J’attendais des jumeaux et j’en ai perdu un

Postnatal, Témoignages

Mon nom est Alexandra. Je voudrais partager mon expérience de maman avec toi Marie et tous les parents qui te suivent. Pas parce que je suis spéciale, mais bien parce que mon histoire n’est pas banale.

En fait, suite à un test de grossesse positif à 7 semaines de grossesse, mon amoureux et moi étions aux anges d’accueillir un premier bébé dans nos vies. J’ai ensuite pris mon rendez-vous pour ma première visite de suivi de grossesse et la veille de ma visite médicale à 11 semaines, j’ai eu de grosses crampes et j’ai perdu un gros caillot de sang accompagné de débris et de sang. J’étais dans tous mes états, tellement triste, car selon moi, je venais de perdre notre bébé et j’étais toute virée à l’envers. 

Je suis quand même allée voir le médecin le lendemain, même si je soupçonnais l’avoir perdu.  Avec mon histoire, mon médecin a dit que c’était probablement une fausse-couche que je venais de faire et il m’a prescrit des prises de sang de contrôle des hormones de grossesse, pour s’assurer que j’avais expulsé le tout comme il se doit.  

Après trois jours, le médecin me rappelle en me disant: «Écoutez, les résultats de vos prises de sang nous montrent que les hormones sont en forte hausse au lieu de diminuer comme on s’y attendrait lors d’une fausse-couche». Il me demande donc d’aller passer une échographie pour vérifier le tout. Surprise! Un petit cœur battait là! Un fœtus nichait dans mon utérus. 

En conclusion, j’attendais au départ des jumeaux et j’en ai perdu un et l’autre est resté bien attaché à son nid et a continué à se développer. Je ne savais même pas que cela pouvait se produire, perdre un jumeau et garder l’autre. Pour nous les parents, c’était très bizarre comme ressenti. On était heureux de la grossesse, remplis de joie, puis on a pleuré pendant plusieurs jours croyant l’avoir perdu, pour apprendre au final que j’attendais encore un bébé, que j’étais encore enceinte. Pas besoin de vous dire que les émotions étaient au summum! 

On m’a raconté aussi que certaines femmes ont mis au monde leur bébé à terme et avec la sortie du bébé, un fœtus est venu en même temps non développé. Ça aussi c’est possible! Puisque la grossesse se poursuit pour l’un des bébés, celui qui est en arrêt de croissance ne se décompose pas puisque les hormones de grossesse sont présentes pour maintenir ses tissus intacts. C’est aussi perdre un jumeau, mais autrement.

J’aurais bien aimé avoir mes deux bébés, mais la vie en a décidé autrement. Je suis énormément reconnaissante d’avoir eu la chance de mettre au monde mon beau Émile, qui est né depuis quelques mois et qui nous apporte tellement de bonheur! Je compte donner le meilleur de moi-même à ce petit, mais je n’oublie pas mon autre enfant, que nous avons prénommé Gabriel qui va autant à un garçon qu’à une fille et qui a fait partie, pour une courte période, de notre vie. 

Un jour, je dirai à notre fils, qu’il a été accompagné dans mon utérus d’un très très petit bébé frère ou sœur qui est allé au ciel et ainsi peut-être, se sentira-t-il moins seul ou avec un moins grand vide! Car on m’a dit que lui, le sait, qu’ils étaient deux au départ!

Voilà pour mon histoire non banale! 

Merci Marie, de nous accompagner comme tu le fais, nous les futurs et nouveaux parents. On a besoin de personnes humaines comme toi à nos côtés.

Merci encore,
Alexandra, Guillaume et bébé Émile

Les opinions émises dans ce billet n’engagent que l’auteure.

Découvrir nos vidéos

Adhérez à un forfait mensuel ou trimestriel dès maintenant afin d’accéder aux vidéos complètes

Voir toutes les vidéos.

Miniature vidéo accouchement dans une chambre des naissances

Accouchement dans une chambre des naissances

Les chambres des naissances à l’hôpital ont révolutionné l’atmosphère dans laquelle se vit l’arrivée d’un bébé. Faites une visite guidée
Miniature vidéo analgésies et anesthésies

Analgésies et anesthésies

Vous accouchez à l’hôpital et vous aimeriez connaître les différentes options de soulagement de la douleur? Marie et la Dre Martine Pirlet,
Miniature vidéo yoga prénatal

Yoga prénatal

Pratiquer le yoga durant la grossesse est possible et même souhaitable. En plus de soulager les petits maux de grossesse
Photo - Vidéo sur le sommeil des bébés avec Évelyne Martello, infimière clinicienne spécialisée en troubles du sommeil, sommeil du bébé

Le sommeil du bébé

Marie reçoit Evelyne Martello pour discuter du sommeil des bébés de 0 à 1 an. Ensemble, elles répondent aux nombreuses

Découvrir d’autres articles

Photo - La vaccination : vaccination d'un bébé

La composition d’un vaccin – comment est fabriqué un vaccin?

La plupart des vaccins se composent de la souche même du microbe à combattre.
Marie, dis-moi

Est-ce que je dois laver mes seins avant d’allaiter?

Marie, je me pose une question et les réponses que je reçois ne sont pas toujours les mêmes. Pourrais-tu me dire si je dois oui
Photo -Sucettes glacées au lait : Consommer du lait en bâtonnet glacé

Recettes de lait fouetté à transformer en bâtonnets glacés

Pour lire la partie précédente, rendez-vous à Quelques trucs pour augmenter votre consommation quotidienne de produits laitiers La grenadine ¾ tasse (175 ml) de lait
Photo - exercices pendant la grossesse

Bouger et grossesse

On suggère un mélange d’activités cardiorespiratoires avec de la musculation et des exercices d’assouplissement ou de flexibilité durant toute la grossesse.

J’attendais des jumeaux et j’en ai perdu un

Par Marie Fortier Temps de lecture: 3 min
31