Marie, mon deuxième bébé est né il y a 3 semaines déjà et je viens de m’apercevoir qu’il a du muguet dans la bouche. Mon premier en avait eu et j’avais utilisé le violet de gentiane, mais est-ce encore une bonne option?

Merci d’avance, Sonia


 

Tu as vraiment bien fait Sonia de poser la question. En fait, Santé Canada a mis les canadiens en garde l’an dernier, soit en juin 2019, contre le risque de cancer associé au violet cristallisé.

 

Des tests ont été effectués sur les produits médicaux contenant du violet cristallisé (aussi appelé violet de gentiane) afin de s’assurer qu’il ne comportait aucun risque pour la santé de la population. Les résultats ont démontré que l’usage du violet cristallisé dans certains produits utilisés directement sur la peau pouvaient accroître le risque de cancer chez l’humain et les animaux, si employé sur une plus longue période. Le Ministère a conclu qu’il n’y a pas de niveau sécuritaire d’exposition à ce produit.

Le violet de gentiane

Le violet de gentiane est un colorant antiseptique que l’on utilise et utilisait en grande majorité du temps contre les infections à champignons (infections fongiques). Le fait d’être mit en contact avec la peau, les membranes, les muqueuses (mamelon, bouche, nez, vagin) ou sur une plaie ouverte augmente l’absorption du produit, et à long terme, peut engendrer des risques de cancer.

 

Tu comprendras Sonia, que depuis cette découverte, il est recommandé d’éviter d’utiliser le violet de gentiane liquide topique, pour les femmes enceintes, allaitantes et pour traiter le muguet chez les bébés bien sûr. Depuis, le fabricant a cessé de commercialiser le produit et il est maintenant interdit de vente au Canada.

Même les pansements (Hydrofera) qui contiennent du violet cristallisé sont autorisés seulement pour usage sur une période de moins de 6 mois, sinon, à éviter aussi.

Je te recommande donc Sonia, de lire mon billet sur les champignons et l’allaitement et tu y trouveras maintes autres façons de traiter le muguet de ton bébé et toi aussi, si besoin, et ce sans risque.

À très bientôt,
Marie


Pour compléter votre lecture, n’hésitez pas à consulter ces articles :

Et à visionner ces vidéos :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu