021.

Dans la grande majorité des cas testés positifs, on remarquera de la fièvre, de la toux accompagné d’un essoufflement possible. Malheureusement, l’infection peut, pour certaines personnes plus fragiles, se compliquer en pneumonie, en difficultés respiratoires et plus rarement, dégénérer jusqu’à être mortelle.

À ces symptômes s’ajoutent très fréquemment la fatigue, la perte d’appétit et le trouble de l’odorat et du goût.

D’autres manifestations cliniques moins recensées, mais bien présentes chez plusieurs individus touchés par l’infection: l’augmentation des sécrétions, la congestion nasale, des douleurs musculaires et thoraciques, la diarrhée, des nausées et ou vomissement, des maux de tête, des étourdissements et des maux de gorge.

Puisque les symptômes possibles sont non spécifiques au coronavirus et très ressemblants à plusieurs infections respiratoires et autres plus courantes, il est difficile d’identifier le COVID-19 en-dehors des tests particuliers pour fin diagnostic.

Plus récemment en 2021, une équipe scientifique britannique ajoutait comme information qu’un certain nombre de personnes atteintes par le coronavirus pouvaient manifester également une perte auditive, des vertiges et de l’acouphène.

Pour en connaître davantage sur les mesures à prendre, rendez-vous à l’article suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu