Je reçois des amies pour un repas et j’avais choisi une recette qui demandait l’ajout d’un peu de vin rouge et je me demandais si c’était ok pour moi qui suis enceinte de 21 semaines? Je ne veux pas prendre de chance, car tout le monde me dit que ce n’est pas dangereux, mais je voulais avoir votre avis quand même. Merci pour tout, Caroline


Très bonne question Caroline,

En fait la réponse est oui et non à la fois hihihi! Ça ne t’aide pas trop là, n’est-ce pas? Attends que je t’explique.

 

Il n’y a pas de recommandation officielle au niveau de la santé publique et des directives de Santé Canada sur l’usage d’alcool dans les plats cuisinés à la maison. Toutefois, il y a, à tout le moins, des conseils santé judicieux à considérer avec l’usage d’alcool en cuisine par précaution durant la grossesse.

 

Comme on le préconise, l’alcool est à éviter durant toute la grossesse, car il peut présenter des risques pour le bébé en développement. L’alcool ajouté à une recette sans cuisson est absolument à éviter puisqu’il n’y a aucune évaporation et l’alcool reste entier comme dans un dessert des bananes flambées par exemple.

 

Pour connaître l’évaporation de l’alcool durant un plat préparé, il faut savoir, a priori, la sorte d’alcool utilisé à la base, la quantité nécessaire dans la recette et aussi le moment où l’alcool est ajouté au plat. Vous comprenez que si j’ajoute un alcool fort à la fin de la cuisson, sa concentration reste encore très grande lors de la consommation contrairement à prendre un produit avec une faible teneur en alcool, en quantité faible, ajouté dès le début de la cuisson et que le plat mijote plus de 2 heures à feu doux et à découvert.

 

Voici donc les conseils à suivre pour l’ajout d’alcool dans une recette durant la grossesse :

 

  1. Utiliser un produit qui a, à la base, la plus faible teneur en alcool comme la bière, le vin ou le cidre. Jamais d’alcool fort comme le whisky, le brandy, etc.
  2. Choisir les recettes qui ont de petites quantités d’alcool seulement.
  3. Favoriser l’ajout d’alcool au début de la cuisson pour donner le temps à l’alcool de se dissiper.
  4. Opter pour un plat qui mijote plus de 2 heures et à découvert c’est encore mieux.


Tu comprends pourquoi, Caroline, j’ai répondu oui et non à la fois à ta question. Tu peux oui, mais en suivant les indications ci-dessus. J’espère que cela répond à ta question et tu pourras dorénavant partager cette découverte avec tes amies et ta famille.

À bientôt,

Marie
La spécialiste des bébés

Ce billet est également disponible en: English

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu